Sagafjord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sagafjord
Image illustrative de l'article Sagafjord
Le Sagafjord en 1992

Autres noms Gripsholm (1996-1997)
Saga Rose (1997-2009)
Type Navire de croisière
Histoire
Lancement
Baptême
Mise en service
Statut Détruit à Jiangyin en 2010
Caractéristiques techniques
Longueur 188,8 m
Maître-bau 24,5 m
Tirant d'eau 8,3 m
Tonnage 24 528 tonneaux
Propulsion 2 moteurs diesel Sulzer 9 cylindres
Puissance 17 650 Kwh
Vitesse 20 nœuds
Autres caractéristiques
Passagers 620
Équipage 350
Chantier naval Forges et Chantiers de la Méditerranée, à La Seyne-sur-Mer
Armateur Norwegian America Line (en) (1965-1983)
Cunard Line (1983-1997)
Saga Cruises (en) (1997-2009)
Affréteur Transocean Tours (en) (1996-1997)
Pavillon Drapeau de la Norvège Norvège (1965-1983)
Drapeau des Bahamas Bahamas (1983-2010)
IMO 6416043
Coût $ 30,000,000

Le Sagafjord est un paquebot construit en 1965 par les Forges et Chantiers de la Méditerranée pour la Norwegian America Line (en). Devenu le Saga Rose au fil des années et des propriétaires, il est détruit à Jiangyin en 2010.

Histoire[modifier | modifier le code]

Conception et construction[modifier | modifier le code]

Au cours de l’été 1960, le chantier naval reçoit les plans et les devis de la compagnie Norwegian America Line (en) pour construire un navire de croisière de 188 mètres. Le contrat de construction est signé le et la quille est posé le . Le navire est lancé le , puis effectue ses essais en mer de mai à , avant d'être baptisé à Toulon le .

Histoire[modifier | modifier le code]

Le Gripsholm à Southampton en

Le Sagafjord quitte Oslo le pour son voyage inaugural. Il arrive à New York le . En 1980, il est envoyé aux chantiers Blohm & Voss de Hambourg et reçoit un pont en plus.

En 1983, la Norwegian America Line (en) fusionne avec la Cunard Line. Le Sagafjord garde son nom d'origine, mais délaisse le pavillon norvégien au profit du pavillon bahaméen. Le , un incendie se déclare dans la salle des machines alors qu'il est au large des Philippines. Le navire est remorqué jusqu'à l'archipel avant d'être envoyé aux chantiers navals de Singapour. Au cours de son voyage vers Singapour, il sauve les 26 membres d’équipage du cargo turc Harran le . Après réparation, il est affrété par Transocean Tours (en) pour 6 mois. À cette occasion, il est renommé Gripsholm. Le , il s'échoue au large de Landskrona avec 601 passagers à bord. Il est évacué le lendemain et remorqué à Helsingborg afin d’être examiné. Il est ensuite envoyé aux chantiers Lloyd-Werft de Bremerhaven pour être réparé, puis remis en service le .

Le Saga Rose en

En 1997, le Gripsholm est vendu à la compagnie Saga Cruises (en) qui le rénove et le renomme Saga Rose. Le , il heurte le navire norvégien Havbas qui sombre un peu plus tard. L’équipage est récupéré par le navire de croisière. Le , alors que le navire est à Southampton, le second maître d'équipage décède après être entré dans un réservoir de ballast dont le taux d'oxygène dans l'atmosphère avait réduit à cause de la corrosion. En , le Saga Rose est désarmé à Gibraltar car il ne répond plus aux normes imposées par le SOLAS 2010. En , le Saga Rose quitte Gibraltar pour Port Elizabeth. Le , le Saga Rose est signalé au large de Taïwan, avec le Japon pour destination. Le , le navire arrive à Shanghai, puis remonte le fleuve Yangzi Jiang jusqu'aux chantiers de démolition de Jiangyin où il arrive le .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]