Le projet « Nouvelle-Écosse » lié à ce portail

Portail:Nouvelle-Écosse

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portail   Index thématique   Arborescence   Projet   Discussions   Infolettre
Il y a actuellement 1 034 articles liés à la Nouvelle-Écosse.
voir les dernières modifications

le portail de la Nouvelle-Écosse

Flag of Nova Scotia.svg
Éducation | Géographie | Histoire | Personnalités | Politique
Ce portail est une section de Wikipédia, consacrée à la Nouvelle-Écosse. Il propose différentes sélections d'articles et d'images mises à jour automatiquement à chaque purge du cache (ici) ainsi qu'un index thématique permettant d'accéder à tous les articles sur la Nouvelle-Écosse répertoriés au sein de l'encyclopédie. Vous êtes cordialement invités à participer au projet. Pour toutes questions ou remarques, vous pouvez consulter notre page de discussion.


  La Nouvelle-Écosse  [modifier]
45° 12′ 47″ N 63° 01′ 43″ O / 45.213004, -63.028564
Nouvelle-Écosse.png

La Nouvelle-Écosse (anglais : Nova Scotia, nom d'origine latine ; gaélique écossais : Alba Nuadh) est une province du Canada située sur la côte atlantique du pays. Elle couvre une superficie de 55 500 km2 où vivait en 2008 une population de quelque 935 962 personnes (Néo-Écossais). Sa capitale est Halifax.

Les autochtones de la province se nomment les Micmacs.

La partie continentale de la province est une péninsule entourée de l'Océan Atlantique, qui a façonné sa côte de plusieurs baies et estuaires. L'île du Cap-Breton, une grande île au nord-est de la partie continentale, fait aussi partie de la province. Aucun endroit de Nouvelle-Écosse ne se trouve à plus de 50 km de la mer.


  Image  [modifier]
  Le saviez-vous ?  [modifier]
Statue d'Évangéline

Fondé en 1682, Grand-Pré était le grenier et la principale ville de l'Acadie. Il fut délaissé à l'origine par le gouvernement colonial, étant trop loin de Port-Royal. Ravagé en 1704 et tombé au mains des Britanniques en 1713, Grand-Pré fut victime de la lutte pour le contrôle de l'Amérique du Nord. Il retourna brièvement sous contrôle Français à la suite de la bataille de Grand-Pré, en 1747. La population fut déportée par les Britanniques à l'automne 1755. Les Planteurs de la Nouvelle-Angleterre s'établirent au village à partir de 1760.

  Lumière sur ...  [modifier]
Panorama Chéticcamp.jpg

Chéticamp (prononcer [ ʃatikɑ̃ ]) (en micmac : Awjátúj (Francis-Smith), littéralement « rarement plein ») est une ville canadienne située sur la côte occidentale de l’île du Cap-Breton, dans le comté d'Inverness en Nouvelle-Écosse. Elle forme avec Saint-Joseph-du-Moine et Margaree la région francophone et acadienne du comté. Ses habitants sont les Chéticantins ou parfois Chéticantains.

Le Jersiais Charles Robin fonde un poste de pêche à Chéticamp en 1780 mais le village est habité de façon permanente à partir de 1782, lorsque des réfugiés de la Déportation des Acadiens viennent y vivre. Robin et les autres marchands réduisent la population à un état proche du servage durant un siècle, jusqu'à ce que le mouvement coopératif du XXe siècle permette à la population vivant surtout de la pêche de se libérer. Après plusieurs exploitations minières plus ou moins fructueuses, l'économie se diversifie dans la fabrication de tapis puis dans le tourisme. Une crise économique frappe la ville depuis 1992...

  Panorama  [modifier]
Vue panoramique d’Halifax.
Vue panoramique d’Halifax.
  Portails connexes  [modifier]
Americas (orthographic projection).svg Portail des Amériques

Autres portails.

Avertissement