Contes de l'Âge d'Or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Contes de l'Âge d'Or
Titre original Amintiri din Epoca de Aur
Réalisation Hanno Höfer
Răzvan Marculescu
Cristian Mungiu
Constantin Popescu
Ioana Uricaru
Scénario Cristian Mungiu
Acteurs principaux
Sociétés de production Mobra Films Productions
Why Not Productions
Pays d’origine Drapeau de la Roumanie Roumanie
Drapeau de la France France
Genre Comédie
Historique
Durée 80 minutes
Sortie 2009

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Contes de l'Âge d'Or (en roumain : Amintiri din Epoca de Aur) est un film franco-roumain réalisé par Hanno Höfer, Răzvan Marculescu, Cristian Mungiu, Constantin Popescu et Ioana Uricaru, sorti en 2009.

Il s'agit d'un film à sketches en cinq parties se déroulant durant les dernières années du « règne » de Nicolae Ceaușescu.

Synopsis[modifier | modifier le code]

1 – Legenda activistului în inspecție (en français : « La légende de la visite officielle ») Le maire de Visurești et son assistant sont sur les dents : on attend la visite officielle d'un dignitaire étranger (un certain Giscard d'Estaing). Pour cela, on a tout repeint, on a sorti les drapeaux, on va mettre des vaches partout et on a fait apprendre un poème au fils du maire. Et lorsque les camarades-inspecteurs du parti viennent passer l’inspection, ils refusent qu’on sorte les vaches (il y a un Indien dans la délégation) pour les remplacer par des moutons qu’il faut ramener, du coup, des pâturages.

2 – Legenda politrucului zelos (en français : « La Légende de l’activisme zélé ») Un jeune et enthousiaste membre du parti décide d’aller alphabétiser un petit village perdu qui n’en demande pas tant.

3 – Legenda milițianului lacom (en français : « La Légende du policier avide ») En Roumanie, la tradition veut qu’on mange de la viande de porc pour les fêtes. Mais dans les années Ceaușescu, surtout les dernières, il est difficile de trouver de la viande. Alexa, un policier, demande à son frère de lui trouver un cochon. Il lui en trouve un, mais vivant.

4 – Legenda fotografului de partid (en français : « La Légende du photographe officiel ») 1978 – Le président de la République française, Valery Giscard d’Estaing, est en visite officielle à Bucarest. Et sur toutes les photos de la presse officielle roumaine, Ceaușescu tient sa chapka à la main devant le président français qui, lui, porte son chapeau. De plus, Ceaușescu est plus petit que Giscard et semble en retrait. Impossible, donc, de livrer telles quelles ces images au peuple roumain.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • L'affiche du film comporte en gros caractère, une citation de Georges Marchais : Le bilan des pays communistes est globalement positif.

Lien externe[modifier | modifier le code]