Culte des Goules

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Culte des Goules est un ouvrage fictif censé contenir un savoir interdit. Créé par l'écrivain américain Howard Phillips Lovecraft, le livre est ensuite mentionné par divers auteurs dans le cadre du Mythe de Cthulhu, ensemble de nouvelles et romans s'inspirant de l'œuvre littéraire lovecraftienne.

Récits de Lovecraft[modifier | modifier le code]

Souvent cité dans les romans et nouvelles écrits par H. P. Lovecraft en tant que livre révélant un savoir destructeur pour la santé mentale du lecteur au même titre que le Necronomicon. Il aurait pour auteur le comte François-Honoré Balfour d’Erlette, un aristocrate français, et aurait été publié en 1702 à Paris. Ouvrage sulfureux il aurait été mis à l'Index d'où sa rareté.

Dans sa correspondance[1], Lovecraft indique Robert Bloch[2] comme créateur de ce clin d'œil[3] littéraire.

Influences littéraires[modifier | modifier le code]

Caitlín R. Kiernan mentionne à plusieurs reprises l'ouvrage, notamment dans son roman Low Red Moon (2003)[réf. nécessaire].

Publié le 6 novembre 2012, le "Culte des Goules" se présente comme la retranscription[4] en français moderne par Antoine Téchenet d'une rare édition du livre en mauvais état[5]. Cet apocryphe décrit les pratiques et les rites d'une société secrète, dont les membres se nomment les Goules[6].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Lin Carter (article annoté par Robert M. Price et S. T. Joshi), « H. P. Lovecraft : The Books », dans Darrell Schweitzer (dir.), Discovering H. P. Lovecraft, Holicong (Pennsylvanie), Wildside Press, (1re éd. 1987), 163 p. (ISBN 978-1-58-715471-3), p. 107-147.
  • (en) Daniel Harms, The Cthulhu Mythos Encyclopedia : A Guide to Lovecraftian Horror, Oakland (Californie), Chaosium, coll. « Call of Cthulhu Fiction », , 2e éd. (1re éd. 1994), 425 p. (ISBN 1-56882-119-0)
    Réédition augmentée : (en) Daniel Harms, The Cthulhu Mythos Encyclopedia : A Guide to H. P. Lovecraft Universe, Elder Signs Press, , 3e éd. (1re éd. 1994), 402 p. (ISBN 0-9748789-1-X, présentation en ligne).
  • Comte d'Erlette, Culte des Goules, Paris (France), Mnemos, coll. "Ouroboros", mai 2016 2e éd (1re éd. novembre 2012), 128p (978-2-35408-242-0, présentation en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Sur l'authenticité du Necronomicon », dans Lovecraft, Robert Laffont, , "Bloch est à l'origine (...) du choquant Culte des Goules" (P 1049), une note indique que cette citation est elle-même tirée de l'ouvrage Lettres d'Innsmouth, 1989, traduit de l'américain par Joseph Altairac, aux éditions encrage.
  2. première référence au comte d'Erlette dans L'Expérience de James Allington (titre original : The Suicide in the Study, Weird Tales, juin 1935) ; en 1976, Eddy C. Bertin dans Obscur est mon nom, titre original: Darkness, my name is complétera l'état civil du comte : Francois-Honore Balfour
  3. Il s'agirait d'un jeu de mot avec le nom d'August Derleth, écrivain et ami de Lovecraft
  4. Interview de Antoine Téchenet
  5. voir la fiche du livre sur le site de l'éditeur Mnémos
  6. Critique sur le site Yozone, écrite par Hilaire Alrune, publiée le 21 décembre 2012