François IV de Modène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

François IV
Illustration.
François IV, duc de Modène et Reggio.
Titre
Duc de Modène

(31 ans, 6 mois et 7 jours)
Prédécesseur Hercule III
Successeur François V
Duc de Massa et Prince de Carrare

(16 ans, 2 mois et 7 jours)
Prédécesseur Marie-Béatrice d'Este
Successeur François V
Biographie
Dynastie Maison d'Autriche-Este
Date de naissance
Lieu de naissance Milan (Duché de Milan)
Date de décès (à 66 ans)
Lieu de décès Modène (Duché de Modène)
Sépulture Église San Vincenzo de Modène
Père Ferdinand d'Autriche-Este
Mère Marie-Béatrice d'Este
Conjoint Marie-Béatrice de Savoie
Enfants Marie-Thérèse
François V
Ferdinand Charles
Marie-Béatrice

François IV de Modène
Monarques de Modène

François Joseph Charles Ambroise Stanislas de Habsbourg-Lorraine, né à Milan le et mort à Modène le , est duc de Modène et Reggio de 1814 à sa mort. Il est également archiduc d'Autriche-Este et prince royal de Hongrie.

Biographie[modifier | modifier le code]

François IV de Modène est le fils de l'archiduc Ferdinand d'Autriche-Este, duc titulaire de Modène et gouverneur de Lombardie et de Marie-Béatrice d'Este, fille et héritière du duc Hercule III de Modène et de Marie-Thérèse Cibo-Malaspina, duchesse de Massa et de Carrare.

Il est prénommé François en l'honneur de son grand-père, le duc de Lorraine et de Bar élu empereur en 1745.

En 1789 sa sœur aînée prénommée Marie-Thérèse comme leur grand-mère, la grande impératrice, épouse Victor Emmanuel Ier de Savoie, alors duc d'Aoste, fils cadet du roi de Piémont-Sardaigne. Sa sœur Marie-Léopoldine est mariée en 1795 à Charles-Théodore duc-électeur de Bavière ; mariage brillant pour une archiduchesse issue d'une branche cadette mais catastrophique d'un point de vue humain.

En 1796,sa famille est chassée par les troupes révolutionnaires françaises et se réfugie à Vienne.

La famille du duc de Modène en 1836

Son père meurt en 1806 et en 1808 sa sœur cadette Marie-Louise épousa l'empereur François Ier d'Autriche. Elle est l'âme de la résistance à la France impériale.

François d'Autriche-Este est nommé gouverneur de la Galicie en 1809.

Épris de l'archiduchesse Marie-Louise, fille aînée de l'empereur, il doit renoncer à la jeune fille quand celle-ci doit, contre son gré, épouser l'empereur des Français Napoléon Ier.

En 1812, il épouse avec dispense sa nièce Marie-Béatrice de Savoie.

La jeune femme n'accepte de consommer son mariage que plusieurs années après la célébration des noces. Le couple a quatre enfants :

Règne[modifier | modifier le code]

François IV (vers 1815)

En 1814, le Congrès de Vienne permet à l'archiduc François de récupérer les duchés patrimoniaux de Modène et Reggio et de Massa-Carrare qu'il tenait de sa grand-mère maternelle. Il y pratique une politique très réactionnaire, mais développe l'agriculture.

Prenant en compte les aspirations des Carbonari et celles des patriotes italiens, il tente malgré tout de se créer un royaume d'Italie du nord, soit aux dépens de l'Autriche, soit en succédant à son beau-père et beau-frère en devenant roi du Piémont et soutient les menées de Ciro Menotti.

Cependant quand en 1831 éclate la révolution, il mène une politique répressive qui l'oblige à fuir son pays.

Chassé de son duché par les révolutionnaires, il revient rapidement sous protection autrichienne et laisse les armées autrichiennes mener une féroce répression dont Ciro Menotti est l'une des premières victimes.

Il est le seul souverain européen à ne pas reconnaître la Monarchie de Juillet ce qui lui permet de marier sa fille aînée au prétendant légitimiste Français.

Il a peut-être servi de modèle à Stendhal dans La Chartreuse de Parme pour le prince Ranuce-Ernest IV de Parme.

Liens externes[modifier | modifier le code]