Westmount

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Westmount (homonymie).
Westmount
L'avenue Greene
L'avenue Greene
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
Peter F. Trent
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 2006
Démographie
Gentilé Westmountais, Westmoutaise
Population 20 865 hab. (2008)
Densité 5 269 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 29′ 12″ N 73° 35′ 40″ O / 45.486794, -73.594451 ()45° 29′ 12″ Nord 73° 35′ 40″ Ouest / 45.486794, -73.594451 ()  
Superficie 396 ha = 3,96 km2
Divers
Langue(s) Anglais, français
Code géographique 66032
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

Voir sur la carte administrative de Montréal
City locator 14.svg
Westmount

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Westmount

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Westmount

Westmount est une ville du Québec (Canada) de l'agglomération de Montréal dans laquelle elle se trouve enclavée.

Elle a une population de 20 865 habitants (en 2007) et une superficie de 4,02 km2.

Les principales artères commerciales de Westmount sont l'avenue Greene, l'avenue Victoria, la rue Sherbrooke et la rue Sainte-Catherine. Une autre artère importante est la rue Atwater. Une station de métro s'y trouve : Atwater.

Le parc Westmount a été conçu par Frederick Law Olmsted et Calvert Vaux.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'hôtel de ville de Westmount.
La maison Hurtubise, à Westmount.
La plus vieille synagogue réformiste au Canada, le Temple Emanu-El-Beth Sholom (de 1882) se situe sur l'avenue Elm dans Westmount

À partir du moment où les premiers colons s'y installent, au milieu du XVIIe siècle, ce territoire est connu sous plusieurs noms dont La Petite Montagne, Notre-Dame-de-Grâce et Côte-Saint-Antoine. Des premiers colons subsiste une ferme, la Maison Hurtubise, actuellement en rénovations. Le choix de Westmount, qui s'impose à partir de 1895, reflète bien la situation géographique de cette ville, sur le flanc sud-ouest du mont Royal, ainsi que la présence d'une importante population anglophone protestante, aisée, souvent d'origine écossaise.

Au cours du XXe siècle, Westmount devient une banlieue cossue de Montréal, une ville de petite dimension - à peine 4 km2 - densément peuplée qui possède une réputation enviable pour ses espaces verts et sa qualité de vie. On peut observer de cette époque les réalisations de l'architecte Robert Findlay, ancien résident de Westmount : la bibliothèque, l'hôtel de ville et plusieurs autres bâtiments d'ordre public. Encore aujourd'hui, Westmount est la banlieue où les habitants sont parmi les plus fortunés du Canada.

La ville a été désignée lieu historique national par la commission des lieux et monuments historiques du Canada en 2011[1].

Caractère contemporain[modifier | modifier le code]

Situation dans l'agglomération de Montréal

Au fil des ans, son nom reste d'ailleurs associé à l'opulence de l'élite anglophone, puisqu'elle était autrefois peuplée à plus de 80 % par des Canadiens anglophones. Notamment, les familles Bronfman et Molson y ont trouvé résidence. Le chanteur montréalais Leonard Cohen est né et a grandi à Westmount.

Toutefois, à la fin du XXe siècle, l'image de l'élite anglophone ne reflète plus vraiment la réalité quotidienne des Westmountais qui forment une communauté de plus en plus hétérogène. Depuis le début du XXIe siècle, la bourgeoisie émergente de Westmount devient également francophone. On dénombre :

Dans l'imaginaire populaire, le quartier reste néanmoins associé à la bourgeoisie, avec une population professionnelle de classe moyenne aisée en bas de la côte (« Lower Westmount ») et une classe très huppée en haut de la côte (« Upper Westmount »).


Démographie[modifier | modifier le code]

Municipalité limitrophe[modifier | modifier le code]

La ville de Westmount n'est limitrophe qu'à celle de Montréal étant donné qu'elle est enclavée.

Rose des vents Montréal Rose des vents
Montréal N Montréal
O    Westmount    E
S
Montréal

Education[modifier | modifier le code]

Plusieurs lieux notables sont au cœur de la ville québécoises de Westmount. Parmi ceux-ci se retrouvent :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Lieu historique national du Canada de l'arrondissement-de-Westmount », Annuaire des désignations patrimoniales fédérales, sur Parcs Canada (consulté le 25 avril 2012)

Sources[modifier | modifier le code]

La côte Saint-Antoine, attribution des terres

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]