Hip-hop libanais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le hip-hop libanais[1], ou rap libanais, désigne la scène et la culture du hip-hop ayant émergé au Liban. Le Liban est l'un des premiers pays arabes affectés par le hip-hop[2],[3],[4],[5],[6],[7]. Malgré l'intérêt médiatique du genre au Moyen-Orient, les rappeurs certifient qu'il y a un manque d'intérêt de la presse locale[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kircher-Allen, Eamon, « Christian Science Monitor article about Lebanese hip hop artists: "Hip-hop's Arabic language kin" »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Christian Science Monitor, (consulté le 9 mai 2014).
  2. (en) Alexandra Talty, « Banker To Rapper: The Unlikely Career Of Hip-Hop Artist Chyno », Forbes, (consulté le 9 mai 2014).
  3. (en) Sulome Anderson, « Tales from Beirut’s hip-hop trenches », The Daily Star, (consulté le 9 mai 2014)
  4. (en) Marrouch, Rima, « Arab hip-hop's El Rass takes on rap and revolution », Los Angeles Times, (consulté le 9 mai 2014).
  5. (en) Geoffrey Bennett, « Hip Hop Straight Outta Lebanon », NPR, (consulté le 9 mai 2014)
  6. (en) « Lebanon's Hip-Hop Struggle », Washington Post,‎ (lire en ligne).
  7. (en) « Lebanese hip-hop live in Cairo », Ahram Online, (consulté le 9 mai 2014).
  8. (en) « Tales from Beirut's hip hop trenches ».
  9. (en) « Lebanese hip-hop pioneer rapping for free speech », The Daily Star, (consulté le 7 janvier 2015)