Kalasha (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

kalasha
Pays Pakistan
Région Chitral
Nombre de locuteurs 4 500 à 5 000
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-3 kls
IETF kls

Le kalasha (en kalasha kalashamon) est une langue indo-aryenne du sous-groupe des langues dardiques parlée dans le district de Chitral de la province de Khyber Pakhtunkhwa au Pakistan par 4 500 à 5 000 personnes[1].

Classification[modifier | modifier le code]

La langue est parlée par les Kalashas qui ont la particularité d'être les derniers polythéistes de cette partie du monde. Cela leur a valu le qualificatif péjoratif de Kafirs (infidèles, mécréants) de la part des musulmans. De là, la confusion faite par Grierson (en) qui a classé le kalasha parmi les langues nouristanies de l'ancien Kafiristan, en Afghanistan. Depuis les travaux de Morgenstierne, qui a notamment montré sa proximité avec le khowar, le kalasha est correctement classé parmi les langues dardiques.

Cependant, la conversion à l'Islam progresse, ce qui met la langue en danger. Les Kalashas convertis abandonnent leur langue pour le khowar[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Decker, 1992, p. 101, note.
  2. Decker, 1992, p. 103.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Kendall D. Decker, Languages of Chitral, Islamabad, National Institute of Pakistan Studies, Quaid-i-Azam University, coll. « Sociolinguistic Survey of Northern Pakistan » (no 5),
  • (en) Ronald L. Trail et Gregory K. Cooper, Kalasha Dictionary, Islamabad et High Wycombe, Islamabad, National Institute of pakistan Studies, Quaid-i-Azam University et Summer Institute of Linguistics, coll. « Studies in Languages of Northern Pakistan » (no 7), (ISBN 969-8023-09-7)
  • (ru) Д.И. Эдельман, « Калаша язык », dans Языки мира, Дардские и нуристанские языки, Moscou, Indrik,‎ (ISBN 5-85759-085-X)

Liens externes[modifier | modifier le code]