Canton de Saint-Gaultier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de
Saint-Gaultier
Canton de Saint-Gaultier
Situation du canton de
Saint-Gaultier dans le département de Indre.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Centre-Val de Loire
Département Indre
Arrondissement(s) Le Blanc
Châteauroux
Circonscription(s) 1re
2e
Bureau centralisateur Saint-Gaultier
Conseillers
départementaux
Gérard Mayaud
Lydie Lacou
2015-2021
Code canton 36 12
Histoire de la division
Création
Modification 1 1801
Modification 2
Démographie
Population 16 690 hab. (2015)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Altitude Min. 82 m
Max. 344 m
Superficie 1 106,53 km2
Subdivisions
Communes 34

Le canton de Saint-Gaultier est un canton français situé dans le département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire.

À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 8 à 34.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de la commune de Saint-Gaultier. Il est inclus dans les arrondissements du Blanc (29 communes) et de Châteauroux (5 communes), et se situe du centre au sud-ouest du département.

Son altitude varie de 82 m (Saint-Hilaire-sur-Benaize) à 344 m (Mouhet).

Le canton dépend des première (32 communes) et deuxième (2 communes) circonscriptions législatives de l'Indre.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le canton fut créé le [1]. En 1801[2],[3], une modification est intervenue.

Le décret du [4], divise par deux le nombre de cantons dans l'Indre. La mise en application a été effective aux élections départementales de mars 2015.

Le canton de Saint-Gaultier est conservé et s'agrandit grâce à la fusion avec les cantons de Bélâbre et de Saint-Benoît-du-Sault. Il passe de 8 à 34 communes[4]. Le bureau centralisateur est situé à Saint-Gaultier.

Lors de ce même décret[4], les communes de Luant et La Pérouille dépendaient avant du canton d'Ardentes et les communes de Neuillay-les-Bois et Vendœuvres dépendait avant du canton de Buzançais. Elles sont a présent rattachées à celui de Saint-Gaultier.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Jérôme Aristide
Lescot de la Millandrie
Opposition
constitutionnelle
Député de l'Indre (1837-1848)
Juge de paix
1848 1852 Nicolas Chamblant
(1789-1858)
? Maire de Saint-Gaultier
Avocat
1852 1861[Note 1] Jérôme Aristide
Lescot de la Millandrie
? Ancien député
Propriétaire à Saint-Gaultier
1861 1867 Gustave Lemoine ? Notaire
Propriétaire à Saint-Gaultier
1867 1871 Comte François Marie
Taillepied de Bondy
Centre droit Préfet de l'Indre
Membre du Conseil d'État
Député de l'Indre (1871-1876)
Sénateur de l'Indre (1876-1890)
Militaire
1871 1872[Note 1] M. Grégoire ? ?
1872 1883 Gustave
Pastoureau du Puynode
(1817-1898)[5]
Droite Haut-fonctionnaire
Président du Conseil général de l'Indre
Maire de Ciron
1883 1886[Note 1],[6] Claude Dalançon
(1829-1886)
Républicain Propriétaire à Oulches
1886 1901 Augustin Déribéré-Desgardes Droite Avocat
Vice-président de la société d'agriculture de l'Indre
1901 1913 Jules Pacton
(1857-1925)[7]
Radical Ancien Vice-Président du Tribunal de Première Instance de la Seine
Propriétaire à Saint-Gaultier
1913 1919 Auguste-Isidore Bonargent
(1855-1920)
Radical Agriculteur et fabricant de chaux à Saint-Gaultier
1919 1927[Note 1] Henri Baubiet
(1869-1927)
Républicain Propriétaire du château de La Romagère à Rivarennes
1927[8] 1940 Joseph Ferron Radical Maire de Saint-Gaultier
1945 1949 Fernand Potebon SFIO Ancien instituteur en AOF
Inspecteur des écoles du Sénégal et de Côte-d'Ivoire
Poète à Saint-Gaultier
1949 Louis Pailleron Radical Maire de Saint-Gaultier
1984[Note 1] Joseph Joly SFIO puis PS Maire de Saint-Gaultier
Pharmacien
1984 Jean-Louis Simoulin[9],[10] PS Maire de Saint-Gaultier (2008-2014)
Vétérinaire
Les données manquantes sont à compléter.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Gérard Mayaud   UDI Vice-président du conseil départemental de l'Indre
Maire de Chaillac depuis 1977
Ancien conseiller général du Canton de Saint-Benoit-du-Sault (1982-2015)
Retraité de l'Éducation Nationale
2015 en cours Lydie Lacou   LR Adjointe au maire de Thenay
Retraitée

Résultats électoraux[modifier | modifier le code]

Résultats électoraux avant 2015[modifier | modifier le code]

Cantonales de 2004[modifier | modifier le code]

Élections cantonales de 2004 : Jean-Louis Simoulin (PRG) est élu au 1er tour avec 59,64 % des suffrages exprimés, devant Jean-François Lacote (Divers droite) (23,41 %) et Philippe Fecourt (FN) (12,06 %). Le taux de participation est de 69,3 % (2 501 votants sur 3 609 inscrits)[9].

Cantonales de 2011[modifier | modifier le code]

Élections cantonales de 2011 : Jean-Louis Simoulin (PRG) est élu au 1er tour avec 52,63 % des suffrages exprimés, devant Alexis Quessada (UMP) (18,52 %) et Alain Charton (FN) (8,15 %). Le taux de participation est de 49,64 % (4 714 votants sur 9 497 inscrits)[10].

