Accord de Québec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'accord de Québec est une entente secrète entre les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni pour développer les premières armes nucléaires. L'accord est signé par Winston Churchill et Franklin Roosevelt à Québec le 19 août 1943 dans le cadre de la conférence militaire de Québec, deux ans avant les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki en août 1945[1].

Cet accord permis d'intégrer le programme nucléaire britannique Tube Alloys au projet Manhattan américain.

Références[modifier | modifier le code]