Old Firm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rivalité entre
Celtic Glasgow et
Glasgow Rangers
Celtic - Rangers, 27 avril 2008
Celtic - Rangers, 27 avril 2008
Généralités
Sport Football
Pays Écosse Écosse
Villes ou région Glasgow
Derby Old Firm (Vieille entente)
Situation actuelle
Division 1 Celtic Football Club, Rangers Football Club
Localisation des clubs
Géolocalisation sur la carte : Glasgow

Le Old Firm est le surnom accordé au grand derby européen de Glasgow opposant le Celtic Football Club et le Rangers Football Club. Bien que, dans sa forme actuelle, le Championnat d'Ecosse de football voit l'organisation de quatre rencontres officielles par saison, auxquelles il conviendra d'ajouter d'éventuelles matchs de coupe, le Old Firm est toujours très attendu par les supporters, et en regroupe souvent plusieurs dizaines de milliers dans les stades.

Le premier de ces matchs a lieu en mai 1888 et est remporté par le Celtic FC par 5 buts à 2, les Glasgow Rangers alignant leur équipe réserve[1].

Origines du terme[modifier | modifier le code]

Littéralement, Old Firm signifie « vieille entente ».

On retient habituellement trois explications possibles concernant l'apparition du terme :

  • D'une part, il aurait été tiré d'un article de presse relatant la première confrontation entre Celtic FC et Rangers FC, qui était par ailleurs le premier match du Celtic. Dans cet article, on pouvait lire que l'ambiance sur le terrain semblait si détendue que l'on aurait pu imaginer que les joueurs étaient de vieux amis (old firm friends).
  • D'autre part, une autre explication possible du terme est qu'il aurait été utilisé pour décrire les bénéfices financiers issus de cette rivalité, sous-entendant qu'ils l'entretenaient de manière volontaire pour augmenter leurs résultats comptables.
  • Enfin, selon la troisième explication, l'expression a été créée après une finale de coupe opposant Celtic FC et Hibernian FC. On affirmait alors que les Rangers avaient prêté un gardien au Celtic qui n'en avait aucun de disponible pour ce match[2].

Histoire de la rivalité[modifier | modifier le code]

Débuts et causes originelles[modifier | modifier le code]

Dans les premières années, les rencontres entre ces deux clubs en championnat écossais étaient surtout simplement sportives et leurs rapports étaient plutôt décrits par la presse comme amicaux[3]. Il y avait en effet une dizaine de clubs de football à Glasgow à cette période, dont le Queen's Park alors véritable rival du Celtic[4].

Le Rangers FC est, depuis sa création, profondément ancré dans la population protestante de Glasgow et fidèle à la couronne d'Angleterre, contrairement au Celtic FC, traditionnellement soutenu par les catholiques et proche de la communauté irlandaise. Depuis le déclin du Queen's Park FC, ces deux clubs sont les meilleurs de Glasgow.

Rapidement, le Celtic FC, qui se revendique donc fièrement de l'Irlande et du catholicisme, atteint un niveau footballistiquement intéressant, et atteint la finale de la Coupe d’Écosse de football dès sa première édition. Cette ascension est mal-vue par les protestants et le Celtic devient le club à abattre. Ce défi, relevé par les Glasgow Rangers, se révèle très rapidement particulièrement lucratif et attire beaucoup de monde[5].

Les premiers incidents datent de 1909 lors d'une rencontre à Hampden Park ; ils ne sont néanmoins pas assimilés à des bagarres entre supporters rivaux à l'époque. C'est à cette période que les valeurs des deux clubs commencent à exaspérer les deux camps, qui deviennent alors réellement antagonistes[6].

La rivalité commence à s'exacerber dans les années 1910, lorsque l'Irlande commence à avoir des velléités d'indépendance. De plus, le fait que le club de la communauté irlandaise puisse avoir de meilleurs résultats que le club de la communauté protestante écossaise irrite également les supporters des Rangers. C'est à cette même période qu'ont lieu la tentative de Home Rule (1912-1914) et les Pâques sanglantes (1916)[4].

