Saint-André-des-Eaux (Loire-Atlantique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-André.
Saint-André-des-Eaux
La croix de la Ville au Jau.
La croix de la Ville au Jau.
Blason de Saint-André-des-Eaux
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Département Loire-Atlantique
Arrondissement Saint-Nazaire
Canton Guérande
Intercommunalité Communauté d'agglomération de la région nazairienne et de l'estuaire
Maire
Mandat
Jérôme Dholland
2014-2020
Code postal 44117
Code commune 44151
Démographie
Gentilé Andréanais
Population
municipale
5 391 hab. (2011)
Densité 218 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 18′ 53″ N 2° 18′ 35″ O / 47.3147222222, -2.3097222222247° 18′ 53″ Nord 2° 18′ 35″ Ouest / 47.3147222222, -2.30972222222  
Altitude Min. 0 m – Max. 41 m
Superficie 24,71 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte administrative de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Saint-André-des-Eaux

Géolocalisation sur la carte : Loire-Atlantique

Voir sur la carte topographique de la Loire-Atlantique
City locator 14.svg
Saint-André-des-Eaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-André-des-Eaux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-André-des-Eaux
Liens
Site web http://www.saint-andre-des-eaux.fr/

Saint-André-des-Eaux est une commune de l'Ouest de la France, dans le département de la Loire-Atlantique (région Pays de la Loire).

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation de la commune de Saint-André-des-Eaux dans le département de la Loire-Atlantique.

La commune fait partie de la Bretagne historique en Pays nantais.

Saint-André-des-Eaux est située à l'ouest des marais de la Brière, à 7 km au nord-ouest de Saint-Nazaire et 9 km à l'est de Guérande.

Les communes limitrophes sont Saint-Joachim, Saint-Nazaire, La Baule-Escoublac et Guérande.

Histoire[modifier | modifier le code]

Emblèmes[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason Blasonnement :
D'azur au sautoir d'argent chargé d'une moucheture d'hermine de sable et cantonné de quatre merlettes d'or.
Commentaires : Le sautoir est une croix de Saint André, le champ et les merlettes évoquent les étangs communaux. La moucheture d'hermine évoque le blasonnement d'hermine plain de la Bretagne, rappelant l'appartenance passée de la ville au duché de Bretagne. Blason conçu par J.-P. Marzelière (délibération municipale du 8 juin 1982), enregistré le 3 mai 1989.

Devise[modifier | modifier le code]

La devise de Saint-André-des-Eaux : entre mer et brière, un coin de terre te sourit.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

L'article histoire des maires de France retrace l'évolution des modalités d'élection ou de nomination des maires de la commune.
Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 Alain Donne[Note 1] Divers droite  
mars 2014 en cours Jérôme Dholland Divers droite ingénieur chez STX France (Chantiers de l'Atlantique)
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

Selon le classement établi par l'Insee en 2010, Saint-André-des-Eaux est une commune urbaine, une des 11 communes de l'unité urbaine de Saint-Nazaire, qui s'étend de Donges au Croisic[1] ; elle fait donc partie de l'aire urbaine de Saint-Nazaire[2] et de l'espace urbain de Nantes-Saint-Nazaire[3].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 5 391 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 2],[Note 3].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 213 1 104 1 140 1 280 1 379 1 392 1 420 1 477 1 452
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 429 1 590 1 669 1 607 1 600 1 638 1 644 1 682 1 692
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 702 1 716 1 628 1 448 1 403 1 434 1 345 1 330 1 491
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 -
1 545 1 554 1 833 2 541 2 919 3 532 4 917 5 391 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5]. , pour le recensement de 1836, archives départementales de la Loire-Atlantique[6])
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

La population de la commune est relativement jeune. Le taux de personnes d'un âge supérieur à 60 ans (19,6 %) est en effet inférieur au taux national (22,7 %) et au taux départemental (20,8 %). Contrairement aux répartitions nationale et départementale, la population masculine de la commune est supérieure à la population féminine (50,5 % contre 48,7 % au niveau national et 48,5 % au niveau départemental).

