Portail:Manitoba

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Index thématique   Arborescence   Projet   Discussions   Infolettre
Il y a actuellement 912 articles liés au Manitoba.
voir les dernières modifications

le portail du Manitoba

Flag of Manitoba.svg
Éducation | Géographie | Histoire | Personnalités | Politique
Ce portail est une section de Wikipédia, consacrée au Manitoba. Il propose différentes sélections d'articles et d'images mises à jour automatiquement à chaque purge du cache (ici) ainsi qu'un index thématique permettant d'accéder à tous les articles sur le Manitoba répertoriés au sein de l'encyclopédie. Vous êtes cordialement invités à participer au projet. Pour toutes questions ou remarques, vous pouvez consulter notre page de discussion.


  Le Manitoba  [modifier]
Manmap.png

Le Manitoba (ou Le Manitôbe) est une province canadienne, la cinquième à se joindre au pays (en 1870). Ses habitants, les Manitobains, sont au nombre de 1 196 291 (en 2008).

Winnipeg est la capitale. Autres villes : Brandon, Portage la Prairie, Le Pas, Churchill, Thompson, Dauphin et Ste. Anne.

Le Manitoba se trouve au centre du pays, dans les prairies. Les provinces limitrophes sont la Saskatchewan, à l'ouest, le Nunavut, au nord, l'Ontario à l'est, et les États-Unis (Dakota du Nord et Minnesota), au sud.

La province borde la baie d'Hudson, au nord-est, et comprend les lacs Winnipeg, Manitoba et Winnipegosis. Parmi les cours d'eau importants se trouvent la rivière Rouge, la rivière Assiniboine, le fleuve Nelson, et le fleuve Churchill.

Le climat du Manitoba est rude, bien que le sud de la province soit suffisamment fertile pour permettre une agriculture extensive. Au nord se trouvent des forêts de conifères, de la fondrière de mousse, et la toundra, à l'extrémité.


  Image  [modifier]
Édifice de Manitoba Hydro, portage avenue, Winnipeg
  Le saviez-vous ?  [modifier]

La Fourche de Winnipeg désigne la confluence de la rivière Rouge avec la rivière Assiniboine située dans le centre historique de la ville de Winnipeg.

  Lumière sur ...  [modifier]
Frank Fredrickson dans l'uniforme des Cougars de Victoria.

Sigurdur Franklin Fredrickson (né le 11 juin 1895 à Winnipeg au Canada – mort le 28 mai 1979 à Toronto au Canada) est un joueur amateur puis professionnel canadien de hockey sur glace qui évoluait au poste de centre. Il joue quatre saisons avec les Falcons de Winnipeg avant de rejoindre le Canada dans la Première Guerre mondiale. De retour à Winnipeg, il mène son équipe à la Coupe Allan puis il remporte la médaille d'or aux Jeux olympiques de 1920 à l'occasion du premier tournoi olympique de hockey.

Il entame par la suite sa carrière professionnelle en jouant dans l'équipe de Victoria qui évolue dans l'Association de hockey de la Côte du Pacifique (PCHA). Il passe quatre saisons avec l'équipe de Victoria dans la PCHA et la suit quand elle rejoint la Western Canada Hockey League en 1924-1925. Cette saison-là, l'équipe de Victoria, les Cougars, remporte les séries éliminatoires puis gagne la finale de la Coupe Stanley en battant les Canadiens de Montréal de la Ligue nationale de hockey. Lors de la saison suivante, les Cougars remportent une nouvelle fois les séries de la WCHL mais perdent la Coupe Stanley contre les Maroons de Montréal.

À la suite de l'arrêt de la WCHL en 1926, Fredrickson, comme la majorité des joueurs de la ligue, passe dans la LNH. Il joue ensuite pour les Cougars de Détroit, les Bruins de Boston puis les Pirates de Pittsburgh dont il devient entraîneur pour la saison 1929-1930. Il met fin à sa carrière en 1931 à l'âge de 36 ans.

  Panorama  [modifier]
Vue de Winnipeg, 1907
Vue de Winnipeg, 1907
  Portails connexes  [modifier]
Americas (orthographic projection).svg Portail des Amériques

Autres portails.

Avertissement