Battle rap a capella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le battle rap a capella, est un dérivé du battle (rap) dépourvu de bande son. C’est un affrontement entre deux artistes, une joute oratoire. Ces joutes on souvent pour but de descendre l'adversaire, cependant il existe des battles de compliments dont le but est de mettre en valeur l'adversaire. [1]

Déroulement[modifier | modifier le code]

Les présentateurs introduisent les jouteurs ainsi que le jury qui évaluera la performance à l'issue de la battle, pour en déterminer le vainqueur.

Les concurrents se mesurent en connaissance de cause: un ou deux mois à l'avance, on leur annonce qui sera leur adversaire. Ils se mettent alors à étudier son profil, visionnent ses passages précédents, tentent de saisir ses caractéristiques physiques, ses défauts d’élocution ou toute faille qu'ils pourront exploiter dans leurs attaques.

Ils fignolent ainsi des textes qu'ils apprennent par cœur, en vue de les ressortir au moment adéquat, tout en rebondissant sur les piques de l'adversaire. Ainsi se dessinent les modalités d'un affrontement verbal complet, où entrent en jeu l'écriture, le flow, la mémoire et l'esprit d’à-propos. Les règles sont aussi fixées entre eux par les futurs adversaires, certains, refusant qu'on aborde des sujets tabou comme la famille.[2]

Les ligues[modifier | modifier le code]

Francophones[modifier | modifier le code]

Anglophones[modifier | modifier le code]

Lexique[modifier | modifier le code]

Ce lexique est tiré en grande partie des battles rap de ligues étrangères et entre-autres anglophones.

  • Flip : rebondir sur une phase du couplet de l'adversaire en improvisant une ligne de réponse
  • Choke : trou de mémoire
  • Stumble : petit trou de mémoire
  • Bars : une punchline, une phrase percutante
  • Joke : une blague qui n'est forcément propre au battle rap
  • Sleep : une absence de réaction du public pour une phase
  • Reach : une phase dont le sens n'est pas immédiatement accessible à la compréhension
  • Hype man : camarade sur scène chargé de surréagir aux textes de l'artiste qui "battle" et chargé de motiver l'artiste et ambiancer le public
  • MMP : (Même Mot Pattern) utiliser en conclusion de lignes le même mot trois fois ou plus
  • Spittz : variante du MMP, consiste à répéter en fin de ligne un mot ou groupe de mots à la prononciation quasi-identique ou le même mot avec un sens différent
  • RAIDS : "rimes absurdes idiotes dépourvues de sens" tout est dans le nom
  • Gimmick / Antic : utiliser un accessoire ou une personne hors battle pour le battle (ramener un accessoire, un membre de sa famille...)
  • Bodybag : un battle à sens unique, une victoire écrasante
  • Personal : une ligne qui s'adresse à l'adversaire en sortant un dossier, un élément factuel de sa vie hors battle
  • Reality check : faire la morale à l'adversaire
  • Spit : la performance dans le delivery
  • Delivery : le flow d'un couplet, sa musicalité
  • Pattern : schéma de rimes (champ lexical...)
  • Haymaker : punchline assasine qui fait réagir tout le public à l'unisson
  • Roster : ensemble des MC d'une carte d'un événement de battle rap
  • Top/Mid/Low/God tier : classement des participants des batle rap par tiers
  • G.O.A.T : (Greatest Of All Time) légende vivante
  • Tight : battle dont le résultat est serré
  • Step up : monter d'un cran, prendre du niveau, s'améliorer
  • A-game : meilleur niveau d'un battle MC
  • Keep it going : attraper la réaction du public et continuer le déroulement des rimes
  • Fillers : rimes avant une punchline et la préparant
  • Générique : phase pouvant s'appliquer à n'importe quel adversaire
  • Corny : phase déjà vue et revue sans originalité
  • Bite : (de l'anglais "to bite" : mordre) recopier une phase, gestuelle, un flow
  • Grudge match : battle entre deux adversaires qui ne s'aiment pas personnellement
  • Match up : la confrontation de deux MC à l'annonce d'une carte
  • Call out : un appel du pied à un MC en vue de l'affronter
  • Shots fired : un tir en dehors du battle (adresse à un artiste autre que l'adversaire)[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]