Ceux des profondeurs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
The Shadow over Innsmouth,
illustration de Mushstone.

Ceux des profondeurs (Deep Ones, également traduit Profonds) sont des êtres amphibies fictionnels issus de l'œuvre de l'écrivain américain Howard Phillips Lovecraft.

« Ils étaient de couleur verdâtre et avaient le ventre blanc. Leur peau semblait luisante et lisse, mais leur échine se hérissait d'écailles. Leur corps vaguement anthropoïde se terminait par une tête de poisson aux yeux saillants toujours ouverts. Sur le côté de leur cou s'ouvraient des ouïes palpitantes et leurs longues pattes étaient palmées. Ils avançaient par bonds irréguliers, tantôt sur deux pattes, tantôt sur quatre... Leur voix coassante... avait toutes les nuances d'expression dont leur visage était dépourvu. »

— H. P. Lovecraft, Le Cauchemar d'Innsmouth

Ils vivent dans des cités sous-marines et se reproduisent généralement avec des êtres humains. Cet acte horrible donne naissance à des hybrides, mi-humains, mi-profonds, habitant généralement des villages sur les côtes proches des cités sous-marines (Innsmouth dans la nouvelle lovecraftienne, ville rebaptisée Imboqua dans le film Dagon[1]).

Ceux des profondeurs vénèrent Père Dagon et Mère Hydra comme des divinités parentales au sein de l'Ordre ésotérique de Dagon, un culte mystérieux « originaire de l'Est » qui prodigue une pêche abondante aux peuplades qui s'y adonnent[2]. Dagon et Hydra représentent peut-être des entités mineures du mythe de Cthulhu[3], à moins que « Dagon » désigne obliquement Cthulhu sous couvert d'une dénomination biblique convenue[4],[5].

Les Profonds apparaissent dans Le Cauchemar d'Innsmouth, nouvelle écrite par Howard Phillips Lovecraft en 1931 et publiée en 1936. L'écrivain y développe l'histoire et les mœurs de ces créatures, sans plus les réemployer dans le reste de son œuvre, excepté dans sa nouvelle Le Monstre sur le seuil (1937) dont l'antagoniste Asenath Waite porte le nom d'une des familles notables d'Innsmouth[3], en sus d'arborer des yeux protubérants et de secréter l'odeur de poisson caractéristique des hybrides à moitié humains[6]. En outre, le protagoniste de La Maison de la sorcière (1933) se nomme Gilman, autre nom prééminent d'Innsmouth[3].

Par la suite, d'autres auteurs évoquent ou reprennent à plusieurs reprises Ceux des profondeurs dans le cadre du développement du mythe de Cthulhu, tels les écrivains August Derleth, Lin Carter et Brian Lumley[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) John D. Sanderson, « The Shadow Over Galicia : H.P. Lovecraft’s Obsessions Resurface In The Film Adaptation Of Dagon (2001) », Odisea. Revista de estudios ingleses, Almería, Universidad de Almería, no 12,‎ , p. 249 (ISSN 1578-3820 et 2174-1611, lire en ligne).
  2. Copeland 1982, p. 23.
  3. a b c et d Larson 1987, p. 9.
  4. Copeland 1982, p. 23-24.
  5. Larson 1987, p. 14.
  6. (en) Kálmán Matolcsy, « The Innsmouth "Thing" : Monstrous Androgyny in H. P. Lovecraft's The Thing on the Doorstep », Gender Studies, no 3,‎ , p. 174-182 (lire en ligne).

