Resident Evil: Survivor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Resident Evil
Survivor
image

Éditeur Eidos Interactive
Développeur Capcom

Date de sortie 26 mai 2000
Genre Tir au pistolet, survival horror
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation
Média CD-ROM
Contrôle Guncon, manette, souris,

Resident Evil: Survivor, connu sous le nom de Biohazard: Gun Survivor (バイオハザード ガンサバイバー?) au Japon, est un jeu vidéo de tir au pistolet développé par Capcom et édité par Eidos Interactive en 2000 sur PlayStation. Le jeu fait partie de la série Resident Evil et c'est le premier de la série dit des "Gun Survivor".

Le jeu vous met au contrôle d'un homme amnésique suite à un crash en hélicoptère dans une cité appartenant apparemment à Umbrella. Cette cité semble en plein chaos et il semble n'y avoir aucun survivant. Il s'agira pour vous de rester en vie et de retrouver la mémoire : qui êtes vous et pourquoi vous trouvez-vous au sein de cet enfer ? Peu de temps après votre réveil, la situation s'envenime encore plus, un commando spécial envoyé par les dirigeants d'Umbrella débarque avec comme mission d'éliminer tout ce qui bouge, que la cible soit humaine ou non.

Ce Resident Evil est resté dans la mémoire des fans comme une grande déception. Si l'idée d'affronter le bestiaire putréfié de Resident Evil dans un jeu à la première personne pouvait sembler alléchante, la réalisation technique décevra par un game play mou et redondant ainsi qu'un système de visée extrêmement pénible lorsqu'il s'agit de viser une cible en mouvement.

Trame et univers[modifier | modifier le code]

Scénario[modifier | modifier le code]

En septembre 1998, Racoon City est dévasté par un virus qui transforme la population en d'horribles monstres cannibales. L'épidémie ne pouvant être contrôlée, le gouvernement approuve le lancement de missiles qui auront pour but d'anéantir la ville et le virus par la même occasion. Il y a peu, une ville uniquement consacrée à la recherche et appartenant à Umbrella Corporation (responsable du chaos qui est survenu à Racoon City) est localisée sur 'Sheena Island'.

Personnages[modifier | modifier le code]

  • Ark Thompson : Il s'agit d'un détective privé. Son ami, Leon S. Kennedy, lui a demandé d'aller enquêter sur les agissement d'Umbrella sur cette île. Il perd la mémoire suite à un crash d'hélicoptère en tentant de fuir l'île. Les indices qu'il trouvera en explorant Sheena Island, l'amèneront à croire qu'il s'appelle Vincent Goldman et qu'il est l'auteur du désastre s'y abattant, en plus d'être derrière de nombreux autres crimes d'une grande cruauté. C'est Lott, un jeune survivant, qui lui révèlera qu'il n'est pas Vincent Goldman. Il retrouvera la mémoire avant de s'échapper de l'île avec Lott et Lily.
  • Vincent Goldman : Vincent Goldman est le "'Commander'" de l'île, il dirige tout ce qu'y si passe. Il est décrit comme quelqu'un de cruel et sanguinaire, n'ayant que pour but de monter en grade chez Umbrella. Il inspire la crainte auprès de tous et de ce fait, personne n'ose se dresser contre lui malgré ses agissements inhumains. Malgré tout, le nombre de personnes désirant le voir déchoir de ses fonctions ne cessant de grandir, certains se sont regroupés et organisés dans le but de réunir suffisamment de preuves pour le faire tomber. Quand Vincent apprit ça, il se mit en colère, et ne les voyant plus que comme des traites, il répandit le virus-T (en faisant passer ça pour un accident) avant de s'enfuir. Mais la présence d'un espion sur les lieux aurait pu compromettre son plan et il ne voulut pas partir avant d'avoir envoyé sous terre cet intrus.
  • Lott Klein : Lott est un jeune garçon, fils d'un employé d'Umbrella, il vivait avec sa famille sur l'île. Lott a toute confiance en son père et en Vincent, auquel il révèlera qu'il avait vu un espion se faisant passer pour lui sur l'île. Lott a un jour croisé les cobayes, des jeunes gens âgés entre 16 et 20 ans, qui lui ont semblé être vraiment étranges. Son père et Vincent lui expliquèrent qu'il s'agissait d'enfants non issus de bonne famille, contrairement à lui, qu'ils étaient des "sauvages" et que si ils étaient amenés ici, c'était dans l'unique but de les soumettre à des expériences afin d'en faire de bonnes personnes pouvant s'intégrer dans la société. Lott les crut sur parole mais lorsqu'il apprit que Vincent les avait assassiné de sang froid, parce qu'ils tentaient de s'échapper, il comprit qu'il lui avait menti. Il ne fait dès lors plus confiance à personne hormis à sa petite sœur qu'il tente de protéger.
  • Lily Klein : C'est la petite sœur de Lott. Elle et son frère sont les deux derniers survivants de ce désastre.

Sheena Island[modifier | modifier le code]

Sheena Island est une île appartenant à Umbrella Corporation. Depuis quelque temps, c'est Vincent Goldman, un homme sans cœur dont la cruauté n'a d'égale que la soif de pouvoir, qui dirige les lieux.

Les recherches sur cette île ont pour but la production en masse de Tyran, (T-103), une arme biologique, une espèce de super soldat. Pour ce faire, ils ont besoin d'une hormone, la Beta Hetero Nonserotonin, qu'ils extraient du cerveau de cobaye humain. Ces cobayes humains sont de jeunes gens qui ont été enlevé aux quatre coins du monde, et plus particulièrement dans les pays en voie de développement ou en proie à de graves conflits. Ces jeunes gens, d'origine et de sexe différent, prennent toutes sortes de produits à leur insu et le moment venu, ils sont emportés afin d'ouvrir leur boîte crânienne, sans anesthésie, pour prélever la fameuse hormone.

Les scientifiques qui sont en charge de ses enfants sont répugnés par leurs propres actes, se savant condamné à l'enfer, mais ils n'osent pas protester car la peur que leur inspire Vincent l'emporte sur le dégout de leurs actes.

Finalement, certains s'organiseront dans le but de récolter suffisamment de preuves contre Golman, mais lorsque celui-ci l'apprendra, il se débrouillera pour que Sheena Island soit victime du virus-T.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Le jeu possède une vue à la première personne (FPS), contrairement aux autres Resident Evil. Se concentrant sur l'action, les énigmes ont disparu.

Cependant, de nombreux éléments de la série sont conservés, comme des minutions en nombre très limité, la possibilité de mixer les herbes et découverte de documents (souvent des journaux intimes) nous apprenant petit à petit ce qui s'est passé sur Sheena Island.

Le gameplay est critiqué du fait que le jeu ne consiste qu'à avancer, ouvrir une porte, tuer/éviter les monstres du début à la fin du jeu, ce qui se révèle être vite lassant, d'autant plus que même si la prise en main est très rapide, elle manque de profondeur et il n'est pas possible, par exemple, de marcher latéralement, de tirer tout en marchant ou même de recharger avant que le chargeur ne soit vide (sauf en passant par le menu, ce qui casse bien souvent l'action).

Lien externe[modifier | modifier le code]