Beaconsfield (Québec)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Beaconsfield (homonymie).
Beaconsfield
Administration
Pays Drapeau du Canada Canada
Province Drapeau : Québec Québec[1]
Région Montréal
Comté ou équivalent Montréal
Statut municipal Ville
Maire
Mandat
George Bourelle
2013 - 2017
Constitution 1er janvier 2006
Démographie
Population 19 547 hab. (2014)
Densité 1 777 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 25′ 57″ N 73° 51′ 28″ O / 45.432612, -73.857908 ()45° 25′ 57″ Nord 73° 51′ 28″ Ouest / 45.432612, -73.857908 ()  
Superficie 1 100 ha = 11,0 km2
Divers
Langue(s) Français, anglais
Fuseau horaire Est (UTC-5)
Indicatif +1 438 ou 514
Code géographique 66107
Localisation
Beaurepaire
Beaurepaire

Géolocalisation sur la carte : Région métropolitaine de Montréal

Voir sur la carte administrative de Montréal
City locator 14.svg
Beaconsfield

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte administrative du Québec
City locator 14.svg
Beaconsfield

Géolocalisation sur la carte : Québec

Voir la carte topographique du Québec
City locator 14.svg
Beaconsfield
Liens
Site web http://www.beaconsfield.ca/francais/accueil.html

Beaconsfield est une ville de l'agglomération de Montréal dans la région administrative du même nom, au Québec (Canada). La ville comprend une population de 19 484 habitants en 2013[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation dans l'agglomération de Montréal

Beaconsfield est située à l'ouest de l'île de Montréal sur la rive du lac Saint-Louis. La ville est bornée à l'ouest par Baie-d'Urfé, au nord par Kirkland et à l'est par Pointe-Claire. Son territoire effleure celui de Sainte-Anne-de-Bellevue au nord-ouest.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Il y a deux gares de train de banlieue à Beaconsfield, la gare de Beaconsfield et la gare de Beaurepaire. Les deux gares sont sur la ligne de train de banlieue Vaudreuil-Hudson. Il y a deux yacht clubs à Beaconsfield, le Yacht Club de Beaconsfield[3] et le Yacht Club Lord Reading.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom de la ville rappelle le souvenir de Benjamin Disraeli, 1er comte de Beaconsfield (1804-1881), homme politique anglais[4]. La ville de Beaconsfield a absorbé l'ancienne localité de villégiature Beaurepaire, qui a laissé son nom à un quartier et à la gare de train le desservant. La ville a été fusionnée à la ville de Montréal entre 2002 et 2006.

Politique[modifier | modifier le code]

Les élections municipales se font en bloc et par district[2].

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
  2013 David Pollock    
2013 en cours George Bourelle    
Les données manquantes sont à compléter.

Pour les questions intermunicipales, Beaconsfield relève de l'agglomération de Montréal, laquelle exerce les compétences de municipalité régionale de comté. Au nveau régional, elle prend part à la conférence régionale des élus de la région de Montréal. Elle fait partie également de la Communauté métropolitaine de Montréal[2].

Société[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les informations de la fiche proviennent de Gouvernement du Québec, « Répertoire des municipalités : Beaconsfield », 66107, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire du Québec (consulté en 23 août 2013), sauf exceptions suivantes :
    a. Superficie terrestre : Statistique Canada. 2012. Beaconsfield, Québec (Code 2466107) et Montréal, Québec (Code 2466) (tableau). Profil du recensement, Recensement de 2011, produit nº 98-316-XWF au catalogue de Statistique Canada. Ottawa. Diffusé le 24 octobre 2012. Consulté le 23 août 2013.
  2. a, b et c Gouvernement du Québec, « Beaconsfield », Répertoire des municipalités, sur Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l'Occupation du territoire.
  3. BYC
  4. Commission de toponymie du Québec

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Municipalités limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Sainte-Anne-de-Bellevue Kirkland Rose des vents
Baie-D'Urfé N Pointe-Claire
O    Beaconsfield    E
S
Lac Saint-Louis,
Notre-Dame-de-l'Île-Perrot