Windows Me

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Windows Me
Famille Windows 9x
Type de noyau Noyau monolithique, MS-DOS
État du projet Arrêté
Entreprise /
Développeur
Microsoft
Licence Microsoft
Dernière version stable ME (4.90 build 3000) (14 septembre 2000.)

Windows Millennium Edition (parfois abrégé Me), ainsi nommé pour l'occasion du millénaire, est la 3e édition de Windows 98. Windows Millennium est un système d'exploitation lancé par Microsoft le .

Entièrement basé sur Windows 98, qui lui-même était basé sur Windows 95, Windows Millenium était le pendant familial et multimédia de Windows par rapport à la version professionnelle (Windows 2000 Professionnel).

Il constitue donc la cinquième, dernière et ultime version de Windows 9x. Cette version de Windows est livrée avec deux CD, le premier contient le système d'exploitation, et le deuxième contient une initiation intuitive de cette nouvelle version.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1998, Microsoft démarre le développement de Neptune, qui devait être une version de Windows 2000 pour le grand public. Mais en 1999, pour des raisons de compatibilité, Microsoft interrompt le développement de Neptune et commence à développer Windows Me en utilisant Windows 95 comme base[1].

Nouveautés[modifier | modifier le code]

  • Provient de Windows 2000.
    • Provient de Windows Neptune.

Démarrage et dernière version de MS-DOS[modifier | modifier le code]

Une des fonctions les plus médiatisées dans Windows Me était la disparition du mode MS-DOS pur, ce qui suggérait que, contrairement à Windows 95 ou 98, Millennium ne chargeait pas le DOS avant de lancer le noyau Windows. En réalité, Microsoft a modifié le noyau MS-DOS (en intégrant un pilote xms et le cache Smartdrv) pour démarrer et charger la base de registre avec laquelle il se configure - les fichiers config.sys et autoexec.bat étant dès lors inutiles. Il fait appel à VMM32.VXD pour charger Windows. Suite à ces changements, de nombreuses applications ne furent plus compatibles avec le nouveau système. Il existe un patch pour réactiver le support du mode DOS réel. Windows Millennium intègre la version 8 de MS-DOS. Le noyau MS-DOS a été compressé pour diminuer le temps de démarrage.

Interface graphique[modifier | modifier le code]

L'interface graphique reprend celle de Windows 2000 dont on retrouve le thème, le menu démarrer, les icônes.

  • Le panneau de configuration affiche le mode catégorie.

Outils multimédias[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle version du lecteur Windows Media (7).
  • Windows Movie Maker permet de créer et d'éditer des vidéos.
  • L’aperçu des images.
  • Le dossier Mes Images.
  • Windows DVD Player pour la lecture des DVD.

Outils systèmes[modifier | modifier le code]

  • Drivespace ne compresse plus les disques.
  • Le défragmenteur est plus rapide.
  • La restauration du système qui devait permettre de prendre un « cliché » du système pour le restaurer ultérieurement en cas d'erreur de manipulation (mauvaise installation de pilote, par exemple). Cependant, cette fonction, utile par moments, ralentissait également le système, par exemple lorsqu'elle décidait de réaliser un point de restauration alors que l'utilisateur occupait la machine. Elle pouvait également, en restaurant le système à son état antérieur, restaurer les virus que l'utilisateur avait enlevés depuis. Cette fonction a été grandement améliorée par la suite dans Windows XP.
  • Protection des fichiers système.
  • Scandisk vérifie au démarrage le disque en cas d'un arrêt incorrect.
  • Utilitaire de configuration système permet de démarrer Windows en utilisant des options de dépannage mais aussi de configurer MS-DOS.
  • Prise en charge des dossiers compressés ZIP.

Internet Explorer[modifier | modifier le code]

On retrouve la version 5.5 issue de la version 5.

Jeux[modifier | modifier le code]

  • Pinball
  • Spider
  • Jeux en ligne

Autre nouvelles fonctionnalités[modifier | modifier le code]

  • Windows Me contient un meilleur choix de jeux par rapport à Windows 2000 et à Windows 98, celui-ci contient la même collection de jeux que Windows XP.
  • MSN Messenger permet la messagerie instantanée.
  • Prise en charge de Windows Image Acquisition (scanner, appareil photo et caméscope).
  • Mise en veille prolongée.
  • Prise en charge de la reconnaissance automatique des clefs et disques externes USB, sans installation obligatoire (comme sous Windows 98 SE) des pilotes spécifiques à chacun de ces périphériques.
  • Centre d'aide et de support.

Gestion des ressources[modifier | modifier le code]

Une modification du noyau passée inaperçue a été une amélioration de la gestion des ressources : les ressources système, souvent saturées sous Windows 98, furent allouées dynamiquement et non plus statiquement. Il ne devait donc plus y avoir d'erreurs de « manque de ressources ». Malheureusement, Microsoft a oublié de changer l'API informant sur l'état des ressources, certains programmes annonçaient alors leur saturation alors qu'il n'en était rien !

Réseaux[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle pile TCP/IP.
  • Création du réseau domestique.
  • Network Driver Interface Specification (NDIS) version 5.

Accueil et succession[modifier | modifier le code]

Les systèmes Windows 9x souffrant de problèmes de stabilité, et Windows Millennium étant une version mineure de cette branche, proche de Windows 98, les ventes furent plutôt maigres, malgré la suppression du mode pur de MS-DOS.

Depuis, et dans la continuité de ses prédécesseurs, particuliers comme professionnels ont largement décrit Windows Millennium comme le pire système d'exploitation jamais créé par Microsoft[réf. nécessaire]. Par exemple, l'explorateur (explorer.exe) plantait très souvent, et dans bien des cas l'ordinateur pouvait se figer (freeze) au moins une fois toutes les 4 heures. Il souffrait de quelques problèmes de compatibilité avec des logiciels prévus pour Windows 95/98.

Devant, un nombre recrudescent de plaintes d'utilisateurs et de downgrade vers la version précédente, Microsoft a du accélérer le développement de Windows XP et précipiter son lancement[réf. nécessaire] (Cette version, au lancement un peu prématuré, sera de ce fait dépourvue de « Centre de sécurité » qui sera ajouté avec le SP2)

Ainsi, tout juste un an après sa sortie, Windows Me a été remplacé par Windows XP, système basé sur le noyau Windows NT, plus stable et sur lequel Windows 2000 était déjà construit. Si Windows Me a pu connaître un sursis grâce aux jeux anciens qui ne fonctionnaient pas sur Windows XP, la large diffusion de ce dernier l'a rapidement condamné à une quasi-disparition.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Précédé par Windows Me Suivi par
Windows 98
Microsoft Windows
Windows XP