Hip-hop albanais

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le hip-hop albanais désigne le mouvement hip-hop en Albanie, , la République de Macédoine et Monténégro, le langage albanais y étant parlé en Albanie et dans certaines parties de la Macédoine, la Grèce et Monténégro[1],[2]. Le hip-hop albanais désigne également les groupes et rappeur habitant les États-Unis, la Suisse, l'Allemagne et le Royaume-Uni.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le hip-hop atteint l'albanie au début des années 2000, où des rappeurs tels Noizy , Getoar Selimi, Unikkatil, Presioni, Ritmi Rruges, Duda, Etno Engjujt, et WNC, atteignent la popularité. Les rappeurs de l'albanie se popularisent significativement dans les territoire albanais . Un album, intitulé E-Gjeli, et publié en 2003 par un groupe appelé OTR devient l'album qui a révolutionné le monde du hip-hop albanais.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en-US) Gail Warrander, Verena Knaus, Kosovo, Bradt, (lire en ligne), p. 41
  2. (en-US) Stu Sherman, « Kosovo's Burning: Punk rock and Albanian rap—in a war zone », Anthem, (consulté le 28 février 2014).