Ardito Desio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Desio (homonymie).

Le comte Ardito Desio (18 avril 1897, Palmanova - 12 décembre 2001) était un explorateur, alpiniste, géologue et cartographe italien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Entre 1926 et 1940 Ardito Desio a réalisé une série d'études géologiques en Libye, devenant l'un des premiers à trouver du pétrole dans ce pays.

Il a dirigé l'expédition italienne qui a atteint le sommet du K2 le 31 juillet 1954. Les deux alpinistes qui ont atteint réellement le sommet sont Lino Lacedelli et Achille Compagnoni. Cette ascension retentissante lui apporta une grande renommée dans le milieu de la montagne bien qu'il ne fut jamais alpiniste[pas clair]. Il fut impliqué dans le procès et les violentes polémiques qui opposèrent le Club alpin italien à Walter Bonatti, victime d'une authentique calomnie sur sa contribution à la victoire finale de l'expédition sur le deuxième sommet de la planète (8 611 m)[1].

Âgé de plus de 90 ans, il visite en 1990 les laboratoires EVK2 construits au pied de l'Everest, construits à la suite de la réalisation de son projet de nouvelle mesure de l'altitude de la plus haute montagne du monde, initié en 1987. Benoît Chamoux participa à l'expédition qui mesura par un système de triangulation, l'altitude de 8 846 m.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Charlie Buffet, « La folie du K2 - La colère de Walter Bonatti », publié dans le quotidien Le Monde du mardi 28 août 2001