Ouija

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Planche de Ouija (1871)

Le ouija est une planchette de bois sur laquelle sont représentées les lettres de l'alphabet latin, les dix chiffres arabes, ainsi que les termes « oui », « non » et « au revoir ». Ce dispositif est utilisé de manière la plus fréquente au cours de séances de spiritisme (notamment sur table tournante) et est censé permettre à l'esprit contacté de se manifester de manière intelligible aux participants, en épelant les mots de son intervention. Le terme de Ouija est une marque déposée par Parker.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom « OuiJa » vient de l’application d’un terme en deux langues différentes, Oui et Ja (Ja veut dire « oui » en allemand et en néerlandais). Ce nom vient de la pratique qui consiste à demander à l'esprit s'il est là. La réponse attendue est généralement « oui ».

Principe[modifier | modifier le code]

Les participants se regroupent autour du Ouija. La séance se déroule généralement en comité restreint car il est nécessaire que chacun des participants pose deux doigts sur la « goutte » pour qu'elle puisse désigner les différents symboles. Par la force de l'esprit humain ou grâce à l'esprit lui-même, la goutte est censée se déplacer pour transmettre un message. Toute personne présente dans la pièce se doit de jouer.

Recommandations[modifier | modifier le code]

La séance doit en principe débuter par : Ouija, es-tu là ?

Les participants doivent rester polis tout au long de la séance, ne doivent pas retirer leurs doigts de la goutte sans en avoir demandé la permission, ni poser de questions sur sa mort ou sur l'au-delà, ni laisser la goutte les toucher à répétitions.

Les participants doivent être en bonne santé physique et mentale afin d'éviter tout acte de possession de l'esprit. Les prières sont aussi souvent recommandées avant et après toute séance de spiritisme.

Avant de terminer la séance, les participants demandent aux esprits de bien vouloir partir et la goutte doit se placer sur le symbole Au revoir.

Pour les religions du Livre, notamment le christianisme, la pratique du ouija est strictement interdite car relativement dangereuse. En effet communiquer avec les esprits constitue une pratique occulte dénoncée notamment dans l'Ancien testament. Dans le Deutéronome (18:10-13)[1], il est écrit : « Qu'on ne trouve parmi vous personne qui s'adonne à la magie ou à la divination, qui observe les présages et se livre à la sorcellerie, qui jette des sorts ou interroge les esprits des morts. Le seigneur votre Dieu a en horreur ceux qui agissent ainsi ».

Pour le judaïsme, l'islam et le christianisme, cette pratique est dangereuse car elle éloigne de Dieu et ainsi de sa protection. En pratiquant le spiritisme, on ouvre une porte sur l'occultisme pouvant provoquer un phénomène de possession.

Le père Verlinde a traité entre autres du spiritisme dans Conférence de Carême 2002 à Notre-Dame et aussi sur le site auquel il participe[2].

Esprits maléfiques[modifier | modifier le code]

Les médiums insistent souvent sur le fait que les participants ne peuvent être sûrs de l'identité de l'entité à laquelle ils s'adressent. Il semblerait qu'ils puissent lire nos pensées pour y puiser les réponses espérées, alors il est difficile d'être totalement certain de la vraie identité de l'entité. Il serait en effet possible que l'esprit soit malveillant et essaie via le Ouija d'influencer les personnes présentes voire de les posséder. Les mauvais esprits seraient en général flatteurs et menteurs pour arriver à leur fins.

Il y aurait différentes manières de déceler ces êtres mauvais, comme le fait que :

  • la goutte se mette à pointer les quatre coins de la table ;
  • la goutte se mette à dessiner un 8 au centre de la table ;
  • la goutte cherche à sortir de la table (signe de tentative d'évasion de l'esprit).

Certains médiums mettent aussi en garde si l'esprit se met à réaliser un compte à rebours avec les chiffres ou les lettres, auquel cas il vaudrait mieux arrêter immédiatement la séance. Un démon peut se faire passer pour un ange.

Explication scientifique[modifier | modifier le code]

Le phénomène Ouija a été critiqué par de nombreux scientifiques comme étant un canular lié à l'effet idéomoteur[3]. Différentes études ont été menées, reproduisant les effets de la planchette Ouija en laboratoire et montrant que les sujets déplaçaient la « goutte » de façon involontaire[4]. Une session caractéristique se déroule avec la présence d'au moins deux personnes posant la main sur la planchette. Il n'est alors pas nécessaire d'exercer une pression forte pour la faire bouger, les participants peuvent même ne pas s'en rendre compte.

Interprétation spirituelle[modifier | modifier le code]

Les spirites considèrent que les Ouija permettent d'entrer en contact avec le monde des esprits. Le Ouija et les personnes présentes n'étant alors que des médiums, des instruments utilisés par les esprits pour faire passer leur message.