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Bert Atsma, « Scales of Horror », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 18 (vol. 3, no 2),‎ yule, 1983, p. 16–18.
  • (en) T.G.L. Cockcroft, « Some Notes on The Shadow other Innsmouth », Lovecraft Studies, West Warwick, Necronomicon Press, no 3,‎ , p. 3-4.
  • (en) Sam Gafford, « The Shadow other Innsmouth : Lovecraft's Melting Pot », Lovecraft Studies, West Warwick, Necronomicon Press, no 24,‎ , p. 6-13.
  • (en) Daniel Harms, The Cthulhu Mythos Encyclopedia : A Guide to Lovecraftian Horror, Oakland (Californie), Chaosium, coll. « Call of Cthulhu Fiction », , 2e éd. (1re éd. 1994), 425 p. (ISBN 1-56882-119-0)
    Réédition augmentée : (en) Daniel Harms, The Cthulhu Mythos Encyclopedia : A Guide to H. P. Lovecraft Universe, Elder Signs Press, , 3e éd. (1re éd. 1994), 402 p. (ISBN 978-0-9748789-1-1 et 0-9748789-1-X, présentation en ligne).
  • (en) Rebecca Janicker, « New England Narratives : Space and Place in the Fiction of H. P. Lovecraft », Extrapolation, University of Texas at Brownsville, vol. 48, no 1,‎ , p. 56-72 (ISSN 0014-5483 et 2047-7708, DOI 10.3828/extr.2007.48.1.6).
  • (en) S. T. Joshi et David Schultz, « Introduction », dans Howard Phillips Lovecraft, The Shadow over Innsmouth, West Warwick, Necronomicon Press, , 2e éd. (1re éd. 1994) (ISBN 978-0-94-088466-3), p. 9-25.
  • (en) S. T. Joshi et David Schultz, An H. P. Lovecraft Encyclopedia, New York, Hippocampus Press, (1re éd. 2001), 362 p. (ISBN 0-9748789-1-X, présentation en ligne).
  • (en) S. T. Joshi, The Rise and Fall of the Cthulhu Mythos, Poplar Bluff, Mythos Books, , 324 p. (ISBN 978-0-9789911-8-0, présentation en ligne)
    Réédition augmentée : (en) S. T. Joshi, The Rise, Fall, and Rise of the Cthulhu Mythos, New York, Hippocampus Press, , 357 p. (ISBN 978-1-61498-135-0, présentation en ligne).
  • (en) Anna Klein, « Misperceptions and Malignity : Narrative Form and the Threat to America’s Modernity in « The Shadow over Innsmouth » », Lovecraft Annual, New York, Hippocampus Press, no 6,‎ , p. 182-198 (ISBN 978-1-61498-049-0).
  • (en) Randall Larson, « Innsmouth Spawn », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 51 (vol. 7, no 1),‎ , p. 9-14 (lire en ligne).
  • Pierre Lurbe, « Du spectaculaire au spéculaire : étude de The Shadow over Innsmouth de H. P. Lovecraft », dans Le Monstrueux dans la littérature et la pensée anglaises : actes du colloque d'Aix-en-Provence, 19-, Aix-en-Provence, Centre aixois de recherches anglaises, Université de Provence, « CARA » no 6, déc. 1985, p. 185-194.
  • Michel Meurger, Lovecraft et la S.-F., vol. 2, Amiens, Encrage, coll. « Travaux » (no 21), , 190 p. (ISBN 2-906389-49-8), « Les Rituels sous-marins et leur fonction chez Lovecraft, Wells et Victor Rousseau », p. 37-45.
  • Michel Meurger, Lovecraft et la S.-F., vol. 2, Amiens, Encrage, coll. « Travaux » (no 21), , 190 p. (ISBN 2-906389-49-8), « Le Monstre marin et la femme », p. 46-57.
  • (en) Will Murray, « Dagon in Puritan Massachusetts », Lovecraft Studies, West Warwick, Necronomicon Press, no 11,‎ , p. 66-70 (lire en ligne)
    Traduction française : Will Murray (trad. Joseph Altairac), « Dagon dans le Massachusetts puritains », Études lovecraftiennes, Ermont, Joseph Altairac, no 1,‎ , p. 17-25.
  • (en) Will Murray, « Where was the Place of Dagon ? », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 53 (vol. 7, no 3),‎ , p. 14-17 (lire en ligne).
  • (en) Juan Luis Pérez de Luque, « Lovecraft, Reality and the Real : A Žižekian Approach », Lovecraft Annual, New York, Hippocampus Press, no 7,‎ , p. 187-203 (ISBN 978-1-61498-073-5).
  • (en) Juan Luis Pérez de Luque, « Fish You Can't Leave Behind : Deep Ones and Other Creatures as Symbols of Corruption in the Narratives of H. P. Lovecraft », dans Agnieszka Stasiewicz-Bienkowska et Karen Graham (dir.), Monstrous manifestations : Realities and the Imaginings of the Monster, Brill, (ISBN 978-1-84888-202-7, DOI 10.1163/9781848882027_014), p. 129-138.
  • (en) Harold Hadley Copeland (alias Robert M. Price), « The Real Father Dagon », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 9 (vol. 2, no 1) « Cthulhu Issue »,‎ toussaint, 1982, p. 23-24 (lire en ligne).
  • (en) Kermit Marsh III (alias Robert M. Price), « Derleth’s Use of the Words « Ichthic » and « Batrachian » », Crypt of Cthulhu, Bloomfield (New Jersey), Cryptic Publications, no 9 (vol. 2, no 1) « Cthulhu Issue »,‎ toussaint, 1982, p. 26-28 (lire en ligne).
  • (en) Robert M. Price et Tani Jantsang, « Obed and Obadiah Marsh », dans Robert M. Price (dir.), The Horror of It All : Encrusted Gems from the Crypt of Cthulhu, Mercer Island, Starmont House Inc., (ISBN 978-1-55-742123-4), p. 91-92.
  • (en) Brandon Reynolds, « Lovecraft's Avatars : Azathoth, Nyarlathotep, Dagon, and Lovecraftian Utopias », Lovecraft Annual, New York, Hippocampus Press, no 3,‎ , p. 96-108 (ISBN 978-0-9824296-2-4, JSTOR 26868392).
  • (en) Jeffrey Shanks, « Darwin and the Deep Ones : Anthropological Anxiety in « The Shadow over Innsmouth » and Other Stories », Lovecraftian Proceedings, New York, Hippocampus Press, no 2,‎ , p. 131-144 (ISBN 978-1-61498-190-9).