Canton de Réquista

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Réquista
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Midi-Pyrénées
Département Aveyron
Arrondissement(s) Arrondissement de Rodez
Chef-lieu Réquista
Code canton 1225
Disparition 2015
Démographie
Population 4 856 hab. (2012)
Densité 20 hab./km2
Géographie
Superficie 238,77 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Réquista est une ancienne division administrative française située dans le département de l'Aveyron et la région Midi-Pyrénées.

Avec le redécoupage cantonal de 2014, la commune de Réquista est devenue le bureau centralisateur du nouveau canton des Monts du Réquistanais.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Réquista dans l'arrondissement de Rodez. Son altitude variait de 207 m (Réquista) à 908 m (Durenque) pour une altitude moyenne de 555 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • De 1833 à 1848, les cantons de Cassagnes-Bégonhès et de Réquista avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[1].
Liste des conseillers généraux successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1839 Antoine François Marie
Laur aîné
(1784-1871)
  Juge de paix à Cassagnes puis à Linars (Le Truel)
1839 1848 Hippolyte de Barrau   Ancien officier
Propriétaire à Rodez, maire de Salmiech
1848 1852 Georges Cochy de Moncan   Médecin à Las Vios, Réquista
1852 1871 Louis Adrien Edouard François
Girou de Buzareingues
Majorité
dynastique
Médecin
Député (1852-1870)
Président du Conseil Général (1859-?)
1871 1880 M. Puech Droite Ancien professeur à Rodez
1880 1886 M. Nouvel Républicain Pharmacien
1886 1892 Emile Carcenac Droite Notaire, maire de Réquista (1881-1892)
1892 1898 Emile Jaladieu Républicain Avocat, maire de Lédergues (1892-1912)
1898 1940 Joseph Monsservin URD Magistrat
Député (1898-1902 et 1906-1912)
Sénateur (1912-1944)
1945 1970 Albert Fournier Rad. puis
RPF puis
UNR puis UDR
Maire de Réquista (1953-1971)
1970 1986
(décès)
Robert Azam UDF-PR Inspecteur
1986 2001 Dominique Azam
(fils du précédent)
CD puis UDF-CDS Maire de Réquista (1995-2000)
2001 2015 Daniel Nespoulous PS Agriculteur

Résultats électoraux détaillés[modifier | modifier le code]

  • Élections cantonales de 2001 : Daniel Nespoulous (PS) est élu au second tour avec 62,59 % des suffrages exprimés, devant Patrice Perguet (RPR) (37,41 %). Le taux de participation est de 83,04 % (3 725 votants sur 4 486 inscrits)[3].
  • Élections cantonales de 2008 : Daniel Nespoulous (PS) est élu au premier tour avec 50,44 % des suffrages exprimés, devant Fabien Grimal (Divers droite) (49,56 %). Le taux de participation est de 87,36 % (3 872 votants sur 4 432 inscrits)[4].

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Réquista, d'une superficie de 239 km2, était composé de sept communes [5].


Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Connac 12075 CC du Réquistanais 10,69 109 (2014) 10
Durenque 12092 CC du Réquistanais 33,15 535 (2014) 16
Lédergues 12127 CC du Réquistanais 36,31 713 (2014) 20
Réquista 12197 CC du Réquistanais 59,32 2 013 (2014) 34
Rullac-Saint-Cirq 12207 CC du Réquistanais 32,74 361 (2014) 11
Saint-Jean-Delnous 12230 CC du Réquistanais 18,29 434 (2014) 24
La Selve 12267 CC du Réquistanais 48,27 629 (2014) 13

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 2826 9206 4786 0855 4914 9824 9974 8704 856
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[6] puis population municipale à partir de 2006[7])
Histogramme de l'évolution démographique

Âge de la population[modifier | modifier le code]

La pyramide des âges, à savoir la répartition par sexe et âge de la population, du canton de Réquista en 2009[8] ainsi que, comparativement, celle du département de l'Aveyron la même année[9] sont représentées avec les graphiques ci-dessous. La population du canton comporte 50,6 % d'hommes et 49,4 % de femmes. Elle présente en 2009 une structure par grands groupes d'âge plus âgée que celle de la France métropolitaine[Note 1]. Il existe en effet 53 jeunes de moins de 20 ans pour cent personnes de plus de 60 ans, alors que pour la France l'indice de jeunesse, qui est égal à la division de la part des moins de 20 ans par la part des plus de 60 ans, est de 1,06. L'indice de jeunesse du canton est également inférieur à celui du département (0,67) et à celui de la région (0,89)[10].

Pyramide des âges du canton de Réquista en 2009 en pourcentage[8].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,5 
13,9 
75 à 89 ans
17,4 
18,7 
60 à 74 ans
20,1 
22,0 
45 à 59 ans
19,8 
17,4 
30 à 44 ans
16,5 
11,9 
15 à 29 ans
9,9 
15,4 
0 à 14 ans
14,7 
Pyramide des âges du département de l'Aveyron en 2009 en pourcentage[11].
HommesClasse d’âgeFemmes
0,6 
90  ans ou +
1,7 
10,2 
75 à 89 ans
14,2 
16,9 
60 à 74 ans
17,5 
21,6 
45 à 59 ans
20,3 
18,9 
30 à 44 ans
17,8 
15,1 
15 à 29 ans
13,4 
16,7 
0 à 14 ans
15,1 

Références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'âge est la durée écoulée depuis la naissance. Il peut, selon l'Insee, être calculé selon deux définitions : l'âge par génération (ou âge atteint dans l'année ou encore âge en différence de millésimes), qui est la différence entre l'annLes résultats du recensement de la population sont désormais présentés en utilisant l'âge en années révolues.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]