Richard Gott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richard Willoughby Gott (né le 28 octobre 1938 à Aston Tirrold, Angleterre) est un journaliste et historien britannique, qui a principalement écrit sur l'Amérique latine. Ancien correspondant du journal The Guardian, il est actuellement chercheur honoraire à l'Institute pour l'étude des Amériques de l'Université de Londres.

Dans les années 1960, il est l'auteur de Guerrilla Movements in Latin America, qui fait toujours référence sur ce sujet[1].

En 1967, Gott était en Bolivie comme pigiste du Guardian pour couvrir la capture et la mort de Che Guevara. Il a contribué à l'identification du corps 4 à 5 heures après la mort de Guevara, qu'il avait rencontré en 1963 à La Havane[2].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. New Yorker
  2. US Agent in at the Death of Che Guevara by Richard Gott, The Guardian, October 11, 1967

Liens externes[modifier | modifier le code]