Leona Woods

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la physique image illustrant les États-Unis
Cet article est une ébauche concernant la physique et les États-Unis.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Leona Woods
Leona Woods.jpeg

Leona Woods Marshall à l'université de Chicago en 1946.

Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Lyons Township High School (en)
Université de ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Autres informations
A participé à
Directeur de thèse

Leona Woods (), appelée plus tard Leona Woods Marshall puis Leona Woods Marshall Libby, est une physicienne américaine qui a collaboré à la construction du premier réacteur nucléaire dans le cadre du Projet Manhattan[1],[2].

Elle a été l'épouse du physico-chimiste américain Willard Frank Libby.

Publications[modifier | modifier le code]

Leona Woods a écrit plusieurs articles et plusieurs livres, dont :

  • Creation of an atmosphere for the moon (1969)
  • Fifty environmental problems of timely importance (1970)
  • Fifty more environmental problems of timely importance (1970)
  • The Uranium People (1979)
  • The upside down cosmology and the lack of solar neutrinos (1980)
  • Life Work of Nobel Laureate Willard Frank Libby (1982)
  • Carbon Dioxide and Climate (1982)
  • Past Climates: Tree Thermometers, Commodities, and People (1983)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fermi 1954, p. 197.
  2. (en) Argonne National Laboratory, « The Chicago Pile 1 Pioneers », U.S. Department of Energy,‎ (consulté le 11 juin 2013)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Laura Fermi et Emilio Segré (introduction), Atoms in the family : my life with Enrico Fermi, Los Angeles, Calif. Woodbury, N.Y, Tomash Publishers American Institute of Physics, coll. « History of modern physics » (no 9), (ISBN 978-0-883-18524-7, OCLC 15791594)

Liens externes[modifier | modifier le code]