Sigismond de Habsbourg-Toscane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une personnalité image illustrant autrichien
image illustrant une personnalité image illustrant italien
Cet article est une ébauche concernant une personnalité autrichienne et une personnalité italienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Sigismond de Habsbourg-Toscane
Description de l'image Sigismondo.5.JPG.

Succession

Prétendant au trône du grand-duché de Toscane

Depuis le
(22 ans 11 mois et 11 jours)

Nom revendiqué « Sigismond Ier »
Prédécesseur Léopold
Biographie
Dynastie Maison de Habsbourg-Lorraine
Naissance (50 ans)
Lausanne (Suisse)
Père Léopold-François de Habsbourg-Toscane
Mère Laetitia de Belzunce d'Arenberg
Conjoint Elyssa Juliette Edmonstone of Duntreath
Enfants Léopold
Tatyana
Maximilien
Description de cette image, également commentée ci-après

Souverains et prétendants au trône de Toscane

Sigismond Marie Joseph Godefroy Henri Eric Léopold Ferdinand de Habsbourg-Toscane, né le à Lausanne, est un prince de la Maison de Habsbourg-Lorraine, prétendant au trône du grand-duché de Toscane depuis 1993.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Léopold-François de Habsbourg-Toscane et de Laetitia de Belzunce d'Arenberg.

Le , il épouse à Londres Elyssa Juliette Edmonstone of Duntreath (née en 1973), fille unique d'Archiblad Bruce Edmonstone, septième baronnet de Duntreath et d'Élisabeth Juliette Deakin[1]. De ce mariage sont issus trois enfants :

  • Léopold Amédée Pierre Ferdinand Archibald, né le à Glasgow, prince héritier (titulaire) de Toscane ;
  • Tatyana Marie Thérèse Laetitia Juliette, née le à Livingston ;
  • Maximilien Étienne Sigismond Guillaume Bruce Éric Léopold, né le à Livingston.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sigismond de Habsbourg-Toscane vit en Suisse, Uruguay puis en Grande-Bretagne, avant de suivre des études d'informaticien et d'exercer la profession de banquier[réf. nécessaire].

Il possède une grande et profonde relation avec l'Uruguay[réf. nécessaire], pays qui l'a vu grandir et où la famille a vécu depuis 1951.

Lors de son divorce et de son second mariage, le père de Sigismond, Léopold-François de Habsbourg-Toscane enfreint les lois de l'Église catholique romaine, et, de ce fait, renonce le 18 juin 1993, à ses droits en qualité de chef de la Maison grand-ducale de Toscane en faveur de son fils[2].

Sigismond prend donc la suite de son père en devenant le grand maître des ordres dynastiques (c’est-à-dire appartenant non pas à un État mais à une dynastie, ici les Habsbourg-Toscane) de Saint-Étienne et de Saint-Joseph.

Il est membre du comité de patronage de l’Almanach de Gotha[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Drapeau du grand-duché de Toscane, disparu en 1860 et intégré dans le nouveau Royaume d'Italie (1861-1946).

Sources[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. « Mariage de Sigismond archiduc d'Autriche et de Mlle EJ Edmonstone», The Times, 13 septembre 1999.
  2. (en) Gaetana Enders, « Remembering Tuscany: HIRH Sigismund of Austria and Elissa Edmonstone », Hello Magazine,‎ (lire en ligne)
  3. Almanach de Gotha, Comité de Patronage

Quatre quartiers[modifier | modifier le code]

 
Godefroy Marie de Habsbourg-Toscane (1902-1984), grand-duc (titulaire) de Toscane
 
Dorothée Marie de Bavière (1920-)
 
 
Henri (marquis) de Belzunce (1909-1944)
 
Marie-Thérèse de la Poëze d'Harambure (1911-2005)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Léopold-François de Habsbourg-Toscane (1942-), grand-duc (titulaire) de Toscane
 
 
 
 
 
 
Laetitia de Belzunce-d'Arenberg (1941-) ; adoptée par son beau-père Erik Engelbert (1901-1992), prince et duc d'Arenberg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sigismond de Habsbourg-Toscane (1966-), grand-duc (titulaire) de Toscane (1994-)