Radio Contact

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Radio Contact

alt=Description de l'image Radiocontact.gif.
Présentation
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Siège social RTL House Avenue Jacques Georgin 2
1030 Schaerbeek
Belgique
Propriétaire Radio H
Slogan « Feel Good » (« Se sentir bien », Communauté française)
« Der beste Mix » (« Le meilleur mélange », Eupen)
Langue Français
Allemand (Eupen)
Statut Radio privée nationale musicale
Site Web www.radiocontact.be
www.derbestemix.be
Historique
Création 9 février 1980 (34 ans)
Diffusion
AM Non Non
FM oui Oui (réseau C2)
RDS oui Oui (CONTACT_)
Numérique oui Oui
Numérique terrestre Non Non
Satellite oui Oui (TéléSAT)
Câble oui Oui (VOO)
ADSL oui Oui (Belgacom TV)
Streaming oui Oui
Podcasting oui Oui

Radio Contact est une radio belge diffusant de la musique et des actualités dans la Communauté française et dans la Communauté germanophone (Eupen). C'est la première radio musicale du pays, rassemblant quotidiennement plus d'un million d'auditeurs[réf. nécessaire]. Elle fut créée en 1980 et appartient désormais au holding Radio H, détenu principalement par le groupe RTL.

Le directeur général jusqu'en septembre 2006 était Francis Lemaire. Eric Adelbrecht a pris sa succession à présent. Depuis février 2010, il est également le directeur général de Bel RTL, autre radio du groupe RTL en Belgique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Ses initiateurs étaient 4 : Francis Lemaire, ex-administrateur-délégué de Contact, Pierre Houtmans, Freddy Neyts (époux d'Annemie Neyts) et Catherine Servaes, qui a quitté la programmation en 1985.

La première émission de musique de Contact remonte au 9 février 1980. C'était une bande non-stop qui diffusait le type de musique que Radio Contact souhaitait programmer.

Le 1er mars de la même année, elle démarrait des émissions « Live » depuis un comble au dernier étage de l'un des grands buildings du boulevard Mettewie à Bruxelles, à un moment où la RTB et la BRT étaient dans une situation de monopole légal, alors que cependant de nombreuses radios associatives émettaient déjà sur la bande FM.

Radio Contact, qui désirait séduire les jeunes en passant de la musique commerciale largement anglophone (deux stations donnant plus de place à la chanson francophone ont cependant vu le jour, Radio Contact Plus et Radio Contact Gold, mais elles ont disparu), a fait l'objet de 17 saisies entre 1980 et 1987. Elle dut donc vivre dans la clandestinité à maintes reprises. Pour s'autofinancer, elle allait également s'attirer les foudres du service public puisqu'elle allait faire appel à la publicité commerciale dès 1982, ce qui, encore une fois était interdit. Qu'à cela ne tienne, le 1er juin, elle diffusait son premier spot. Elle devra attendre 1985 pour avoir l'autorisation légale de diffuser de la publicité.

En 1986, elle crée un réseau de 10 stations. En avril 1987, elle reçoit la première licence d'autorisation de la communauté française[1]. En 1988, elle compte déjà un demi million d'auditeurs en Belgique[2]. Elle crée en 1990 une station à Bucarest en Roumanie. Un an plus tard, elle est sur le satellite partout en Europe. En 1993, Radio Contact crée une nouvelle station à Istanbul, en Turquie, et une station en Guadeloupe. En 1994, la Roumanie se voit dotée d'un réseau de 8 stations. En 1995, Radio Contact créait 7 stations en Pologne.

[modifier | modifier le code]

À sa création en 1980, Radio Contact était symbolisé par une mouette. Mais un an plus tard, elle estime qu'il faut choisir un autre symbole trouvant sa mouette triste et peu adaptée à ses activités radiophoniques. À la suite d'un brainstorming, Radio Contact élit le dauphin comme symbole en 1981. Le dessin est une création du plasticien belge Thierry Bournonville, professeur du cours de couleurs à l'Académie des Beaux-Arts de Namur. Ce choix du dauphin tient à deux raisons principales. D'une part, le dauphin s'avère être un animal sympathique et il est considéré comme l'un des meilleurs amis de l'homme. D'autre part, il émet des ondes, ce qui convient parfaitement bien pour représenter une société radiophonique.

Le dauphin demeure le moyen de communication privilégié de Radio Contact. En 1995, Radio Contact diffusait annuellement près de un million d'autocollants à son effigie en Belgique. Elle considère que le petit dauphin bleu a été l'un des éléments moteurs de sa notoriété.

Slogans[modifier | modifier le code]

  • « Radio Contact, c'est super ! » (années 90)
  • « Power of Music » (de novembre 2004 à décembre 2006)
  • « Feel Good » (depuis décembre 2006)

Anecdote[modifier | modifier le code]

  • En mars 1980, Michel, l'animateur bénévole quitte les ondes pour devenir G.O. au Club Med. Son technicien, Ricky, le remplace au pied levé. C'est ainsi que Ricky Fox, l'animateur-phare de l'époque est arrivé à l'antenne. Et cela a été le début de 9 années de Ricky Fox sur Radio Contact.

Diffusion[modifier | modifier le code]

Fréquences (FM)[modifier | modifier le code]

Organisation[modifier | modifier le code]

Quelques animateurs[modifier | modifier le code]

Les journalistes[modifier | modifier le code]

  • National :

Didier Defawe (Rédacteur en chef), Valérie De Winter, Thibaut Fassuleto, Valérie Savoir, Stéphanie Tuetey, Nathanaël Pauly, Pascale Hourman, Jessica Nibelle, Corentin Simon et Clémence Kreit

  • Bruxelles :

Cendrine Bonnarens

  • Hainaut :

Marc Demoustiez

  • Namur :

Sophie Arcq

  • Liège :

Lionel Solheid

  • Luxembourg :

Jean-François Six

Émissions[modifier | modifier le code]

  • Le Good Morning
  • Le 16-20
  • Les Mix de Contact
  • Mix My Day
  • Contact r'n'b
  • Ultratop Album
  • Ultratop Dance

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. VLAN N°1803 du 1 Mars 2000 (PAGE 12) "Radio Contact: On a toujours vingt ans!"
  2. Supplément du dimanche hebdo N°18 du 1 au 8 avril 1995 "Radio Contact : Une histoire d'amour entre le public et la doyenne des radios libres"

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]