Comtesse de Listomère-Landon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Comtesse de Listomère-Landon
Personnage de fiction apparaissant dans
La Comédie humaine.

Sexe Féminin
Entourage Son neveu Victor d'Aiglemont, sa nièce par alliance Julie d'Aiglemont

Créé par Honoré de Balzac
Romans La Femme de trente ans

La comtesse de Listomère-Landon est un personnage de La Comédie humaine d'Honoré de Balzac. Elle habite un hôtel dans la Grande-Rue de la ville de Tours.

Elle tentera, mais en vain, de conseiller Julie d'Aiglemont, déçue par le début de sa vie conjugale. Nostalgique de l'Ancien Régime, la comtesse meurt de joie le jour où la rentrée du duc d'Angoulême à Tours marque la chute de l'Empire.

Dans les premières éditions du roman, la place de ce personnage était prise par la « marquise de Belleorgey ». Balzac avait négligé de corriger le titre dans le texte, cela explique pourquoi la comtesse est plusieurs fois par erreur appelée « marquise[1] ».

Pour les références, voir :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Femme de trente ans, Bibliothèque de la Pléiade, notes et variantes.