Cinque Terre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto) *
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial de l'UNESCO
Riomaggiore01 2007-03-31.jpg
Coordonnées 44° 06′ 25″ N 9° 43′ 45″ E / 44.10694, 9.72917 ()44° 06′ 25″ Nord 9° 43′ 45″ Est / 44.10694, 9.72917 ()  
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Type Culturel
Critères (ii) (iv) (v)
Superficie 4 689,25 ha
Numéro
d’identification
826
Zone géographique Europe et Amérique du Nord **
Année d’inscription 1997 (21e session)
* Descriptif officiel UNESCO
** Classification géographique UNESCO

Les Cinque Terre (en ligure : Çinque Taere, « Cinq Terres ») forment une partie de la côte de la Riviera italienne, dans la Ligurie, à l'ouest de la ville de La Spezia. Les Cinque Terre comprennent cinq villages : d'ouest en est, Monterosso al Mare, Vernazza, Corniglia, Manarola et Riomaggiore qui sont rattachés au parc national des Cinque Terre créé en 1999[1].

Les Cinque Terre occupent un paysage accidenté et escarpé, sur lequel ont été construites au fil des siècles des terrasses permettant l'agriculture. Les villages sont bâtis sur la côte méditerranéenne, dans des criques et sur les falaises. Malgré la construction d'une route et d'une voie ferroviaire au XXe siècle, leur accès reste difficile.

En 1997, les Cinque Terre, Portovenere ainsi que l’île de Palmaria, l’île du Tino et l’île du Tinetto ont été admises au patrimoine mondial de l'UNESCO[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Relief[modifier | modifier le code]

Les Cinque Terre sont composées d'une étroite bande de terre comprise entre la mer Méditerranée et la ligne de crête qui les séparent du Val di Vara et du Golfe de La Spezia. La zone montagneuse est parallèle à la côte et comprend des sommets de faible altitude comme le Mont Malpertuso (815 m) ou le Mont Vè (486 m), mais proches de la mer, provoquant une dénivellation importante.

Le littoral est bordé à l'ouest par le cap Mesco et se poursuit selon une direction sud-est jusqu'à Porto Venere, en comprenant de nombreuses baies et caps. La côte est rocheuse et escarpée, et dans certains cas presque verticale. Des plages de sable et de galets sont présentes près de Monterosso, Corniglia et Riomaggiore.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le réseau hydrographique des Cinque Terre est caractérisé par des rivières torrentielles, avec des précipitations maximales en automne et au printemps, et minimales en été. Les bassins hydrographiques sont limités par la proximité des montagnes de la côte. La création de terrasses et de murs pour l'agriculture a également eu un rôle important dans le contrôle des eaux.

Climat[modifier | modifier le code]

Les Cinque Terre connaissent un climat méditerranéen. Comme le reste de la Riviera, il s'agit d'une région de Ligurie où les températures hivernales sont plus douces que la moyenne, avec des températures proches de 9 °C.

Géographie humaine et protection[modifier | modifier le code]

Les Cinque Terre comprennent trois communes : Monterosso al Mare, Vernazza et Riomaggiore, ainsi que plusieurs hameaux : Corniglia (sur la commune de Vernazza), Manarola (sur celle de Riomaggiore), Volastra et Groppo

Le paysage des Cinque Terre se caractérise par la présence de milliers de kilomètres de restanques, soutenus par des murs en pierre sèche, où sont cultivés principalement des vignes, des oliviers, des agrumes, du basilic et des plantes médicinales. Au total, ces murs forment une longueur de 6 729 km. Cet ouvrage de terrassement, à pic sur la mer, a été construit à partir du XIe siècle avec les pierres et la terre trouvées sur place. La zone aménagée en terrasse atteint environ 1 400 ha et occupe la face côtière jusqu'à 450-500 mètres au-dessus du niveau de la mer, en débutant parfois au ras du rivage.

En 1997, l'UNESCO classe les Cinque Terre sur la liste du Patrimoine Mondial comme paysage culturel. La même année, le ministère de l'écologie italien classe la zone marine des Cinq Terre en aire marine naturelle pour la protection de l'environnement, la tutelle et la valorisation des ressources biologiques et pour la promotion et le développement socio-économique compatible avec l'importance naturaliste du paysage. En 1999, la parc national des Cinque Terre est créé, pour conserver les équilibres écologiques et sauvegarder le paysage et les valeurs culturelles du lieu.

Transport[modifier | modifier le code]

Pour rejoindre les Cinque Terre : le train depuis Gênes ou La Spezia. Il y a des sentiers pédestres entre ces villages. Le sentier de Riomaggiore à Manarola s'appelle la Via Dell'Amore (le Chemin des amoureux). Il faut s'acquitter d'un péage pour le parcourir. Il longe la côte. Le chemin de Manarola à Corniglia est facile à parcourir. Celui menant de Corniglia à Vernazza est parfois raide. Le sentier de Vernazza à Monterosso, à travers les vignes et les vergers d'oliviers est de loin le plus raide.

Dès l'été 2008, l'accès à l'Aire marine protégée est permise aux bateaux à voile et à moteur éco-compatible, c'est-à-dire utilisant de l'essence verte ou des biocarburants. De plus, toutes les embarcations de plus de vingt mètres de long doivent posséder une cuve recueillant les eaux usées du bord. Le mouillage reste réglementé dans certaines zones de l'Aire.

Accueil[modifier | modifier le code]

L'Association de Tourisme Cinq-Terres

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Decreto istitutivo », Parco Nazionale delle Cinque Terre (consulté le 27 juin 2010)
  2. (fr) « Portovenere, Cinque Terre et les îles (Palmaria, Tino et Tinetto) », UNESCO (consulté le 27 juin 2010)