Karl Edward Wagner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Karl Edward Wagner
Description de cette image, également commentée ci-après

Karl Edward Wagner en 1989

Naissance
Knoxville, Tennessee, Drapeau des États-Unis États-Unis
Décès (à 48 ans)
Chapel Hill, Caroline du Nord, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais américain
Genres

Œuvres principales

  • Cycle de Kane

Karl Edward Wagner, né le à Knoxville dans le Tennessee et mort le à Chapel Hill en Caroline du Nord, est un écrivain américain de fantastique, de fantasy et de science-fiction.

Biographie[modifier | modifier le code]

Karl Edward Wagner est né à Knoxville, au Tennessee. Il suit une formation de psychiatre. La désillusion que provoque chez lui l'exercice de son métier, lui sert d'inspiration à plusieurs nouvelles, dont notamment The Fourth Seal et Into Whose Hands. Il affirmait que son point de vue sur le monde était nihiliste, anarchiste et absurde. Dans une entrevue avec un journaliste, il revendique être apparenté à un « compositeur d'opéra nommé Richard », en référence à Richard Wagner[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Kane[modifier | modifier le code]

Kane fait partie des personnages mythiques de la fantasy moderne. Le cycle de ses aventures est considéré comme l'œuvre maîtresse de Karl Edward Wagner. « On raconte que Kane est immortel. Guerrier quasi invincible, sorcier, philosophe, érudit aux sinistres ambitions. Un personnage infréquentable évoquant à la fois Conan et Sauron ».

Bien que se déroulant dans un autre monde que le nôtre, le cycle de Kane emprunte beaucoup à la mythologie biblique, notamment en ce qui concerne son personnage principal: pour s'être rebellé contre son dieu, et après avoir tué le jouet favori de ce dernier, son frère Abel, il fût condamné a l'immortalité par son créateur et porta dans ses yeux bleus la « marque de Kane », il a également, comme le personnage de Conan, eut une carrière très variée, étant tour à tour sorcier, assassin, voleur, philosophe, mercenaire, brigand, pirate, etc...

Romans[modifier | modifier le code]

  • La Pierre de sang, Denoël, 2007 ((en) Bloodstone, 1975), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 1/3
  • La Croisade des ténèbres, Denoël, 2007 ((en) Dark Crusade, 1976), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 1/3
  • Le Château d'outrenuit, Denoël, 2008 ((en) Darkness Weaves, 1978), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • La Muse obscure, Denoël, 2008 ((en) The Dark Muse, 1975), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3
  • Lynortis, Denoël, 2008 ((en) Lynortis: Reprise, 1974), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3
  • Miséricorde, Denoël, 2008 ((en) Misericorde, 1983), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3
  • Le Dernier Chant de Valdése, Denoël, 2008 ((en) Sing a Last Song of Valdese, 1976), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3
  • Deux soleils au couchant, Denoël, 2008 ((en) Two Suns Setting, 1976), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3
  • Lame de fond, Denoël, 2008 ((en) Undertow, 1977), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3

Poèmes[modifier | modifier le code]

  • L'Ombre de l'ange de la mort, Denoël, 2008 ((en) Death Angel's Shadow, 1973), trad. Patrick Marcel
    Paru en français dans l'intégrale Kane 2/3

Autres livres[modifier | modifier le code]

  • Conan et la route des rois, Fleuve noir, 1994 ((en) The Road of Kings, 1979), trad. Dominique Mikorey, roman
  • Le Fleuve des songes nocturnes, Oriflam, collection « Nocturnes », 2000 ((en) The River of Night's Dreaming, 1981), trad. Anne Vétillard, nouvelle
    Paru en français dans l'anthologie Le Cycle d'Hastur

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Interview du magazine Horror, .