Jill Valentine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Valentine.
Jill Valentine
Personnage de fiction apparaissant dans
Resident Evil

Origine Drapeau des États-Unis Américaine
Sexe Féminin
Cheveux Bruns
Activité(s) Membre de l'équipe Alpha des S.T.A.R.S.
Agent du B.S.A.A.
Caractéristique(s) Taille:1m72 / Poids:56kg / Groupe sanguin:B
Arme(s) favorite(s) Pistolet Beretta 92
Designer Isao Ohishi
Famille Père: Dick Valentine
Entourage Chris Redfield, Barry Burton
Ennemi(s) Umbrella Corporation et Albert Wesker

Créé par Shinji Mikami
Voix (Voir doublages)
Première apparition Resident Evil 1

Jill Valentine (ジル・バレンタイン, Jiru Barentain?) est un personnage de la série vidéo-ludique Resident Evil, née en 1974.

Fille de voleur dans le roman de S.D. Perry. Elle est membre de l'équipe Alpha des S.T.A.R.S. (Special Tactics And Rescue Service, en français : Section Tactique Armée pour Recherches et Sauvetage - dans Resident Evil Apocalypse), et a donc reçu l'entrainement des Forces spéciales : armement, combat tactique, protection, guérilla et infiltration. Elle a également travaillé pour l'US Delta Force.

Elle est spécialiste des explosifs, de détection de piège et des serrures complexes, et excelle dans les domaines mécaniques et dans le crochetage de serrures, ce qui lui vaudra un "cadeau" de la part de son équipier Barry Burton lors de leur investigation dans le manoir Spencer (un crochet de serrurier ou communément appelé "passe partout").

Elle se bat pour ce qui lui semble juste et a un grand sens moral. C'est un élément intelligent, qui a souvent tiré ses coéquipiers d'un très mauvais pas. Elle apparaît dans le premier Resident Evil. Elle était également présente dans Raccoon City quand la ville sombra dans le chaos (Resident Evil 3: Nemesis). Plus tard, elle devient un membre important du BSAA .

Histoire[modifier | modifier le code]

Resident Evil[modifier | modifier le code]

Jill Valentine, de l'équipe Alpha, faisait partie de ceux partis à la recherche de l'équipe Bravo, qui ne donnait pas signe de vie. Descendue à terre pour examiner l'hélicoptère abandonné de l'équipe Bravo, elle assiste à la mort de son coéquipier Joseph Frost et se réfugie avec ses compagnons dans le manoir Spencer.

Dans son scénario, Chris a disparu. Un coup de feu retentit. Barry et Jill vont voir ce qu'il se passe, et trouvent du sang à terre. Ils font la connaissance du premier Zombie, qui vient de tuer Kenneth. Mais lorsqu'ils reviennent dans le hall pour faire leur rapport, Albert Wesker a disparu.

Elle trouve et soigne Richard Aiken, membre de l'équipe Bravo, lequel se sacrifiera pour la sauver du serpent Yawn, en la poussant hors de la trajectoire du monstre, se faisant ainsi dévorer par ce dernier. Jill finira par tuer la créature, vengeant ainsi Richard.

Elle retrouve Wesker au poste de garde qui lui dit de se méfier de Barry et lui demande de retourner dans le manoir car certaines serrures n'ont pas encore été ouverte. Barry lui a pourtant sauvé la vie à de nombreuses reprises. Mais plus elle progresse dans le manoir, plus Barry se comporte étrangement, ce qui semble donner raison à Wesker.

Elle trouve ensuite Enrico Marini dans les sous-sols, blessé par des créatures. Le chef de l'équipe Bravo lui avoue la présence d'un traître chez les S.T.A.R.S. Un individu l'abat et s'enfuit. Il se révélera être Wesker.

Jill sauve la vie de Barry en lui rendant son magnum lors d'un combat contre Lisa Trevor (choix du joueur). Dans le cas où, le joueur décide de ne pas donner l'arme à Barry, celui-ci meurt tué par Lisa qui le pousse dans une fosse.

Jill retrouve à nouveau Wesker dans le laboratoire. Barry la menace et Wesker explique qu'il a pris sa famille en otage. Barry doit donc lui obéir ce qui n'est en réalité pas le cas car Wesker a inventé cette histoire de toute pièce pour une seule raison avoir un allié de taille et pouvoir libérer Tyran. Wesker est sur le point d'abattre Jill, mais Barry fait volte face et lui tire dessus. Wesker n'est que blessé et active le Tyran qui le frappe puis assomme Barry. Jill abat le tyran, réanime Barry, libère Chris (ou pas : au choix du joueur) et se retrouve sur l'héliport et fait signe à Brad Vickers. Une autodestruction venant d'être activée, Wesker n'est donc pas mort... le Tyran non plus, d'ailleurs, puisqu'il assomme Chris. Jill défend Barry.

Brad envoie un lance roquettes. Jill n'a plus qu'à le prendre et à faire exploser le Tyran. Le trio monte dans l'hélicoptère qui s'éloigne ; le cauchemar est fini...

