Georges de Habsbourg-Lorraine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georg von Habsburg-Lothringen
Description de cette image, également commentée ci-après
L’archiduc Georges de Habsbourg-Lorraine en 2017.

Titre

Ambassadeur de Hongrie en France

Depuis le
(7 mois et 19 jours)

Prédécesseur György Károlyi
Biographie
Titulature Archiduc d’Autriche,
prince royal de Hongrie,
de Croatie et de Bohême
Dynastie Maison de Habsbourg-Lorraine
Nom de naissance Paul Georg Maria Joseph Dominikus von Habsburg-Lothringen
Naissance (56 ans)
Starnberg (Allemagne de l'Ouest)
Père Otto de Habsbourg-Lorraine
Mère Regina de Saxe-Meiningen
Conjoint Eilika von Oldenburg
Enfants Sophia von Habsburg-Lothringen
Ildikó von Habsburg-Lothringen
Karl-Konstantin von Habsburg-Lothringen
Religion Catholicisme romain
Description de l'image Imperial Coat of Arms of the Empire of Austria (1815).svg.

Georges de Habsbourg-Lorraine (Georg von Habsburg-Lothringen en allemand, Habsburg–Lotaringiai György en hongrois), né le à Starnberg en Haute-Bavière, est un aristocrate austro-hongrois et diplomate au service de cette seconde nationalité.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils cadet du défunt prétendant au trône d'Autriche, Otto de Habsbourg-Lorraine et le frère de l'actuel, Charles de Habsbourg-Lorraine. Il est appelé Georg Habsburg-Lothringen en Autriche et Habsburg György en Hongrie, l'usage des titres des Habsbourg n'étant pas reconnu dans ces deux pays[1].

Il est né trois ans après la déclaration de renonciation de son père à tous ses droits dynastiques et prétentions impériales[2],[3] (le ). Son parrain est le pape Paul VI.

Comme son père, il parle l'allemand, le hongrois, le français, l'espagnol, l'anglais et l'italien[1].

Il fait des études de droit, d'histoire et de sciences politiques, en Autriche, en Allemagne et en Espagne. Il travaille ensuite dans des entreprises de télévision et de communication. Il s'installe en Hongrie en 1992 où, en plus de sa nationalité autrichienne, il obtient la citoyenneté hongroise[1].

Depuis sa nomination par le gouvernement hongrois le , il est ambassadeur itinérant et plénipotentiaire de Hongrie. Il a joué un rôle spécifique durant les négociations d'adhésion à l'Union européenne[4].

Georges de Habsbourg-Lorraine accepte en la présidence de la Croix-Rouge hongroise[1].

En , il est nommé ambassadeur de Hongrie à Paris en remplacement du comte György Károlyi[5].

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Le , il épouse au cours d’une cérémonie célébrée dans la basilique Saint-Étienne de Budapest, la duchesse Eilika von Oldenburg (de confession protestante, née le à Bad Segeberg), issue de la maison ducale allemande d'Oldenbourg.

De leur union sont nés trois enfants[1] :

Titulature[modifier | modifier le code]

Les titres portés actuellement par les membres de la maison de Habsbourg-Lorraine n’ont pas d’existence juridique en Autriche et sont considérés comme des titres de courtoisie. Ils sont attribués par le « chef de maison ».

  • depuis le  : Son Altesse impériale et royale l'archiduc Georges d'Autriche, prince de Hongrie, de Bohême et de Croatie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Jean Sévillia, « Un Habsbourg ambassadeur de Hongrie en France », Le Figaro Magazine,‎ , p. 48-51 (lire en ligne).
  2. Jean Roman, « Le gouvernement de Vienne refuse à Otto de Habsbourg l'autorisation de rentrer en Autriche », Le Monde, 15 juin 1961.
  3. « L'archiduc Otto de Habsbourg est mort », Le Point, 4 juillet 2011.
  4. Réhabilitation des Habsbourg en Hongrie, Vexilla Galliae, 17 janvier 2017.
  5. « George Habsburg Would Be The Subsequent Ambassador To Paris », TV6 News, 13 décembre 2020.