Pyramide des âges à Saint-André-des-Eaux en 2009 en pourcentage[7]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
0,1 
3,4 
75 à 89 ans
4,0 
15,7 
60 à 74 ans
15,9 
20,7 
45 à 59 ans
20,1 
21,1 
30 à 44 ans
24,1 
13,4 
15 à 29 ans
12,2 
25,5 
0 à 14 ans
23,7 
Pyramide des âges du département de la Loire-Atlantique en 2009 en pourcentage[8]
Hommes Classe d’âge Femmes
0,3 
90 ans ou +
1,0 
5,6 
75 à 89 ans
9,1 
12,1 
60 à 74 ans
13,4 
20,1 
45 à 59 ans
19,7 
21,3 
30 à 44 ans
20,1 
20,1 
15 à 29 ans
18,5 
20,5 
0 à 14 ans
18,3 

Lieux[modifier | modifier le code]

Les principaux lieux (communes) de Saint-André-des-Eaux sont :

  • Avrillac ;
  • Belle-Etoile (la) ;
  • Bilac ;
  • Cabéno (le) ;
  • Chaussée Neuve (la) ;
  • Landes (les) ;
  • Marais d'Ust ;
  • Marland ;
  • Ville-ès-Allain (la) ;
  • Ville-Rouëllo (la) ;
  • Route du Chatelier.

Les écoles sont :

  • Jules Ferry (publique) ;
  • Notre-Dame (privé) ;
  • Maternelle Notre-Dame (privé).

Associations sportives andréanaises[modifier | modifier le code]

  • La Saint-André-Football
  • Le TCA (Tennis Club Andréanais)
  • Le Full-contact andréanais
  • Le Basket-ball andréanais
  • Le club de Billard andréanais
  • Les sports aquatiques (ouv.2010)

Associations non sportive Andréanaises[modifier | modifier le code]

  • Début de Soirée

La commune de Saint-André-des-Eaux abrite également le golf de La Baule (Saint-Denac).

Saint-André-des-Eaux est une commune du parc naturel régional de Brière, son port est situé à la Chaussée Neuve à 4 km au Nord du bourg, où des balades en chalands sont organisées.

Le Bourg de la commune[modifier | modifier le code]

Saint-André-des-Eaux est muni d'un supermarché, de bureaux La Poste, d'une mairie, d'un cimetière, de trois cafés (La Bascule, PMU et Central), de deux crêperies, de l'Église, de deux boulangeries, d'une bibliothèque, de cabinets médicaux et d'une pharmacie. Le complexe sportif est situé juste à l'extérieur du centre.

Évènements annuels de la commune[modifier | modifier le code]

  • La galette des rois (janvier).
  • Vide greniers (juin) organisé par le TCA.
  • Moules-Frites (juillet) organisé par le Full Contact andréanais.
  • Fête des chalands fleuris (premier dimanche d'août) organisée par toutes les associations andréanaises.
  • Moules-Frites (14 août) organisé par le club des supporters de la Saint André Football.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Réélu en 2008.
  2. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Unité urbaine 2010 de Saint-Nazaire (44601) », sur insee.fr, Insee (consulté le 30 novembre 2012).
  2. « Zonage en aires urbaines 2010 de Saint-Nazaire (046) », sur insee.fr, Insee (consulté le 30 novembre 2012).
  3. « Carte thématique », sur statistiques-locales.insee.fr, Insee (consulté le 30 novembre 2012) ; cheminement : sur la petite carte de France, onglet Départements, puis choisir le département, puis menu déroulant Couches d'aide à la sélection.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2011
  6. « Saint-André-des-Eaux 1836 », sur Archinoë, portail d'indexation collaborative, archives départementales de la Loire-Atlantique (consulté le 31 décembre 2012).
  7. « Résultats du recensement de la population - Saint-André-des-Eaux - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).
  8. « Résultats du recensement de la population de la Loire-Atlantique - POP T3 - Population par sexe et âge en 2009 », sur recensement-2009.insee.fr, Insee (consulté le 10 décembre 2012).