Thierry Gilardi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gilardi.
Thierry Gilardi
Image illustrative de l'article Thierry Gilardi

Naissance
Saint-Germain-en-Laye (Yvelines)
Décès (à 49 ans)
Le Port-Marly (Yvelines)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Journaliste sportif
Football
Médias
Média principal Télévision
Pays Drapeau de la France France
Télévision Canal+ (1987-2005)
TF1 (2005-2008)

Thierry Gilardi, né le à Saint-Germain-en-Laye et mort le à Port-Marly, est un journaliste et commentateur sportif français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Il pratique le rugby à XV à partir de 11 ans à l'école de rugby de Saint-Germain-en-Laye, sa ville natale et il y joua jusqu'à l'âge de 28 ans[1].

Carrière de journaliste sportif[modifier | modifier le code]

Diplômé de Institut d'études politiques de Paris, Thierry Gilardi commence sa carrière de journaliste par un stage en 1982 à France Inter, sous la direction d'Arlette Chabot[2], où il est finalement embauché. Il travaille ensuite, toujours à France Inter , avec Pierre Loctin et Jacques Vendroux dans l'émission en multiplex des matches de football. Au départ spécialisé dans le rugby à XV, il a dû se spécialiser dans le suivi du football : « Le football, c'est mon métier ; le rugby, c'est ma passion. Quand j'ai commencé dans le métier, les journalistes (sportifs) étaient dirigés directement vers le foot, mais je prends plaisir à couvrir n'importe quel sport »[3].

Après une année passée au service communication de la Fnac[4], il arrive sur Canal+ en 1987, où il commente les matches puis se voit confier la présentation des émissions Jour de foot de 1992 à 1995, L'Équipe du dimanche de 1995 à 2002 puis celle de la Ligue des champions, en compagnie de Michel Platini, de 2002 à 2005. Il fait également partie des équipes couvrant les Jeux olympiques de Barcelone (1992), d'Atlanta (1996), de Sydney (2000) et d'Athènes (2004).

Outre ses apparitions à l'antenne, il occupe des fonctions de responsabilités au sein de la rédaction des sports de la chaîne cryptée. Il est ainsi rédacteur en chef de la rubrique football de 1997 à 1999, puis rédacteur en chef du service des sports et directeur de la rédaction des sports de Canal+ de 1999 à 2001[5].

En 2004-2005, il lance La Matinale de Canal+/I>Télé[4].

En 2005, Thierry Gilardi quitte Canal+ pour rejoindre TF1. À partir du 9 janvier 2005, il y présente l'émission dominicale Téléfoot et remplace Thierry Roland en tant que commentateur des rencontres de la Ligue des champions, de l'Équipe de France et de la Coupe du monde de football en 2006.

De septembre 2005 à juin 2006, il coprésente par ailleurs LCI matin avec Mélissa Theuriau sur LCI[4].

En 2007, il commente la Coupe du monde de rugby sur TF1 aux côtés de Thierry Lacroix et présente l'émission Télérugby.

Il prête aussi sa voix de commentateur dans la série de jeux vidéo de football FIFA produits par Electronic Arts.

Le 11 février 2008, il rejoint l'équipe d'On refait le match sur RTL et LCI[6].

Son dernier match commenté pour TF1 a été le match retour Manchester United-OL en huitièmes de finale de la Ligue des champions, le 4 mars 2008. Et sa dernière émission de Téléfoot qu'il a présentée, était programmée le dimanche 23 mars 2008 à 11 h 00 en direct sur TF1 (147 émissions au total).

Décès et hommages[modifier | modifier le code]

Le lundi , après un dîner entre amis, il se plaint d'une douleur dorsale et est victime d'une crise cardiaque vers trois heures du matin dans la nuit de lundi à mardi, à son domicile de Montfort-l'Amaury dans les Yvelines. Sur place, les pompiers tentent de le réanimer, puis le transportent à la clinique du Port-Marly[7], où son état de santé se dégrade fortement durant la journée[8] ; il meurt le mardi 25 mars 2008 vers 16 h[9], à la veille d'un match amical de football France - Angleterre, qu'il devait commenter pour TF1.

Un hommage unanime lui est rendu ce jour-là au Stade de France avec la tenue d'une minute de silence, avant le début du match ainsi que le port d'un brassard noir en signe de deuil de la part des joueurs de l'équipe de France et de l'équipe de rugby du Stade français Paris quelques jours plus tard. Après avoir marqué un penalty pour l'équipe de France lors du match France - Angleterre, Franck Ribéry retira son maillot devant les caméras (ce qui lui valut, selon les règles du football, d'être sanctionné par un carton jaune), découvrant un message écrit sur son tee-shirt, rendant hommage à Thierry Gilardi.

Le mercredi 26 mars 2008, les médias rendent hommage à Thierry Gilardi, notamment TF1, Canal+, France Télévisions, M6, les radios, la presse écrite, et les chaînes d'information en continu. Le patron de TF1, Nonce Paolini, intervient dans le 13 h de Jean-Pierre Pernaut, puis dans le 20 h de Patrick Poivre d'Arvor sur TF1. Le dimanche 30 mars 2008, l'émission Téléfoot en direct sur TF1, rend hommage à Thierry Gilardi. Le lundi 31 mars 2008, ses obsèques ont lieu en présence de nombreuses personnalités du sport et de la télévision. Il est inhumé au cimetière de Montfort-l'Amaury.

TF1 a décidé de renommer le studio où est enregistré Téléfoot "studio Thierry Gilardi" et le Stade français a décidé de renommer une de ses tribunes : la tribune Thierry Gilardi. Le stade Jean Bouin II, devrait avoir l'appellation "stade Thierry Gilardi" selon certains dirigeants du Stade français et de la Mairie de Paris.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Marié, père de trois enfants, parallèlement à sa carrière de journaliste, Thierry Gilardi préside au début des années 1990 le club de rugby de Saint-Germain-en-Laye avant de laisser sa place à Marcel Martin, ancien président du Biarritz olympique. Il était depuis 1997, vice-président du Stade français.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Précédé par Thierry Gilardi Suivi par
Christian Jeanpierre (2003-2004)
Présentateur de Téléfoot sur TF1 (2005-2008)
Christian Jeanpierre (depuis 2008)