Portail:Estrie

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le portail   L'arborescence   Le projet


Abbaye Saint-Benoît-du-Lac

le portail de l'Estrie

345 articles sont actuellement liés au portail.

voir les dernières modifications
Un article au hasard :

Cégep de Sherbrooke

Effectuer un nouveau tirage
  L'Estrie  [modifier]
LocationEstrie.png

L'Estrie est une région administrative du Québec flanquée contre la frontière américaine, à l'est de la Montérégie et au sud de Centre-du-Québec. Ses villes principales sont Sherbrooke, Magog, Coaticook, Lac-Mégantic et Windsor. Elle est composée de six municipalités régionales de comté (MRC) et de 89 municipalités locales.

On distingue l'Estrie, région administrative, de la région touristique qui porte le nom de "Cantons-de-l'Est" : elles n'ont pas exactement les mêmes frontières, les MRC de La Haute-Yamaska et de Brome-Missisquoi étant exclues de la première.



  Lumière sur...  [modifier]
La ville de Magog dans la région de l'Estrie

Magog est une ville du Québec située dans la MRC de Memphrémagog en Estrie. Magog est au nord-est du lac Memphrémagog où ses eaux se déversent dans la rivière Magog.

Avec les nouvelles fusions municipales décidées par le gouvernement du Québec, Omerville a été fusionnée à la municipalité, le canton de Magog, du côté est et ouest du lac a aussi été fusionné. Depuis ces fusions, la population de la ville a atteint, en 2006, 23 800 citoyens.

Les Abénakis furent les premiers habitants de la région de Magog qui en 1690 dénommèrent les rivières et les lacs des futurs cantons de l’est. Le nom Memphrémagog signifie en langue abénaquise: « grande étendue d’eau ».

Lire l'article
  Le saviez-vous ?  [modifier]




  Image  [modifier]
Photo d'époque de la municipalité québécoise Coaticook.
  Évènements  [modifier]
  Articles promus  [modifier]
Fairytale bookmark silverstar.svg Bon article
Lac Stukely


  Panorama  [modifier]
Vue du lac Massawippi, de North Hatley
  Portails connexes  [modifier]
  • Autres


Autres portails.

Avertissement