Canton de Beausoleil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Beausoleil
Canton de Beausoleil
Situation du canton de Beausoleil dans le département de Alpes-Maritimes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement(s) Nice
Bureau centralisateur Beausoleil
Conseillers
départementaux
Xavier Beck
Sabrina Ferrand
2015-2021
Code canton 06 04
Histoire de la division
Création 1922[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 34 262 hab. (2015)
Densité 1 141 hab./km2
Géographie
Superficie 30,03 km2
Subdivisions
Communes 7

Le canton de Beausoleil est une division administrative française, située dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 1 à 7.

Composition[modifier | modifier le code]

Le nouveau canton de Beausoleil est composé de sept communes entières[2].

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Beausoleil
(chef-lieu)
06012 CA de la Riviera française 13 618 (2014)
Beaulieu-sur-Mer 06011 Métropole Nice Côte d'Azur 3 745 (2014)
Cap-d'Ail 06032 Métropole Nice Côte d'Azur 4 711 (2014)
Èze 06059 Métropole Nice Côte d'Azur 2 435 (2014)
Saint-Jean-Cap-Ferrat 06121 Métropole Nice Côte d'Azur 1 645 (2014)
La Turbie 06150 CA de la Riviera française 3 146 (2014)
Villefranche-sur-Mer 06159 Métropole Nice Côte d'Azur 5 219 (2014)

Histoire[modifier | modifier le code]

Canton créé par la loi du 27 décembre 1922. Auparavant, il faisait partie du canton de Villefranche-sur-Mer[3].

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1923[4] 1931 Edouard Grinda RG Médecin
Adjoint au maire de Nice
Député (1919-1932)
Ministre (1930-1931)
1931 1937 Emmanuel Faissole Action française  
1937 1940 Bernard Issautier Républicain Nommé conseiller départemental en 1943[5]
Président du conseil départemental (1943-1945)
1945 1951 Auguste Dubar PCF Musicien
Maire de Beausoleil (1944-1953)
1951 1956
(décès)
Paul-Louis Chiabaut RGR Maire de Beausoleil (1953-1956)
1956 1958
(décès)
Charles Carli Ind.  
1958 1970 Paul Massa SFIO puis DVG Adjoint au maire de Beausoleil
Sénateur (1966-1971)
1970 1982 André Vanco
(1914-1986)
PCF Employé de l’Equipement
Maire de Beausoleil (1971-1986)
1982 1983
(annulation)
Jean-Paul Bernardi RPR  
1983 1986
(décès)
André Vanco PCF Maire de Beausoleil
1986 1988 Roger Bennati[6] PCF Employé à RMC
Maire de Beausoleil (1986-1989)
1988 1994 Gérard Spinelli DVD Maire de Beausoleil (1989-2001)
1994 2008 Robert Vial DVG puis DVD
puis UMP
Maire de Beausoleil (2001-2008)
2008 2015 Gérard Spinelli DVD Maire de Beausoleil depuis 2008

Par décret du 24 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Beausoleil est conservé et s'agrandit. Il passe de 1 à 7 communes[2].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
12 83314 14412 20811 66412 32612 77513 41613 56713 272
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[7] puis population municipale à partir de 2006[8])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 34 519 habitants[9].

Représentation[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Xavier Beck   LR Maire de Cap-d'Ail, ancien député
Vice-président du département chargé de l'administration générale, de la commission d’appel d’offres et des ressources humaines
2015 en cours Sabrina Ferrand   UDI Assistante de direction, ancienne conseillère municipale de Beausoleil

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Xavier Beck et Sabrina Ferrand (Union de la Droite, 40,04 %) et Nathalie Gualandi et Jean-Jacques Guitard (FN, 30,24 %). Le taux de participation est de 44,98 % (10 993 votants sur 24 440 inscrits)[10] contre 48,55 % au niveau départemental[11]et 50,17 % au niveau national[12].

Au second tour, Xavier Beck et Sabrina Ferrand (Union de la Droite) sont élus avec 62,72 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 44,52 % (6 429 voix pour 10 881 votants et 24 440 inscrits)[13].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Cantons des Alpes-Maritimes | Communes des Alpes-Maritimes | Liste des conseillers généraux des Alpes-Maritimes

Notes et références[modifier | modifier le code]