Balthazar-Charles d'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Balthazar-Charles d'Autriche
Description de cette image, également commentée ci-après
Le prince Baltazard-Charles d'Autriche vers 1642, attribué à Juan Bautista Martínez del Mazo.

Titre

Prince des Asturies


(16 ans, 4 mois et 20 jours)

Prédécesseur Charles d'Autriche (en tant qu'héritier)
Successeur Marie-Thérèse d'Autriche (en tant qu'héritière)
Biographie
Titulature Prince des Asturies
Dynastie Maison de Habsbourg
Distinctions Chevalier de l'ordre de la Toison d'or
Nom de naissance Baltasar Carlos
Naissance
Madrid Madrid
Décès (à 16 ans)
Saragosse Saragosse
Sépulture Panthéon des Infants à l'Escurial
Père Philippe IV
Mère Élisabeth de France
Religion Catholicisme

Description de cette image, également commentée ci-après

Balthazar-Charles d'Espagne ( - ) est le fils du roi d'Espagne Philippe IV et de sa première femme Élisabeth de France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le prince Balthasar-Charles d'Autriche, 1636, par Diego Vélasquez

Balthazar-Charles naît en 1629, il est le seul garçon issu du premier mariage de Philippe IV qui soit devenu adulte, Balthazar avait vocation à lui succéder au trône et portait le titre de prince des Asturies. En effet, l'année même de sa naissance naquit de la relation du roi avec l'actrice Maria Calderón un fils que le roi légitima : l'infant Juan Jose d'Autriche.

Sa mère, la reine, Élisabeth de France, mourut en 1644.

Sa gouvernante est la comtesse de d'Olivares, qui est chargée de s'occuper de lui. En 1632, il prête serment, qu'il est l'héritier de son père au trône de Castille et de Léon. Il est également nommé prince héritier du trône d'Aragon, en 1645. La même année, il prête serment en tant qu'héritier du trône de Valence.

Le prince des Asturies fut fiancé à sa cousine Marie-Anne d'Autriche, en 1646.

Le prince Balthasar-Charles d'Autriche, fils de Philippe IV d'Espagne, vers 1639, attribué à Juan Bautista Martínez del Mazo

Maladie et mort[modifier | modifier le code]

Le 5 octobre 1646, une cérémonie est organisée pour la mort de sa mère, la reine Élisabeth, le prince et son père Philippe IV assistent la veille aux Vêpres, le prince malade ce soir-là, n'assiste pas à la cérémonie le lendemain, la maladie détectée serait la variole (ou l'appendicite), le 9 octobre, à 8 heures du matin Balthazar-Charles reçoit les derniers sacrements. Il meurt le soir-même, à 21 heures. Le 16 octobre ses restes sont déposés au panthéon des infants à l'Escurial.

La mort du prince privait la monarchie de son seul héritier mâle direct, ce qui occasionnait une grave crise dynastique (la seule héritière directe encore en vie était l'infante Marie-Thérèse) et plongea le roi dans un profond désespoir comme en témoigne la lettre qu'il écrivit à sa conseillère spirituelle, sœur María de Ágreda :

« Les prières n'ont pas changé l'état d'esprit de Notre Seigneur concernant le sort de mon fils. Je suis dans l'état que vous pouvez constater, j'ai perdu le seul fils que j'avais, qui me rendait le courage lorsque je le voyais, malgré tous mes soucis. [...] J'offre à Dieu cette souffrance, qui je vous l'avoue me transperce le cœur, à tel point que je ne sais si ce qui m'arrive est un cauchemar ou la réalité »

La douleur et le désespoir transpirent de cette lettre : Philippe IV, en à peine cinq ans, avait perdu son frère cadet, le cardinal-Infant don Fernando, son épouse, Élisabeth de Bourbon, et son unique fils survivant et hériter, le prince Balthazar-Charles. Dès la mort du prince se posa la question du choix d'une nouvelle épouse pour Philippe IV, qui ne pouvait faire autrement que se remarier pour faire survivre sa dynastie. Voulant conserver l'alliance austro-espagnole Philippe IV épousa la fiancée de son fils, sa propre nièce (c'était la fille de sa sœur l'infante Marie-Anne), qui n'était âgée que de douze ans.

En , Philippe IV émit un décret proclamant son intention d'épouser la jeune archiduchesse Marie-Anne d'Autriche. Le mariage fut célébré le à Navalcarnero. Jusqu'en 1657, l'héritière du trône demeurerait la sœur de l'infant défunt, l'Infante Marie-Thérèse d'Autriche, à cette date naquit son demi-frère l'infant Philippe-Prosper qui s'éteindrait le . Son autre demi-frère, le futur Charles II d'Espagne naquit le . De cette union naîtrait aussi l'infante Marguerite-Thérèse, qui épousera l'empereur Léopold Ier du Saint-Empire.

Galerie[modifier | modifier le code]

D'un point de vue historique, Balthazar-Charles n'a joué aucun rôle majeur. Il a cependant été peint à de multiples reprises par le peintre Diego Vélasquez. Les tableaux réalisés, d'une grande sensibilité, comptent parmi les plus beaux portraits d'enfant de l'ère baroque.

Ascendance[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :