Tessin (rivière)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tessin (homonymie).
Tessin
(Ticino)
Le Tessin
Le Tessin
Caractéristiques
Longueur 280 km
Bassin 6 598 km2
Bassin collecteur
Débit moyen 79,4 m3/s (Bellinzone) Débit du Tessin à Bellinzone, 2008, OFEV.
Régime pluvio-nival
Cours
Source Col du Nufenen
· Localisation Col du Nufenen
· Altitude 2 480 m
· Coordonnées 46° 28′ 37″ N 8° 23′ 16″ E / 46.476944, 8.387778 (Source - Tessin)  
Confluence
· Localisation Sud-est de Pavie
· Altitude 54 m
· Coordonnées 45° 08′ 34″ N 9° 14′ 15″ E / 45.14278, 9.2375 (Confluence - Tessin)  
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau de l'Italie Italie
Canton suisse Tessin
Région d'Italie Lombardie

Le Tessin (en italien : Ticino) est une rivière de la Suisse méridionale et de l'Italie septentrionale, affluent de la rive gauche du .

Le Tessin à Sesto Calende

Étymologie[modifier | modifier le code]

L’étymologie du nom latin : Tīcīnus, est inconnue, mais serait probablement d’origine celte[1]. Quoi qu’il en soit, c’est cette rivière qui donné son nom au canton homonyme.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Tessin en Léventine

Long de 280 km, le Tessin naît en Suisse au nord-est du col du Nufenen dans le massif du Saint-Gothard, à la frontière entre les cantons du Valais et du Tessin, qui en a pris le nom. Il irrigue successivement le val Bedretto, la Léventine, la vallée de la Riviera et la plaine de Magadino avant de se jeter dans le lac Majeur.

À la sortie du lac, entre Sesto Calende et Castelletto, il commence son cours italien long de 110 km, traversant la plaine du Pô jusqu'à son confluent avec le près du pont de la Becca. Il traverse les provinces de Varèse, Novare, Milan et Pavie, après avoir arrosé la ville de Pavie. Le dénivelé entre le Lac Majeur et le Pô est de 130 m.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le bassin hydrographique du Tessin, qui inclut celui du lac Majeur, est de 6 598 km2, dont 3 369 km2 en territoire suisse et 3 229 km2 en territoire italien.

En Suisse, le Tessin est une importante source d'énergie électrique. En territoire italien, il a une grande importance pour l'irrigation. Le canal Cavour est alimenté par ses eaux. Le réseau de canaux d'irrigation a été commencé dès le Moyen Âge. Il irrigue aujourd'hui environ 400 000 hectares dans les provinces de Milan, Pavie, Novare et Verceil.

Le débit de la rivière varie fortement, entre un minimum de 30 m³/s et un maximum de plus de 900 m³/s au printemps et à l'automne. En outre, 80 % de l'eau est détournée pour alimenter canaux d'irrigation et dérivations. Le lit principal est cependant réalimenté naturellement au sud de Turbigo par des eaux de résurgence.

Dans son cours italien, le débit est régulé par le consortium du Tessin (Consorzio del Ticino), association qui regroupe tous les utilisateurs, agricoles et industriels, de ses eaux. La régulation se fait grâce au barrage de la Miorina, situé 3 km en aval de la sortie du lac Majeur. Le consortium a la possibilité de faire varier la hauteur du plan d'eau du lac, dans une marge de - 0,50 m à + 1,00 m autour du zéro hydrométrique (qui se situe à 193,016 au-dessus du niveau de la mer), mesuré par l'hydromètre de Sesto Calende. Au-delà du seuil de + 1,00 m, l'excédent des eaux s'écoule directement dans le Tessin par l'intermédiaire de la digue de Porto Torre (située en aval du barrage de la Miorina), qui a été calculée en fonction des plus fortes crues.

Le parcours italien du Tessin est entièrement protégé par deux parcs naturels qui forment ensemble le plus grand parc naturel fluvial d'Europe. Il s'agit :

  • du parc lombard de la vallée du Tessin (Parco Lombardo della Valle del Ticino), créé en 1974, il couvre 91 140 hectares, dont 21 740 urbanisés (à proximité de l'agglomération de Milan) et où l'action du parc est très limitée ;
  • du parc piémontais de la vallée du Tessin (Parco piemontese della valle del Ticino), créé en 1978, il couvre 6250 ha formant une bande étroite le long de la rive droite de la rivière en territoire piémontais.

Affluents et défluents du Tessin[modifier | modifier le code]

Principaux affluents du Tessin supérieur (Suisse)[modifier | modifier le code]

Traversée du Lac Majeur[modifier | modifier le code]

Affluents du Tessin inférieur[modifier | modifier le code]

Défluents du Tessin inférieur[modifier | modifier le code]

Les défluents du Tessin inférieur sont les suivants :

Histoire[modifier | modifier le code]

Les rives du Tessin furent le théâtre d'une victoire d'Hannibal au cours de la deuxième guerre punique (218 av. J.-C.), et en 1848 du premier mouvement de l'armée piémontaise contre l'Autriche, qui signa le début du Risorgimento, première guerre d'indépendance italienne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire des noms de lieux – Louis Deroy et Marianne Mulon (Le Robert, 1994) (ISBN 285036195X)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Pour l’ensemble des points mentionnés sur cette page : voir sur Google Maps (aide), Bing Maps (aide) ou télécharger au format KML (aide).