Résultats électoraux à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Départementales de 2015[modifier | modifier le code]

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Lydie Lacou et Gérard Mayaud (Union de la Droite, 28,43 %) et Christelle Jourdain et Laurent Petit (FN, 25,17 %). Le taux de participation est de 54,59 % (7 216 votants sur 13 218 inscrits)[11] contre 53,14 % au niveau départemental[12] et 50,17 % au niveau national[13].

Au second tour, Lydie Lacou et Gérard Mayaud (Union de la Droite) sont élus avec 67,34 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 56,27 % (4 369 voix pour 7 437 votants et 13 216 inscrits)[11].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Saint-Gaultier, dans le département de l'Indre, de 1790 à mars 2015.
Situation du canton de Saint-Gaultier, dans le département de l'Indre, de 1790 à .

Le canton de Saint-Gaultier, d'une superficie de 274,51 km2, était composé de huit communes. Il comportait 4 657 habitants en 2012.

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Gaultier, d'une superficie de 1 106,53 km2, est composé de trente-quatre communes[14].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Saint-Gaultier
(bureau centralisateur)
36192 CC Éguzon - Argenton - Vallée de la Creuse 1 823 (2015)
Beaulieu 36015 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 62 (2015)
Bélâbre 36016 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 980 (2015)
Bonneuil 36020 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 89 (2015)
Chaillac 36035 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 1 076 (2015)
Chalais 36036 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 145 (2015)
La Châtre-Langlin 36047 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 548 (2015)
Chazelet 36049 CC Brenne - Val de Creuse 117 (2015)
Chitray 36051 CC Brenne - Val de Creuse 176 (2015)
Dunet 36067 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 103 (2015)
Lignac 36094 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 487 (2015)
Luant 36101 Châteauroux Métropole 1 471 (2015)
Luzeret 36106 CC Brenne - Val de Creuse 149 (2015)
Mauvières 36114 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 327 (2015)
Méobecq 36118 CC Val de l'Indre - Brenne 361 (2015)
Migné 36124 CC Cœur de Brenne 278 (2015)
Mouhet 36134 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 479 (2015)
Neuillay-les-Bois 36139 CC Val de l'Indre - Brenne 671 (2015)
Nuret-le-Ferron 36144 CC Brenne - Val de Creuse 311 (2015)
Oulches 36148 CC Brenne - Val de Creuse 407 (2015)
La Pérouille 36157 CC Brenne - Val de Creuse 458 (2015)
Parnac 36150 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 508 (2015)
Prissac 36168 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 657 (2015)
Rivarennes 36172 CC Brenne - Val de Creuse 571 (2015)
Roussines 36174 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 354 (2015)
Sacierges-Saint-Martin 36177 CC Brenne - Val de Creuse 316 (2015)
Saint-Benoît-du-Sault 36182 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 612 (2015)
Saint-Civran 36187 CC Brenne - Val de Creuse 155 (2015)


Saint-Gilles 36196 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 107 (2015)
Saint-Hilaire-sur-Benaize 36197 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 323 (2015)
Thenay 36220 CC Brenne - Val de Creuse 874 (2015)
Tilly 36223 CC Marche Occitane - Val d'Anglin 136 (2015)
Vendœuvres 36232 CC Val de l'Indre - Brenne 1 098 (2015)
Vigoux 36239 CC Brenne - Val de Creuse 461 (2015)

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, le canton comptait 16 690 habitants[Note 2].

Évolution de la population  [ modifier ]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2012 2015
5 9115 9185 4624 9964 8254 5934 7114 65716 690
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Décédé avant la fin de son mandat.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 232.
  2. « Notice communale de Saint-Gaultier », sur le site de Cassini, consulté le 14 avril 2018.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 799.
  4. a b et c « Décret no 2014-178 du 18 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département de l'Indre », sur le site de Legifrance.gouv.fr, consulté le 14 avril 2018.
  5. « Puynode Gustave », sur le site du Comité des travaux historiques et scientifiques, consulté le 14 avril 2018.
  6. « Le Temps - 3 août 1886 (Numéro 9223) », sur le site de Gallica, consulté le 14 avril 2018.
  7. « Archives Nationales / Leonore - Dossier : LH/2032/20 », sur le site de Gallica, consulté le 15 avril 2018.
  8. « Le Temps - 1 novembre 1927 (Numéro 24182) », sur le site de Gallica, consulté le 14 avril 2018.
  9. a et b « Résultats des élections cantonales 2004 - Indre (36) - Canton de Saint-Gaultier », sur le site du Ministère de l'Intérieur, consulté le 14 avril 2018.
  10. a et b « Résultats des élections cantonales 2011 - Indre (36) - Saint-Gaultier », sur le site du Ministère de l'Intérieur, consulté le 14 avril 2018.
  11. a et b « Résultats des élections départementales 2015 - Indre (36) - canton de Saint-Gaultier », sur le site du Ministère de l'Intérieur, consulté le 14 avril 2018.
  12. « Résultats des élections départementales 2015 - Indre (36) », sur le site du Ministère de l'Intérieur, consulté le 14 avril 2018.
  13. « Résultats des élections départementales 2015 - France Entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur, consulté le 14 avril 2018.
  14. « Canton de Saint-Gaultier (3612) », sur le site de l'Insee, consulté le 14 avril 2018.
  15. Population selon le sexe et l'âge quinquennal de 1968 à 2013 - Recensements harmonisés - Séries départementales et communales
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 1962, 1968, 1975, 1982, 1990, 1999, 2006, 2012 et 2015.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne).
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne).
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]