William David Coolidge

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William David Coolidge
William Coolidge, Willis Rodney Whitney, Thomas Edison, Charles Proteus Steinmitz, Irving Langmuir (front row, left-to-right) (1923).jpg

William Coolidge (à gauche avec le chapeau à la main) et d'autres scientifiques dont Thomas Edison.

Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Hudson (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
(à 101 ans)
SchenectadyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Membre de
Palmarès
Distinction

William David Coolidge, né le à Hudson dans le Massachusetts et mort le dans l'État de New York, est un physicien américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Dans les premiers temps de son travail de chercheur pour la compagnie General Electric, il réalisa les expériences cruciales qui conduisirent à l'emploi du tungstène comme filament dans les ampoules électriques. En 1913, il inventa le tube de Coolidge, une cathode améliorée pour les machines à rayons X qui permettait une meilleure visualisation des structures anatomiques profondes et des tumeurs. Le tube de Coolidge, qui utilisait également un filament de tungstène, fut un progrès majeur pour la spécialité médicale alors naissante, la radiologie, et sa conception de base est toujours utilisée.

Coolidge commença à travailler comme chercheur à General Electric en 1905, puis devint ensuite directeur du General Electric Research Laboratory et vice-président de la compagnie. En 1975 il fut élu au National Inventors Hall of Fame, peu de temps avant sa mort à l'âge de 101 ans.

Liens externes[modifier | modifier le code]