Caponnière (fortification bastionnée)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne doit pas être confondu avec la caponnière (casemate).

Une caponnière, est en fortification bastionnée un chemin situé en fond de fossé qui étant semi-enterré ou flanqué par des murs ou un talus de terre permet aux défenseurs de se déplacer de la porte ou de la poterne[n 1] vers un ouvrage extérieur[n 2] en étant protégés du feu ennemi et permet aux défenseurs de contrôler le fond du fossé[1],[2]. Par extension, le terme s'applique à un chemin qu'il soit au fond d'un fossé ou non, semi-enterré ou flanqué par des murs ou un talus de terre qui permet aux défenseurs de se déplacer entre 2 ouvrages en étant protégés du feu ennemi[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Toutes les deux situées sur la courtine.
  2. Généralement une demi-lune.

Sources[modifier | modifier le code]