Rap opera

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Un rap opera ou hip hopera est une œuvre musicale ayant un style hip hop avec une forme d'opéra[1]. Le terme a été utilisé pour décrire à la fois le théâtre dramatique et l'album-concept, et le hip hopera a également été utilisé pour le RnB contemporain.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme hip hopera est un mot-valise de hip hop et opera. L'expression a été précocement utilisée dans un album de 1994 du même nom par Volume 10 (mais pas en tant qu'album concept). La première production à utiliser ce terme était un téléfilm de 2001 sur MTV, intitulé Carmen: A Hip Hopera, réalisé par Robert Townsend et mettant en vedette Beyoncé Knowles et Mekhi Phifer.

Le mot a connu un emploi croissant après 2005, après la description du chanteur R&B R. Kelly dans la série Trapped in the Closet[2].

Exemples[modifier | modifier le code]

  • Graffiti Blues (1992), comédie musicale de rap connue pour être la première produite[3],[4]
  • A Prince Among Thieves, un album concept de 1999 de Prince Paul, racontant l'histoire d'un jeune rappeur luttant pour une pause
  • Deltron 3030, un album concept science fiction de 2000
  • Carmen: A Hip Hopera, un film de 2001 basé sur Carmen
  • Trapped in the Closet (2005–2012), une série de chansons et vidéos de R. Kelly racontant une série d'événements à la suite d'un coup d'un soir
  • Deux des musiques de Lin-Manuel Miranda, In the Heights (2007) et Hamilton (2015), ont été caractérisés comme étant du rap-opéra.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. C. Riley Snorton, « Trapped in the Epistemological Closet: Black Sexuality and the 'Ghettocentric Imagination' », Souls, vol. 11, no 2,‎ , p. 99 (ISSN 1099-9949, DOI 10.1080/10999940902910115, lire en ligne)
  2. (en) Sumanth Gopinath, The Ringtone Dialectic: Economy and Cultural Form, MIT Press, , 246– p. (ISBN 978-0-262-01915-6, lire en ligne)
  3. (en) Felecia Piggott McMillan, The North Carolina Black Repertory Company: 25 Marvtastic Years, Open Hand Publishing, LLC, (ISBN 978-0-940880-74-0, lire en ligne), p. 76
  4. (en) Lynne Heffley, « Rap Opera 'Graffiti' Addresses Plight of the Youth », Los Angeles Times,‎ (lire en ligne)