Barry vérifie son Magnum 44. Jill pose sa tête contre l'épaule de Chris et s'endort. Le soleil se lève...

(à noter que, si Barry est mort, Jill et Chris se donnent la main avant qu'elle ne s'endorme...)

Si le joueur n'a pas voulu ou pu libérer Chris (sa libération nécessite la découverte de 3 disques ainsi que de 3 lecteurs de disque pour déverrouiller la cellule), la scène finale est différente : on voit Barry regarder une photo de sa famille. Parlant de Chris, Jill dit : "Je suis sûre qu'il va bien", malgré l'explosion du manoir.

Si Barry est mort et que vous n'avez pas libéré Chris, le combat final n'a pas lieu. Jill monte dans l'hélicoptère. Il pleut. La jeune femme regarde tristement dehors et enlève son béret, dévoilant ses long cheveux dissimulés sous son béret.

Bien que plusieurs fins existent, la fin officielle est celle où Barry, Chris et Rebecca (l'équipière de Chris dans son scénario) sont vivants, et où Chris et Jill sont blottis l'un contre l'autre.

Resident Evil 3[modifier | modifier le code]

Alors que l'équipe des STARS a explosé, Jill est restée a Racoon City pour enquêter sur un complexe secret d'Umbrella. Elle est alors pris au piège dans la ville "zombifiée" et tente désespérément d'en sortir, ce qui sera d'autant plus difficile qu'elle sera pourchassée par Nicholaï, un membre de l'UBCS (groupe paramilitaire de Umbrella) chargé d'une mission secrète : collecter les données sur l'évolution du virus et surtout par le Nemesis (Resident Evil), énorme créature mutante programmée par Umbrella pour tuer tous les S.T.A.R.S présents en ville et tuer les personnes ayant découvert un brin de vérité sur Umbrella y compris ses propres collègues. Elle parviendra néanmoins à s'en sortir grâce à l'aide de Carlos Oliveira, un autre membre de l'UBCS, qui la sauvera notamment du virus lorsqu'elle le contractera suite a une bataille contre le Némésis. Après une ultime bataille face à la créature, qui aura muté de façons horribles, Jill et Carlos seront finalement sauvés par Barry ou pas selon un choix a faire, qui viendra les chercher en hélicoptère peu avant le bombardement final de Raccoon City. Il est bon de savoir que Carlos n'aide en aucun cas Jill à éliminer le Nemesis c'est donc elle seule qui devra assumer cette lourde tâche.

Resident Evil: The Umbrella Chronicles[modifier | modifier le code]

Peu après la destruction de Raccoon City, Jill cofonde le B.S.A.A avec les autres survivants du manoir Spencer. Elle et Chris participeront en 2003 à l'opération en Russie qui sonne le glas d'Umbrella où ils détruiront le TALOS.

Dans Resident Evil Revelations[modifier | modifier le code]

C'est avec elle que l'on commence le jeu quand, avec son coéquipier : Parker Luciani, ils trouvent un paquebot de croisière du nom de Queen Zenobia, abandonné au milieu de la méditerranée. Très vite ils s'y retrouvent prisonniers au milieu d'une horde de mutants créés par un nouveau virus lancé par le groupe terroriste VELTRO, qui avait auparavant infecté la ville marine de Teragrigia : le Virus T-Abyss.

Entre le déroulement de Revelations et du 5[modifier | modifier le code]

Jill et Chris dans leur quête de Albert Wesker seront amenés à découvrir le refuge du fondateur d'Umbrella, Ozwell E.Spencer. Dans cet épisode vous incarnez tout d'abord Chris si vous décidez de jouer en solo le seul moyen de jouer avec Jill est de terminer le jeu une fois. Dans cet épisode l'atmosphère du premier Resident Evil remonte à la surface, ambiance glauque garantie. De plus, le chemin sera semé d’embûches pour arriver à Wesker vous devrez vous battre contre une sorte de "Bourreau" qui ne vous lâchera pas de si tôt. Jill et Chris arriveront tout de même malheureusement trop tard, le vieillard vient d'être tué par Wesker. Ce dernier maîtrise rapidement ses deux ex-coéquipiers et est sur le point de tuer Chris, mais Jill s'interpose et plonge sur Wesker, l'entraînant dans une chute mortelle. Jill est alors présumée morte.

Dans Resident Evil 5[modifier | modifier le code]

Dans Resident Evil 5, alors que Chris la croyait morte, Jill réapparaît en tant que Birdlady, combattante de Tricell, au visage recouvert d'un masque de corbeau et enveloppée d'une longue cape encapuchonnée. En fait, elle est contrôlée par Albert Wesker qui lui a posé un implant en forme d'araignée sur la poitrine. Il a aussi simulé sa mort après le combat dans le manoir Spencer dans le passé.

