Val di Noto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Villes du baroque tardif de la vallée de Noto (sud-est de la Sicile) *
Patrimoine mondial de l'UNESCO
Façade de la cathédrale de Noto
Façade de la cathédrale de Noto
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Subdivision Provinces de Catane, Raguse et Syracuse, Sicile
Type Culturel
Critères (i) (ii) (iv) (v)
Superficie 113 ha
Zone tampon 306 ha
Numéro
d’identification
1024
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 2002 (26e session)
Le Val di Noto sur une carte de la Sicile du XVIIe siècle.
Le Val di Noto sur une carte de la Sicile du XVIIe siècle.
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Le Val di Noto est le nom d'une aire géographique dominée par les monts Hybléens située au sud-est de la Sicile.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le , un tremblement de terre, d'intensité de degré IX et X sur l'échelle de Mercalli et de magnitude 7,4 sur l'échelle de Richter, secoua tout le sud-est de la Sicile causant la mort de dizaines de milliers de personnes et des dégâts irrémédiables à de nombreux centres urbains de la région avec des ondes de choc qui touchèrent la Calabre et la côte nord-africaine ainsi que Malte.

Le séisme fournit un terrain idéal aux jeunes architectes siciliens — dont beaucoup avaient été formés à Rome — pour créer un ensemble homogène d'édifices exceptionnels remplis d’innovations stylistiques appelé baroque tardif ou baroque sicilien.

Témoin du génie exubérant de l’art, ce patrimoine composé de lieux de culte, bâtiments publics, palais et ouvrages d'art est le fruit du travail de nombreux architectes, contre- maîtres et tailleurs de pierre parmi lesquels Giovanni Battista Vaccarini, Rosario Gagliardi, Francesco Battaglia (it), Stefano Ittar, Alonzo di Benedetto, Girolamo Palazzotto (it), Vincenzo Sinatra et Paolo Labisi ainsi que des milliers d'artisans anonymes de talent.

Les huit villes de Caltagirone, Catane, Militello in Val di Catania, Modica, Noto, Palazzollo, Raguse, Scicli du val di Noto, entièrement reconstruites après 1693 et considérées comme des réussites en matière d'urbanisme et de construction anti-sismique sont inscrites, en 2002, sur la liste du patrimoine mondial établie par l'UNESCO.

Sont également en cours d'inscription les centres historiques des communes d'Acireale en province de Catane, Ispica en province de Raguse et Mazzarino en province de Caltanissetta.

Les villes de la vallée de Noto représentent l’apogée et l’épanouissement final de l’art baroque en Europe.

Galerie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]