Canton de Nice-1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Nice-1
Canton de Nice-1
Situation du canton de Nice-1 dans le département de Alpes-Maritimes.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Département Alpes-Maritimes
Arrondissement(s) Nice
Bureau centralisateur Nice
Conseillers
départementaux
Françoise Monier
Auguste Verola
2015-2021
Code canton 06 15
Histoire de la division
Création 1919[1]
Modification 1 22 mars 2015[2]
Démographie
Population 45 017 hab. (2015)
Subdivisions
Communes fraction Nice

Le canton de Nice-1 est un canton français situé dans le département des Alpes-Maritimes et la région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Il fait partie de la première circonscription des Alpes-Maritimes. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées.

Composition[modifier | modifier le code]

Situation du canton de Nice-1 dans le département des Alpes-Maritimes avant 2015.

Le canton de Nice 1er Canton se compose d’une fraction de la commune de Nice[3]. Il compte 16 529 habitants (population municipale) au 1er janvier 2012.

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Nice
(chef-lieu)
06088 Métropole Nice Côte d'Azur Fraction : 45 017(2015)
Commune : 343 895 (2014)

Quartiers de Nice inclus dans le canton (de 1973 à 2015) :

Il est limité au sud par le bord de mer, et au nord par (d'ouest en est) : l'avenue des Phocéens, la place Masséna, l'avenue Félix-Faure, l'avenue Saint-Jean-Baptiste, la rue Barla, le début de la corniche André-de-Joly, l'école Terra-Amata, l'avenue Banco, la corniche André-de-Joly, l'intersection de la rue André-Guinard avec l'allée de la Palmeraie, et le boulevard Carnot[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ancien canton de Nice-Est (jusqu'en 1919)

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1861 1870 Victor Clérico    
1870 1880 Auguste Raynaud Droite Maire de Nice (1871-1878)
1880 1883
(décès)[5]
Auguste Gal[6] Républicain Négociant en huile
1883 1886 Henri Faraut Républicain Médecin
1886 1892 Albert Balestre Républicain Médecin-chef de l'hôpital Saint-Roch
Premier adjoint au Maire de Nice
1892 1897
(démission)[7]
Edouard Béri[8] Républicain Négociant en huiles
Adjoint au Maire de Nice
1897[9] 1898 Honoré Sauvan Républicain Propriétaire
Maire de Nice (1896-1912 et 1919-1922)
Sénateur (1903-1922)
1898 1911
(démission)[10]
Baptistin Caillet Républicain Ancien avoué
1911[11] 1911
(décès)[12]
Alexandre Médecin Républicain Avocat et professeur de droit
Adjoint au Maire de Nice
1911[13] 1919 Théodore Gasiglia Républicain Médecin

Ancien canton de Nice-Ouest (jusqu'en 1919)

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1861 1871 Prosper Girard   Vice-Gouverneur de Nice
1871 1877 Jules Gilly
(Gielli)
Droite Négociant et banquier
Conseiller municipal (1860-1878), puis maire de Nice en 1886
1877 1894
(décès)[14]
Aimé Martin[15] Républicain Industriel en huile d'olive
Conseiller municipal de Nice
1894[16] 1907 Ernest
Conduzorgues de Lairolle
GD Avocat
Député (1910-1919)
1907 1912 Louis Gassin Républicain Avocat
Premier Adjoint au Maire de Nice
1912 1918
(décès)
Félix Poullan[17] RG Avocat, puis inspecteur du Crédit Foncier
Adjoint au Maire de Nice
Député (1898-1914)

Par décret du 24 février 2014, le nombre de cantons du département est divisé par deux, avec mise en application aux élections départementales de mars 2015. Le canton de Nice-1 est conservé et voit ses limites territoriales remaniées.

Conseillers généraux[modifier | modifier le code]

Conseillers généraux de l'ancien canton de Nice-1 (1919 à 1973) :

Liste des conseillers généraux successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1919 1927
(annulation)
Pierre Maurin RG Maire de Clans (1904-1919)
1927[18] 1940 Honoré Ugo Radical
puis RG
Conseiller municipal de Nice
1945 1951 Charles Andrieu PCF Ouvrier
1951 1973 Raoul Bosio RGR puis CD Adjoint au maire de Nice

Conseillers généraux du nouveau canton de Nice-1 (depuis 1973) :

Période Conseiller Parti Qualité
1973-1992
(démission)
Raoul Bosio CR puis UDF-Rad puis RPR Conseiller municipal de Nice (1945-1989)
Conseiller régional
1992-2001
(annulation)
Gérard Bosio
(fils du précédent)
DVD puis DL Chef d'entreprise à Nice
décembre 2001-2008 Marc Concas PS Avocat
2008-2015 Marc Concas PS puis DVG[19] Avocat

Élections[modifier | modifier le code]

2001[modifier | modifier le code]

Les élections cantonales de 2001 ont eu lieu les 11 et 18 mars 2001.

