Canton de Nice-2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canton de Nice-2
Canton de Nice-2
Situation du canton de Nice-2 dans le département de Alpes-Maritimes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement(s) Nice
Bureau centralisateur Nice
Conseillers
départementaux
Bernard Asso
Valérie Sergi
2015-2021
Code canton 06 16
Histoire de la division
Création 1919[1]
Modification 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 47 386 hab. (2017)
Géographie
Subdivisions
Communes fraction Nice

Le canton de Nice-2 est une division administrative française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

Histoire[modifier | modifier le code]

Par décret du 24 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Nice-2 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées.

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de l'ancien canton de Nice-2 (de 1919 à 1973)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1928
(démission)[3]
Gaston Arnulf RG Maire de La Trinité (1898-1919)
1931 1934 Gabriel Garibaldi RG Avocat au barreau de Nice
1934 1940 Hubert Toesca RG Maire de La Trinité
Nommé conseiller départemental en 1943[4]
1945 1951 Virgile Barel PCF Enseignant retraité
Député (1936-1940 et 1945-1951)
Président du Conseil Général (1945-1947)
1951 1958 Léon Teisseire RPF puis
RS
Avocat
Sénateur (1948-1959)
Député (1958-1962)
Premier adjoint au Maire de Nice (1947-1953)
Elu en 1960 dans le Canton de Nice-6
1958 1973 Joseph Robaut
(1902-1974)
MRP puis
UNR puis UDR
Courtier en immeubles, Directeur Commercial chez Lamy-Trouvain puis entrepreneur en pompes funèbres
Ancien Maire de Peillon (1929-1945)

Conseillers généraux du nouveau canton de Nice-2 (de 1973 à 2015)[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1973 1974
(décès)
Joseph Robaut UDR  
1974[Note 1] 1994 Gaston Robaut
(fils du précédent)
RPR Conseiller municipal de Nice, député suppléant de Charles Ehrmann (1978-1981)
1994 2014
(démission)
Jean-Auguste Icart RPR puis
UMP puis
DVD[Note 2]
 

Conseillers départementaux depuis 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Bernard Asso   DVD Adjoint au maire de Nice jusqu'en 2020
Vice-président du Département chargé des relations internationales, cinéma et sécurité
2015 juin 2016
(démission)
Marine Brenier   LR Adjointe au maire de Nice
Députée
juin 2016 en cours Valérie Sergi   LR Vigneronne à Nice

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Bernard Asso et Marine Brenier (Union de la Droite, 42,71 %) et Michel Brutti et Aulde Maisonneuve (FN, 36,89 %). Le taux de participation est de 45,52 % (14 140 votants sur 31 063 inscrits)[5] contre 48,55 % au niveau départemental[6] et 50,17 % au niveau national[7].

Au second tour, Bernard Asso et Marine Brenier (Union de la Droite) sont élus avec 61,51 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 44,91 % (8 018 voix pour 13 949 votants et 31 061 inscrits)[8].

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Nice-2 dans le département des Alpes-Maritimes avant 2015.

Le canton de Nice 2e Canton se compose d’une fraction de la commune de Nice[9].

Liste de la fraction du canton de Nice-2 au
Nom Code
Insee
Intercommunalité Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Modifier
Nice
(bureau centralisateur)
06088 Métropole Nice Côte d'Azur 71,92 Fraction : 47 386 (2017)
Commune : 341 032 (2018)
4 742 modifier les donnéesmodifier les données
Canton de Nice-2 0616 47 386 (2017) modifier les données

Quartiers de Nice inclus dans le canton :

  • Médecin
  • Dubouchage
  • Carabacel

Démographie[modifier | modifier le code]

Démographie avant 2015[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----20 06819 77420 83119 51419 111
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Démographie depuis 2015[modifier | modifier le code]

En 2017, le canton comptait 47 386 habitants[Note 3].

Évolution de la population  [ modifier ]
2013 2014 2015 2016 2017
46 05946 16746 73047 11647 386
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2013[12].)
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Une élection cantonale partielle eut lieu en 1974 à la suite du décès de Joseph Robaut, amenant à l'élection de son fils, Gaston Robaut.
  2. Jean-Auguste Icart a été officiellement réélu sous l'étiquette UMP en 2008 (voir résultats des élections cantonales 2008 - canton de Nice 2), mais en 2012 il précise qu'il n'est pas « encarté » à l'UMP (voir « Ralliement à Bayrou : Jean Icart n'est pas UMP », Nice-Matin, ). Il est généralement considéré comme divers droite (voir par exemple « Revoir l'émission consacrée à la ligne 2 du tramway niçois », sur http://cote-d-azur.france3.fr/, France 3 Côte d'Azur, (consulté le 13 avril 2013)).
  3. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]