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Romano Prodi, ancien président de la Commission européenne, est impliqué dans une étrange histoire d’indication du nom de la rue dans laquelle était détenu Aldo Moro (ancien chef du gouvernement italien). En effet, Prodi déclara avoir participé à une séance de spiritisme (le 2 avril 1978 chez le professeur Alberto Clo[5]) pendant laquelle « les esprits » indiquèrent Gradoli comme lieu de détention d'Aldo Moro[6].
    Une descente de police dans le village de Gradoli (près de Viterbe) ne donna rien, mais on apprit plus tard que Moro avait été détenu par les Brigades rouges rue Gradoli à Rome[6].
  • Les romans inspirés par Patience Worth, auraient été directement transcrits sur ce genre de table.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

  • Littérature :
    • Dans Le Fléau de Stephen King, c'est ainsi que Randall Flagg se manifeste pour la première fois à sa fiancée.
    • Dans Le Cercle meurtrier d'Alexandra Sokoloff.
    • Dans La Solution symbiose de Renaud Benoist.
    • Dans Le Journal d'un vampire, tome 3 de L.J. Smith.
    • Dans Un long silence de Mikal Gilmore.
    • Dans A la recherche du temps perdu de Marcel Proust, dans le célèbre épisode de l'appel de la grand-mère à Doncières, le Narrateur compare le téléphone à une planchette magique.
  • Cinéma :
  • Télévision :
    • Dans l'épisode 6 de la saison 3 de American Horror Story
    • Dans plusieurs épisodes de Charmed dont il est un des deux objets emblématiques avec le Livre des Ombres au commencement de la série. Il guida les sœurs vers le Livre qui libérera leurs pouvoirs. La plus puissante formule de protection des trois sorcières fut d'ailleurs gravée au dos de la planche, plutôt qu'inscrite dans le Livre.
    • Dans l'épisode 13 de la saison 1 de Dr House.
    • Dans l'épisode 6 de la saison 1 de Kyle XY.
    • Dans la Saison 2 de Supernatural.
    • Dans un épisode de Parents à tout prix.
    • Dans l'épisode 6 de la saison 1 de Greek.
    • Dans l'épisode 9 de la saison 1 de Vampire Diaries.
    • Dans l'épisode 14 de la saison 3 de Friends utilisé par Monica et Phoebe.
    • Dans un épisode de Parker Lewis utilisé par Franck Lehmer.
    • Dans plusieurs épisodes des Feux de l'amour utilisé par Jana.
    • Dans plusieurs épisodes de Dead Like Me utilisé par Reggie.
    • Dans un épisode de XXXHolic.
    • Dans l'épisode 2 de la saison 3 de Breaking Bad.
    • Dans un épisode de Los hombres de Paco utilisé par Dani et Lis.
    • Dans l'épisode 11 de la saison 4 de Les Soprano.
    • Dans l'épisode "Spiritisme" de la série "Ghost Whisperer
    • Dans un épisode de Pretty Little Liars.
    • Dans l'épisode 7 de la saison 3 de Teen Wolf.
    • Dans les épisodes 82-83-84 de Yu-Gi-Oh!. Il s'agit d'une carte utilisée par Bakura.
    • Dans une épisode de Downton Abbey
  • Vidéos :
  • Musiques :
    • Dans l'album E. 1999 Eternal du groupe de rap américain Bone Thugs-n-Harmony, on trouve un court morceau d'interlude nommé Mr Ouija 2, chanté sous forme de prière acapella.
  • Autre :
    • Dans le jeu vidéo indépendant The Binding of Isaac, "Ouija Board" est un objet changeant le protagoniste en spectre.
    • Deux des modèles de la ESP KH2 de Kirk Hammett sont recouverts d'une Ouija blanche ou noire.
    • Dans Castlevania: Dawn of Sorrow, des tables Ouija sont des ennemis à combattre. Elle permettent, si on acquiert leur caractéristique (soul), au héros Soma de pouvoir récupérer des points de vie en s'asseyant sur une chaise.
    • Dans le jeu vidéo Gone Home, l'un des objets pouvant être trouvé par le joueur est une table de Ouija..

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Chapitre 18
  2. « Les méfaits du spiritisme », 12 janvier 2005
  3. Cheryl A. Burgess, « Facilitated Communication as an Ideomotor Response », Psychological Science, Blackwell Publishing, vol. 9, no 1,‎ 1998, p. 71 (lire en ligne)
  4. name=(en) Hattie Brown Garrow, « Suffolk's Lakeland High teens find their own answers », Tribune Business News, McClatchy,‎ 1er décembre 2008
  5. (en) « Seance points to problem for Prodi », The Guardian, 3 août 1999
  6. a et b (en) « The seance that came back to haunt Romano Prodi », The Independent, 2 décembre 2005

Articles connexes[modifier | modifier le code]