Square Victoria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Victoria.

45° 30′ 05″ N 73° 33′ 41″ O / 45.50139, -73.56139

Vue générale du Square Victoria depuis le toit d'un édifice coin Beaver Hall et Viger. On y voit les sculptures au nord, les jets d'eau au centre et le petit boisé tout au sud devant le siège social de Quebecor.

Le Square Victoria est un square au cœur du Quartier international de Montréal. De forme rectangulaire allongée, il se situe dans une voie qui porte plusieurs noms, entre la côte du Beaver Hall, au nord, et la rue McGill, au sud. Il est bordé par les rues Viger au nord et la rue Saint-Jacques au sud. Il est traversé par la rue Saint-Antoine. Une station de métro porte son nom : Square-Victoria, dont deux entrées débouchent dans le square.

Histoire[modifier | modifier le code]

Dès 1813, cet emplacement était occupé par un marché de foin fréquenté par les agriculteurs des proches campagnes de Montréal. À cette époque, ce lieu était entouré de petites constructions à deux étages, modestes résidences urbaines ainsi que par quelques églises.

Inondation au square Victoria, Montréal, vers 1886

Le 10 octobre 1860, quelques mois après l'inauguration du pont Victoria par le prince de Galles, le square prend le nom de la reine Victoria en l'honneur de la reine d'Angleterre. Le 21 novembre 1872, le gouverneur général Lord Dufferin dévoile une grande statue de la reine, œuvre du sculpteur Marshall Wood. De plus, suite aux plaintes et aux pétitions des propriétaires de terrains située au nord de la rue Saint-Antoine, la Ville déplace le marché dans les années 1860, et aménage l'ensemble de la place en square. À partir de cette époque, le square Victoria et ses abords deviennent un quartier prestigieux.

Dans les années 1960, de grands bouleversements viennent considérablement modifier ce petit centre : la construction de l’autoroute souterraine Ville-Marie entraine la destruction de certains pâtés de maisons alors que la construction de la Tour de la Bourse vient occuper le côté ouest par une présence massive.

Le Square Victoria connut un ré-aménagement important en 2002-2003 dans le cadre du vaste projet de réalisation du Quartier international de Montréal. On y a procédé à la configuration qu'on lui connaît actuellement.

En octobre et novembre 2011, le Square Victoria est occupé par des manifestants -dits « les indignés »- à l'occasion du mouvement Occupons Montréal. Ils rebaptisent alors officieusement le Square Victoria en « place des Peuples[1] » (ou « place du Peuple[2] »).

Description[modifier | modifier le code]

Statue de la reine Victoria
au centre du Square Victoria

Un des éléments les plus importants du Square demeure l'entrée de métro de style art nouveau d'Hector Guimard, créée selon les modèles des entrées du métro parisien. Une grande statue de la reine Victoria y figure également, en plein centre. Il y a aussi une statue de Ju Ming appelée Simple fouet en Taichi (Taichi Single Whip).

Des terrasses ornées de sculptures modernes, de jets d'eau enlignés et de bancs, réservent de la place à des arbres individuels, au nord, ou groupés en un boisé, au sud.

Aux abords du square sont situés : à l'est le Centre de commerce mondial de Montréal, à l'ouest la Tour de la Bourse et la Place de la Cité internationale et au sud l'édifice Quebecor.

Vue du Square Victoria avec l'entrée du métro

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Téléjournal, 22 octobre 2011, RDI (Radio-Canada)
  2. Brian Myles, « Les indignés se préparent à un long siège sur la "place du Peuple" », Le Devoir, 18 octobre 2011 [1]