Chicano rap

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le chicano rap (littéralement « rap chicano ») est un sous-genre musical apparenté au rap et à la culture hip-hop et chicano, incorporant les aspects de la culture West Coast, avec en général des thèmes très tournés gangsta rap. Il se distingue néanmoins du rap américain par sa localité et par sa proximité de la jeunesse américaine d'origine ou de descendance mexicaine (de par les thèmes qu'il traite) ainsi que par la relative influence de la culture mexicaine qu'il subit. Le premier rappeur du genre reconnu est Kid Frost, avec l'album produit intitulé Hispanic Causing Panic de 1990 incluant le titre La Raza, qui a attiré l'attention d'une génération de futurs rappeurs.

Histoire[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Le premier artiste reconnu de chicano rap est l'ancien musicien electro Kid Frost, dont le premier album publié en 1990, Hispanic Causing Panic, mené par le hit single La Raza, attire l'attention de la côte ouest sur le rappeurs chicanos[1],[2].

L'artiste Mellow Man Ace est le premier auteur d'un single bilingue présenté dans son premier album en 1989[2],[3]. Mellow Man, surnommé le « père fondateur du rap latino », popularise le spanglish grâce à son single certifié multiple disque de platine Mentirosa, basé sur un riff de la chanson Evil Ways du musicien de chicano rock Carlos Santana[3]. En 1990, A.L.T. fait paraître l'album Another Latin Timebomb, et sa reprise de la chanson Tequila. En 1990, le groupe de hip-hop chicano A Lighter Shade of Brown fait paraître son premier album Brown & Proud, qui inclut les hits On a Sunday Afternoon (un ayant atteint le classement Billboard Hot 100) et Latin Active. Cypress Hill, duquel Mellow Man Ace fut membre avant de se lancer dans une carrière en solo, est souvent considéré chicano rap car ils font souvent référence à la culture chicano en utilisant leur langage. Il est le premier groupe latino à être certifié disque de platine, lorsque Big Pun est crédité comme le premier artiste latino en solo à atteindre le disque de platine pour les ventes d'un album[4].

Années 1990[modifier | modifier le code]

Au milieu des années 1990, Eazy-E forme le groupe Brownside. Jonny Z, un rappeur Chicano originaire de San Diego, est considéré comme le pionnier du hip-hop, car il est l'un des premiers à mêler des paroles en spanglish à de la salsa, au mambo et de la banda mexicaine. Il atteint quatre fois le classement Billboard Hot Dance entre 1993 et 1997, et est en particulier noté pour sa chanson Miami bass Shake Shake (Shake That Culo). Hormis la bass music, il enregistre l'hymne intitulé Orale. La Oxford encyclopedia of Latinos and Latinas in the United States Volume 2, page 301, explique qu'« un nouveau style de hip-hop latino ou latina a été créé à Miami et au Texas par la rappeurs bass DJ Laz et Jonny Z, qui ont mêlé styles latinos et bass music[5]. » Dans les années 1990, certains rappeurs chicano comme Sinful des Mexicanz commence à intégrer des éléments sonores de musique mexicaine à leur musique, même si ce type de musique est étiqueté « urban regional » est ne représente pas toujours le chicano rap[6],[7].

Époque moderne[modifier | modifier le code]

L'un des rappeurs chicano les plus connus actuellement est Lil Rob de San Diego, dont le single Summer Nights est joué en boucle à la radio et à la télévision dans des programmes non directement lié au chicano rap[8]. Un autre rappeur chicano populaire se nomme Serio de Los Angeles, avec son single Don’t Hate Me Because I’m Mexican publié en 2012 en collaboration avec Proper Dos et Conejo, une chanson polémique[9],[10]. La plupart des rappeurs chicano sont inspiré par l'histoire du Mexique[11]. Le chicano rap est principalement écouté par les auditeurs américains ; et s'est également popularisé au Japon[12].

Liste des artistes[modifier | modifier le code]

Cette section doit être wikifiée (avril 2015). Le texte ne correspond pas à la mise en forme Wikipédia. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens extrnes[modifier | modifier le code]