Pieter Brueghel le Jeune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brueghel.

Pieter Brueghel le Jeune

Description de cette image, également commentée ci-après

Portrait par Van Dyck

Naissance vers 1564-1565
Bruxelles
Décès
Anvers
Activités Artiste-peintre
Influencé par Pieter Bruegel l'Ancien
Le Dénombrement de Bethléem, vers 1605-1610, musée des Bons-Enfants, Maastricht
Au retour de l'auberge, après 1616, Musée des beaux-arts de Montréal, Montréal

Pieter Brueghel le Jeune dit Brueghel d'Enfer[1] est un peintre brabançon de la Renaissance, né fin 1564 ou début 1565 à Bruxelles et mort le 10 octobre 1636 à Anvers.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Pieter Bruegel l'Ancien et frère de Jan Brueghel l'Ancien, il était surnommé « Brueghel d’Enfer » à cause d’un de ses thèmes favoris : les incendies. Il se forme à Anvers où il est reçu franc-maître en 1585. Il se retrouve vite à la tête d’un atelier très productif et a de nombreux élèves (dont son fils Pieter III). Il est longtemps imitateur de l’œuvre de son père, créant des œuvres du même style, et réalisant nombre de copies pour répondre à la demande des collectionneurs (pas moins de 13 dénombrements répertoriés). C’est d’ailleurs à travers les excellentes copies du fils que l’on connaît certains originaux disparus du père. Il conserve toute sa vie le style du réalisme flamand.

Il situe souvent ses scènes dans un décor champêtre et rupestre.

Arbre généalogique[modifier | modifier le code]

Œuvres (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Les Proverbes flamands
10 copies sur 24 connues lui sont attribuées
  • Le Dénombrement de Bethléem
3 copies sur 13 connues sont signées
  • L'Adoration des mages dans la neige
24 copies sur 60 lui sont attribuées
  • Paysage d'hivers avec la trappe aux oiseaux
45 copies sur 127 connues lui sont attribuées
  • L'Avocat de Village
25 copies sur 91 connues lui sont attribuées

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Bénézit, Dictionnaire critique et documentaire des peintres,sculpteurs, dessinateurs et graveurs de tous les temps et de tous les pays, vol. 2, éditions Gründ,‎ janvier 1999, 13440 p. (ISBN 2700030125), p. 878-879

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

L’Avocat de village, 1621, Musée des beaux-arts de Gand, Gand

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le nom possède différentes orthographes : Bruegel comme Pieter l'Ancien signait généralement son nom, Breughel qu'adopteront tous ses descendants et continuateurs, Brueghels ou encore Brueghels. Par souci d'homogénéité, la graphie la plus répandue a été retenue.