En effet, Wesker tenait Chris par le col, se préparant à lui faire un coup du cobra (Technique de Wesker où il transperce le ventre de la personne avec son bras). Jill a alors sauté sur Wesker qui lâche Chris et tombe dans les abîmes avec Jill. Mais Wesker a utilisé ses pouvoirs pour sauver sa vie, épargnant involontairement Jill, qu'il transforma en Birdlady, garde du corps d'Exella et d'Irving. Chris Redfield et Sheva Alomar réussissent finalement à la libérer en détruisant l'implant qui lui causait une douleur certaine. Elle réussit à convaincre Chris de poursuivre Wesker et de la laisser là. Elle s'évanouit, mais est secourue par Josh Stone, avec qui elle parvient à s'échapper. Vous pourrez jouer ce scénario dans l'édition Gold intitulée « Fuite désespérée » où Jill et Josh essaient de survivre pour rejoindre l'héliport.

À la fin du jeu, elle et Josh viennent chercher Chris et Sheva après leur combats contre Wesker et leur permet de s'en débarrasser définitivement en leur donnant deux lance-roquettes.

Autres apparitions[modifier | modifier le code]

Apparitions vidéo-ludiques[modifier | modifier le code]

Jill apparaît également dans Marvel versus Capcom 2. Un jeu vidéo de combat mélangeant des personnages issus de jeux Capcom et de personnages issus de bandes-dessinées américaines Marvel. Elle est aussi disponible en tant que personnage téléchargeable dans la suite Marvel versus Capcom 3.

Au contraire des autres personnages, Jill ne maîtrise pas de super-pouvoirs ou de techniques particulières, elle dispose en revanche d'un bon arsenal (pistolet, lance-grenade, lance-missile) et peut "appeler" des créatures contaminées par le Virus T (Zombies, Zombies enflammés, Cerbères (chiens), Corbeaux, et même le redoutable Tyran) bien que ces monstres semblent l'attaquer elle et non pas son adversaire. Lorsqu'ils apparaissent, Jill les esquive et les créatures s'en prennent à son ennemi...

Apparition cinématographique[modifier | modifier le code]

Le personnage de Jill apparaît également dans l'adaptation cinématographique de la série : Resident Evil: Apocalypse. Jill est alors jouée par l'actrice Sienna Guillory.

Elle est suspendue de ses activités policières de STARS, ces informations étant fournies par des coupures de presse accrochées au mur. On peut penser qu'elle s'est rendue au manoir, étant donné qu'elle révèle quelques informations durant son passage éclair au commissariat: "Ils sont infectés" (donc au courant de l'existence d'un virus) et "Tirez dans la tête" (un des conseils de bases de Resident Evil)

On remarque qu'elle entre dans la lutte contre Umbrella Corporation en organisant l'évasion D'Alice à l'aide de Carlos Oliveira et de L.J

Elle fait son retour à la fin de Resident Evil: Afterlife où elle dirige l'escadron d'Umbrella qui vient attaquer Arcadia. Elle porte sur la poitrine un dispositif qui lui a lavé le cerveau et qui a surement été placé par Albert Wesker. C'est toujours l'actrice Sienna Guillory qui joue son rôle.

Elle fait son grand retour dans Resident Evil : Retribution 3D toujours jouée par Sienna Guillory elle est toujours contrôlée par Umbrella et tente a plusieurs reprises de " capturer le projet Alice ( Alice Abernathy et Ada Wong ou tuer si nécessaire " . Un combat avec Alice s'ensuit. Alice lui retire le dispositif d'Umbrella sur sa poitrine et aide Alice à se battre contre Rain. Nous considérons qu'elle avait retrouvée la mémoire et était sous emprise de narcoleptique imprégnée dans son corps par le dispositif.

Garde-robe[modifier | modifier le code]

Pour sa première apparition dans le manoir Spencer, Jill est vêtue de son uniforme de S.T.A.R.S., à savoir un ensemble composé d'épaulettes bleues, un maillot bleu également, un pantalon de la même couleur, et des bottes de couleur bleues elles aussi. Son béret fétiche est également de couleur bleue, constituant vraiment sa « marque » dans le jeu.

On la retrouve dans Resident Evil 3: Nemesis habillée avec des vêtements de ville, ou de détente : un bustier bleu, une mini jupe noire, et un pull beige attaché à sa taille, complété par des bottes de cuir de couleur marron. Elle apparaît beaucoup plus décontractée. Elle peut aussi changer de vêtements après avoir terminé le jeu, grâce à une clé qui permet d'entrer dans une boutique de Raccoon City au début du jeu. Les différentes tenues sont débloquées après avoir terminé plusieurs fois le jeu. À noter : dans Resident Evil Rebirth (remake du premier Resident Evil, pour Gamecube), lorsque l'on termine la partie plusieurs fois, on a accès à un « placard » caché dans le manoir, lui permettant de s'habiller en treillis ou en vêtements civils. Dans RE5, on pourrait dire qu'elle a une certaine ressemblance avec Samus Aran (sans armure), ou à Nina Williams de la série Tekken.

Doublages[modifier | modifier le code]

Autres

Notes et références[modifier | modifier le code]