Yog-Sothoth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yog-Sothoth
Personnage de fiction apparaissant dans
les récits du Mythe de Cthulhu.

Vision d'artiste de Yog-Sothoth, lors de l'une de ses invocations au sommet d'une montagne.
Vision d'artiste de Yog-Sothoth, lors de l'une de ses invocations au sommet d'une montagne.


Créé par Howard Phillips Lovecraft
Première apparition L'Affaire Charles Dexter Ward (écrit en 1927 et publié en 1941)

Yog-Sothoth est une créature fantastique fictive tirée de l'œuvre de l'écrivain américain Howard Phillips Lovecraft.

Mentionné pour la première fois dans le court roman L'Affaire Charles Dexter Ward écrit en 1927 puis publié en 1941, Yog-Sothoth tient un rôle plus important dans la nouvelle L'Abomination de Dunwich (1929). Par la suite, il incarne l'une des entités majeures du mythe de Cthulhu développé par les continuateurs littéraires de Lovecraft.

Description[modifier | modifier le code]

Yog-Sothoth, « le tout en un et un en tout », demeure dans les interstices séparant les plans de l'existence composant notre univers, où il apparaît comme un conglomérat de globes iridescents toujours fluctuants, s'interpénétrant et se brisant.

Son diamètre peut atteindre cent mètres. Il est le maître de l'espace-temps et il est surtout le dieu des magiciens et des sorciers. Il demande en échange de ses faveurs que la voie de notre planète lui soit ouverte afin de pouvoir la piller et la ravager. Yog-Sothoth est la clé et la porte vers d'autres dimensions, il en est aussi le gardien. Le passé, le présent et le futur ne font qu'un en Yog-Sothoth.[1]

Il peut aussi en échange de selles humaines voir dans le passé et ressusciter les gens.[réf. souhaitée]

Il existe un rituel pour l’invoquer, décrit dans le roman où il fait sa première apparition :« Le soleil étant dans la cinquième Maison, et Saturne en Trine, tracez le Pentagramme de Feu, et récitez par trois fois le neuvième Verset. Répétez ce Verset le Jour de la Sainte-Croix et la Veille de la Toussaint, et la Chose sera engendrée dans les Sphères Extérieures. Et de la Semence d’Autrefois naîtra Celui qui regardera en Arrière sans savoir ce qu’il cherche. Cependant ceci ne servira à Rien s’il n’y a point d’Héritier et si les Sels ou la Façon de fabriquer les Sels, ne se trouvent pas Prêts pour Lui. »[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. H.P. LOVECRAFT, L'abomination de dunwich, J'ai lu, , 253 p. (ISBN 978-2-290-33656-4), p. 28

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Daniel Harms, The Cthulhu Mythos Encyclopedia : A Guide to Lovecraftian Horror, Oakland (Californie), Chaosium, coll. « Call of Cthulhu Fiction », , 2e éd. (1re éd. 1994), 425 p. (ISBN 1-56882-119-0)
    Réédition augmentée : (en) Daniel Harms, The Cthulhu Mythos Encyclopedia : A Guide to H. P. Lovecraft Universe, Elder Signs Press, , 3e éd. (1re éd. 1994), 402 p. (ISBN 0-9748789-1-X, présentation en ligne).
  • (en) Chris Jarocha-Ernst, A Cthulhu Mythos Bibliography and Concordance, Seattle, Armitage House, , 463 p. (ISBN 978-1887797016).
  • (en) S. T. Joshi, The Rise and Fall of the Cthulhu Mythos, Mythos Books LLC, , 324 p. (ISBN 978-0978991180)
    Réédition augmentée : (en) S. T. Joshi, The Rise, Fall, and Rise of the Cthulhu Mythos, Hippocampus Press, , 357 p. (ISBN 978-1-61498-135-0, présentation en ligne).
  • (en) Robert M. Price, « Lovecraft's « Artificial Mythology » », dans S. T. Joshi et David E. Schultz (dir.), An Epicure in the Terrible : A Centennial Anthology of Essays in Honor of H.P. Lovecraft, New York, Hippocampus Press, (1re éd. 1991) (ISBN 978-0-9846386-1-1), p. 259-268.
  • (en) René J. Weise, « Reordering the Universe : H. P. Lovecraft's Subversion of the Biblical Divine », Lovecraftian Proceedings, New York, Hippocampus Press, no 2,‎ , p. 47-63 (ISBN 978-1-61498-190-9).