Veille (mode de fonctionnement)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un dispositif électronique ou informatique est en veille si la plupart de ses fonctions ont été arrêtées temporairement dans le but de diminuer sa consommation électrique.

Origine du principe[modifier | modifier le code]

Historiquement, les appareils électriques étaient branchés, utilisés, puis éteints entre deux usages. Avec le besoin croissant de disponibilité des équipements s'est posé le problème du maintien en fonctionnement quasi permanent. Le maintien en fonctionnement permanent à plein régime pose à l'évidence de nombreux problèmes : forte consommation énergétique, usure mécanique des pièces en mouvement, nuisance sonore, etc. Une solution intermédiaire consiste à diminuer le régime d'activité ou d'arrêter certains composants de l'équipement, tout en gardant actifs les composants essentiels. Ainsi, une fois l'équipement en veille, il va rester en attente et sera réactivé au besoin, et ceci de façon bien plus rapide que s'il avait été éteint et allumé de nouveau.

Selon le degré de technologie de l'équipement, la mise en veille peut s'effectuer par des paliers plus ou moins marqués ou de façon progressive.

La mise en veille en informatique[modifier | modifier le code]

Au niveau d'un ordinateur, on distingue plusieurs niveaux de veille :

  • l'état du système d'exploitation dit inactif, pour lequel certains logiciels comme l'économiseur d'écran se mettent en œuvre.
  • la veille simple où certains composants matériels (écran, disque dur, etc.) sont arrêtés par des signaux spécifiques
  • la veille prolongée, aussi appelée hibernation (en référence au phénomène animal) où le matériel est éteint tandis que toute la mémoire vive est copiée sur le disque dur, ce qui conserve tout l'état logiciel courant du système d'exploitation et des logiciels éventuellement en cours d'exécution, etc. Cela permet de ne plus consommer d'énergie.

La mise en veille en audiovisuel[modifier | modifier le code]

Le plus fréquemment, les appareils audiovisuels comme les téléviseurs ou les chaînes Hi-Fi, Magnétoscope, lecteur de DVD, décodeurs, paraboles, etc. sont maintenus sous tension pour pouvoir être rallumés plus rapidement par une télécommande. Dans ce cas, le système de veille est à l'origine d'un important gaspillage d'énergie. Bientôt des étiquettes énergie devraient pouvoir aider le public à mieux choisir des appareils moins énergivores en indiquant la consommation totale et la consommation en veille des appareils[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Source (Ademe)

Voir aussi[modifier | modifier le code]