Les deux candidats Gérard Bosio et Marc Concas ayant recueilli le même nombre de suffrages exprimés au second tour, c'est Gérard Bosio, au bénéfice de l'âge (il a quatorze ans de plus que son adversaire), qui remporte l'élection et est réélu conseiller général[22]. Toutefois, le tribunal administratif finit par annuler l'élection en raison d'« agissements irréguliers dans le dépouillement des bulletins »[22]. Une élection cantonale partielle est organisée les 2 et 9 décembre 2001.

2008[modifier | modifier le code]

Les élections cantonales de 2008 ont eu lieu les 9 et 16 mars 2008.

2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Françoise Monier   DVD Adjointe au maire de Nice
2015 en cours Auguste Verola   LR Adjoint au maire de Nice
Vice-président du Département chargé de l'insertion, l'emploi et l'enfance

À l'issue du 1er tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballottage : Françoise Monier et Auguste Verola (Union de la Droite, 46,93 %) et Antony Bonamy et Michèle Salles (FN, 30,38 %). Le taux de participation est de 43,42 % (11 775 votants sur 27 118 inscrits)[27] contre 48,55 % au niveau départemental[28]et 50,17 % au niveau national[29].

Au second tour, Françoise Monier et Auguste Verola (Union de la Droite) sont élus avec 67,28 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 42,25 % (7 174 voix pour 11 457 votants et 27 117 inscrits)[30].

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
----18 59817 17517 37217 04716 529
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[31] puis population municipale à partir de 2006[32])
Histogramme de l'évolution démographique

En 2014, la population municipale du nouveau canton était de 46 052 habitants[33].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice communale de Nice sur le site de l'EHESS].
  2. Décret no 2014-227 du 24 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département des Alpes-Maritimes.
  3. Liste des communes du canton de Nice 1er Canton sur le site de l'Insee, consulté le 19 janvier 2015.
  4. [PDF] Carte du canton de Nice-1, sur carto-cg06.fr, le site cartographique du conseil général des Alpes-Maritimes. Consulté le 8 juin 2012.
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6224069g/f5.item.r=canton.zoom
  6. http://orestis.over-blog.fr/article-20059664.html
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6451637z/f2.item.r=canton.zoom
  8. http://www.nicerendezvous.com/car/rue-edouard-beri.html
  9. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6451675n/f7.item.r=canton.zoom
  10. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6336657g/f1.item.r=canton.zoom
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6336678n/f15.item.r=canton.zoom
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6417064j/f2.item.r=canton.zoom
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6342173w/f13.item.r=canton.zoom
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6245550z/f1.item.r=canton.zoom
  15. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH162/PG/FRDAFAN83_OL1762007V001.htm
  16. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6441286s/f3.item.r=canton.zoom
  17. http://www.assemblee-nationale.fr/sycomore/fiche.asp?num_dept=6451
  18. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k246613b/f2.item.r=canton.zoom
  19. http://cote-d-azur.france3.fr/2013/12/05/marc-concas-demissionne-du-parti-socialiste-371449.html
  20. a et b Résultats électoraux, sur ville-nice.fr, le site officiel de la mairie de Nice. Consulté le 9 juin 2012.
  21. Résultats des cantonales 2001, sur interieur.gouv.fr, le site officiel du ministère de l'Intérieur. Consulté le 9 juin 2012.
  22. a, b, c et d Henry Michel, « Nice emporté par une petite vague rose », Libération, .
  23. Résultats des élections cantonales - Alpes-Maritimes (06) - Nice-1 - 14, sur interieur.gouv.fr, le site du ministère de l'Intérieur. Consulté le 9 juin 2012.
  24. Étiquette attribuée par le ministère de l'Intérieur. Alain Roullier est par ailleurs soutenu par l'Entente républicaine de Jacques Peyrat (voir Pierre-Mickaël Ayi, « Nice - Entente républicaine : J. Peyrat présente ses candidats », Nice-Matin, ).
  25. a, b, c et d « Un premier canton de Nice de haut niveau ! », Nice Premium, . Consulté le 9 juin 2012.
  26. Céline Lacroix est soutenue par la liste aux élections municipales 2008 « Nice Autrement » de Patrick Mottard (voir « Le premier canton de Nice selon Céline Lacroix et Marc Concas », Nice Premium, ).
  27. « Résultats du 1er tour pour le canton de Nice-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  28. « Résultats du 1er tour pour le département des Alpes-Maritimes », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  29. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  30. « Résultats du second tour pour le canton de Nice-1 », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  31. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  32. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  33. Populations légales 2012 des cantons - découpage 2015, sur le site de l'Insee

Voir aussi[modifier | modifier le code]