Ponte Coperto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ponte Coperto
Image illustrative de l'article Ponte Coperto
Géographie
Pays Italie
Région Lombardie
Localité Pavie
Coordonnées géographiques 45° 10′ 51″ N 9° 09′ 12″ E / 45.180833, 9.153333 ()45° 10′ 51″ N 9° 09′ 12″ E / 45.180833, 9.153333 ()  
Fonction
Franchit le Tessin
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 216 m
Matériau(x) Maçonnerie, brique
Construction
Construction 1949 - 1951
Architecte(s) Jacopo da Cosso, Giovanni da Ferrera

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Ponte Coperto

Le Ponte Coperto (« Pont couvert », également nommé Ponte Vecchio, « Pont vieux ») est un pont en arc couvert au-dessus du Tessin à Pavie, en Italie. Construit entre 1949 et 1951, son architecture est inspirée de celle du pont médiéval datant du XIVe siècle effondré en 1947.

Description[modifier | modifier le code]

Le Ponte Coperto relie le centre historique de Pavie, sur la rive gauche du Tessin, au quartier du Borgo Ticino sur la rive droite, plus périphérique et situé à l'origine en dehors de l'enceinte de la ville.

Le pont est construit sur cinq arches et est complètement couvert. Ses deux extrémités comportent chacune une porte ; en son milieu, il abrite une chapelle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Pont romain[modifier | modifier le code]

À l'époque romaine, l'antique cité de Ticinum possède un premier pont traversant le Tessin à la hauteur du Ponte Coperto actuel. Les restes de ce pont, la base du pilier central en trachyte des monts Euganéens, sont visibles lorsque le niveau de l'eau est bas. La direction de ce pilier (ouest-nord-ouest) est légèrement décalée par rapport à celle des ponts ultérieurs, indiquant une direction légèrement différente du courant à cette époque. Un autre pilier était visible sur la rive gauche, mais a été enseveli. La construction du pont romain date de l'époque d'Auguste.

Pont médiéval[modifier | modifier le code]

Le pont médiéval est construit en 1351 sur les ruines du pont romain, sous la direction de Giovanni da Ferrara et de Jacopo da Cozzo. Achevé en 1354, il est entièrement couvert et repose sur dix arches irrégulières ; il possède deux tours aux extrémités pour la défense de la ville. Ce pont est dépeint dans une fresque de Bernardino Lanzani datant de 1524 à l'intérieur de la basilique San Teodoro de Pavie, mais avec seulement six arches.

Pendant l'occupation espagnole de Pavie, lors de la construction des fortifications au XVIIe siècle, la première arche et demi du côté de la ville et la première arche de la rive droite sont incluses dans les remparts et donc fermées. Une chapelle est rajoutée au centre du pont au XVIIIe siècle, en l'honneur de Jean Népomucène. En 1822, un portail est construit à l'entrée de la vieille ville, érigé par Carlo Amati.

En septembre 1944, pendant la Seconde Guerre mondiale, les bombardements des forces alliées endommagent le pont. À la fin de la guerre, le débat se porte sur la nécessité de démolir le pont ou de le reconstruire. Ce débat s'achève en 1947 avec l'effondrement partiel du pont. En février 1948, il est démoli à la dynamite.

Des restes du pont sont visibles lorsque le niveau du Tessin est bas ; la base du portail sur la rive gauche est également visible.

Pont contemporain[modifier | modifier le code]

La construction du pont actuel est entreprise en 1949 et achevée en 1951. Il est construit à 30 mètres en aval du pont médiéval. Sa structure reproduit celle de ce dernier. Toutefois, ses arches sont plus larges et moins nombreuses ; il est également un peu plus court.

En 2005, à l'occasion du 50e anniversaire de la mort d'Albert Einstein, au milieu du pont, a été placée une plaque avec ces mots: Die schöne Brücke in Pavia habe ich oft gedacht («J'ai souvent pensé au beau pont de Pavie »), qui se réfère à une déclaration d'enregistrement écrit par le grand savant dans une lettre de 1947, adressée à une amie italienne et qu'il faisait allusion à la période qu'il a passé à quinze ans, à Pavie. La famille Einstein avait déménagé en 1894 de l'Allemagne, d'abord à Milan (Via Bigli, 21), puis à Pavie (Via Ugo Foscolo, 11 - Maison Cornazzani) où il a passé environ un an.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]