Canton de Raspes et Lévézou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Canton de Raspes et Lévezou)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Raspes et Lévézou
Canton de Raspes et Lévézou
Situation du canton de Raspes et Lévézou dans le département de Aveyron.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Occitanie
Département Aveyron
Arrondissement(s) Millau
Bureau centralisateur Pont-de-Salars
Conseillers
départementaux
Alain Marc
Christel Sigaud-Laury
2015-2021
Code canton 12 15
Histoire de la division
Création 22 mars 2015[1]
Démographie
Population Erreur : pas de module hab. (Erreur : pas de module)
Géographie
Superficie 809,05 km2
Subdivisions
Communes 22

Le canton de Raspes et Lévézou est une division administrative française du département de l'Aveyron, créée par le décret du 21 février 2014 et entrant en vigueur lors des élections départementales de 2015.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un nouveau découpage territorial de l'Aveyron entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 21 février 2014[1], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[2]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure[3]. En Aveyron, le nombre de cantons passe ainsi de 46 à 23. Le canton de Raspes et Lévézou fait partie des 21 nouveaux cantons du département, deux cantons conservant leur dénomination (Saint-Affrique et Villefranche-de-Rouergue).

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Raspes et Lévézou est composé des vingt-deux communes suivantes :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Pont-de-Salars
(bureau centralisateur)
12185 CC du Pays de Salars 1 654 (2014)
Alrance 12006 CC de Lévézou Pareloup 357 (2014)
Arques 12010 CC du Pays de Salars 125 (2014)
Ayssènes 12017 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 212 (2014)
Broquiès 12037 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 602 (2014)
Brousse-le-Château 12038 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 155 (2014)
Canet-de-Salars 12050 CC de Lévézou Pareloup 426 (2014)
Les Costes-Gozon 12078 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 179 (2014)
Curan 12307 CC de Lévézou Pareloup 321 (2014)
Lestrade-et-Thouels 12129 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 481 (2014)
Prades-Salars 12188 CC du Pays de Salars 291 (2014)
Saint-Laurent-de-Lévézou 12236 CC de Lévézou Pareloup 158 (2014)
Saint-Léons 12238 CC de Lévézou Pareloup 388 (2014)
Saint-Rome-de-Tarn 12244 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 867 (2014)
Saint-Victor-et-Melvieu 12251 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 379 (2014)
Salles-Curan 12253 CC de Lévézou Pareloup 1 065 (2014)
Ségur 12266 CC de Lévézou Pareloup 590 (2014)
Trémouilles 12283 CC du Pays de Salars 506 (2014)
Le Truel 12284 CC de la Muse et des Raspes du Tarn 343 (2014)
Vézins-de-Lévézou 12294 CC de Lévézou Pareloup 643 (2006)
Le Vibal 12297 CC du Pays de Salars 501 (2014)
Villefranche-de-Panat 12299 CC de Lévézou Pareloup 717 (2014)

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Alain Marc   DVD Retraité éducation nationale
Sénateur, ancien député
Ancien conseiller général du Canton de Saint-Rome-de-Tarn
Conseiller municipal d'Ayssènes
2015 en cours Christel Sigaud-Laury   DVD Co-gérante d'entreprise
Première adjointe au Maire de Pont-de-Salars

Lors des élections départementales de 2015, le binôme composé de Alain Marc et Christel Sigaud-Laury (UMP[4]) est élu au premier tour avec 58,04% des suffrages exprimés, devant le binôme composé de Francis Bec et Florence Laplume (DVG) (21,27%). Le taux de participation est de 64,23 % (5 894 votants sur 9 177 inscrits)[4] contre 59,71 % au niveau départemental[5] et 50,17 % au niveau national[6].

Alain Marc, ancien LR, est au MRSL. Il est sénateur du Groupe Les Indépendants - République et territoires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]