Le projet « Alberta » lié à ce portail

Portail:Alberta

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Index thématique   Arborescence   Projet   Discussions   Infolettre
Il y a actuellement 1 895 articles liés à l'Alberta.
voir les dernières modifications

le portail de l’Alberta

Flag of Alberta.svg
Géographie | Histoire | Personnalités | Politique
Ce portail est une section de Wikipédia, consacrée à l’Alberta. Il propose différentes sélections d’articles et d’images mises à jour automatiquement à chaque purge du cache (ici) ainsi qu’un index thématique permettant d’accéder à tous les articles sur l’Alberta répertoriés au sein de l'encyclopédie. Vous êtes cordialement invités à participer au projet. Pour toutes questions ou remarques, vous pouvez consulter notre page de discussion.


L'Alberta est l'une des provinces du Canada. La capitale est Edmonton ; les autres grandes villes sont Calgary, Red Deer, Lethbridge, Fort McMurray, Grande Prairie, et Medicine Hat. De plus, les villes touristiques de Banff, Jasper, et Lac Louise sont situées dans les Montagnes Rocheuses de la province.

Alberta Canada.png

En 2001, la population de la province était de 3 064 249 habitants (Albertains) et, en 2008 (1er avril), la population était de 3 512 368 habitants. Près de 81% de la population habite dans des zones urbaines et 19% habite à la campagne. La population est majoritairement anglophone. 2,3% de la population (65 995 habitants) parle le français comme première langue et 205 000 savent parler le français. La population de langue française croît à un taux de 13,2%, plus rapidement que la majorité (10%). Plusieurs acadiens font maintenant partie de cette province. Le Premier ministre de la province est Ed Stelmach.

L'Alberta tient son nom de la Princesse Louise Caroline Alberta, quatrième fille de la reine Victoria.

Afficher de nouvelles sélections
  Image  [modifier]
  Le saviez-vous ?  [modifier]
  Lumière sur ...  [modifier]
La patineuse artistique Katarina Witt pendant son programme libre.

Les Jeux olympiques d'hiver de 1988, officiellement connus comme les XVes Jeux olympiques d'hiver, ont lieu à Calgary au Canada du 13 au 28 février 1988. L'Association de développement olympique de Calgary créée en 1957 prépare des candidatures pour accueillir les Jeux olympiques d'hiver de 1964 puis de 1968, toutes deux en vain. Calgary obtient l'organisation des Jeux d'hiver de 1988 lors de sa troisième candidature en s'imposant face aux villes de Falun en Suède et Cortina d'Ampezzo en Italie. Le Canada accueille les Jeux olympiques pour la deuxième fois après les Jeux d'été de 1976 à Montréal et, après huit candidatures, ses premiers Jeux d'hiver. Tous les sites sont situés à Calgary à part le Centre nordique de Canmore, qui accueille les épreuves de ski de fond et de biathlon, et la station de Nakiska, qui reçoit celles de ski alpin. Le comité d'organisation est aidé par des contributions des gouvernements du Canada, de la province de l'Alberta et de la ville de Calgary pour financer les Jeux. Grâce à un contrat de télédiffusion d'un montant record signé avec la chaîne américaine ABC, il obtient un bénéfice.

Les Jeux rassemblent 1 423 athlètes de 52 pays, ce qui constitue un record à l'époque pour les Jeux d'hiver. Ils participent dans six sports et dix disciplines qui regroupent 46 épreuves officielles, soit 7 de plus qu'en 1984. De plus, le curling, le patinage de vitesse sur piste courte, le ski acrobatique et le ski pour handicapés figurent au programme en tant que démonstrations. Ces Jeux d'hiver sont les premiers à s'étendre sur 16 jours. Six nations font leurs débuts aux Jeux d'hiver : les Antilles néerlandaises, les Fidji, Guam, le Guatemala, les Îles Vierges des États-Unis et la Jamaïque. En revanche, ces Jeux marquent les dernières participations de l'Union soviétique avant sa dislocation et de l'Allemagne de l'Est et l'Allemagne de l'Ouest avant leur réunification.

Le Finlandais Matti Nykänen devient le premier athlète à remporter les deux épreuves individuelles de saut à ski et obtient également l'or dans l'épreuve par équipe, disputée pour la première fois. Il est l'athlète le plus médaillé de ces Jeux en compagnie de la Néerlandaise Yvonne van Gennip, qui s'adjuge trois des cinq courses féminines de patinage de vitesse. L'équipe jamaïcaine de bobsleigh à quatre ne termine pas la compétition, mais est très médiatisée et inspire le film Rasta Rockett. L'Union soviétique domine le tableau des médailles avec 29 récompenses dont 11 en or. Elle est suivie de l'Allemagne de l'Est et de la Suisse qui en gagnent respectivement 25 et 15. Comme lors des Jeux d'été de 1976, le Canada ne remporte pas de médaille d'or. Il termine au 13e rang du classement. Les compétitions sont perturbées par les conditions météorologiques ; le chinook, vent chaud issu des Montagnes Rocheuses provoque le report de 30 épreuves et les températures varient de -28 à +22 degrés Celsius. Les Jeux olympiques laissent d'importantes retombées économiques et sportives. Vingt-cinq ans après leur déroulement, les cinq sites construits pour les épreuves olympiques sont toujours utilisés tant par les meilleurs athlètes canadiens que par les sportifs amateurs.

  Panorama  [modifier]
Lac Minnewanka
  Portails connexes  [modifier]
Americas (orthographic projection).svg Portail des Amériques

Autres portails.

Avertissement