Lors des différentes confrontations, on remarque l'abondance des drapeaux irlandais chez les supporters du Celtic et du Royaume-Uni chez ceux des Rangers.

Évolution après la deuxième guerre[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, la Fédération d'Écosse de football a menacé d'exclure le Celtic FC de tout championnat s'il continuait à laisser flotter le drapeau irlandais dans son stade. Malgré le refus d'obtempérer de la part du club, aucune sanction effective ne fut prise[7].

Le 2 janvier 1971, lors du Old Firm à Ibrox Park, le but égalisateur de Colin Stein pour les Rangers FC en toute fin de match amène une partie du public qui quitte le stade à revenir. Un chassé croisé se crée entre partants et revenants et la bousculade qui s'ensuit fait 66 morts et environ 200 blessés[8].

Le premier joueur à jouer pour les deux clubs est Mo Johnston. Sa seule arrivée aux Rangers FC en 1989, soit cent une années après le premier Old Firm, suffit à provoquer un tollé à l'Ibrox Stadium mais les circonstances dans lesquelles elle se produit déclenchent également la colère du Celtic Park. En effet Mo Johnston, parti au FC Nantes depuis deux ans mais encore très apprécié chez les supporters verts et blancs, annonce publiquement son retour au Celtic. Le manager des Rangers, Graeme Souness, convainc le joueur en difficulté avec le fisc écossais de rejoindre son club. Les publics des deux équipes réagissent très mal à ce transfert et la situation est très tendue durant quelque temps.

Entre 1995 et 2007, quatre personnes ont été tuées et une soixantaine blessées pour des motifs de rivalités liées au football et à la religion en Écosse[8].

En 2006, le gardien polonais du Celtic, Artur Boruc, est averti par la justice écossaise pour avoir « provoqué » les supporters des Glasgow Rangers en se signant d'une croix devant la tribune des fans protestants en début de seconde mi-temps.

Néanmoins, depuis plus de vingt ans, certains Écossais disent que la rivalité a trop duré, et se réjouissent à chaque fois qu'un autre club comme Motherwell FC ou Heart of Midlothian parvient à concurrencer les deux géants de Glasgow[9].

Liste des rencontres[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Affluences[modifier | modifier le code]

Les 118 567 spectateurs du Old Firm du 2 janvier 1939 à l'Ibrox Stadium constituent le record absolu pour un match de championnat de football en Grande-Bretagne. Toutefois, le record pour un Old Firm est de 132 870 spectateurs pour la finale de la Coupe d'Écosse de football 1969 au Hampden Park.

Confrontations[modifier | modifier le code]

Confrontations Celtic FC - Rangers FC en compétition officielle[1]
Compétition Victoires du
Celtic FC
Matchs nuls Victoires du
Rangers FC
Total
Championnat d'Ecosse de football 101 77 77 255
Coupe d'Ecosse de football 15 8 20 43
Coupe de la Ligue d'Ecosse de football 20 2 18 40
Glasgow Cup 36 20 23 79
Glasgow Merchants' Charity Cup 23 7 16 46
Inter City League 2 1 6 9
Glasgow League 4 3 4 11
Southern League 8 3 3 14
Southern League Cup 4 0 0 4
Victory Cup 1 1 0 2
Summer cup 2 0 0 2
Drybrough Cup 1 1 0 2
Empire Exhibition Trophy 1 0 0 1
British League Cup 0 0 1 1
Rangers Benefit 0 0 1 1
Matchs amicaux 17 12 10 39
Total 235 135 179 549

Palmarès[modifier | modifier le code]

Comparaison du palmarès du Celtic FC et du Rangers FC
Compétition Titre pour
Celtic FC
Dernier titre Titre pour
Rangers FC
Dernier titre
Championnat d'Ecosse de football 44 2013 54 2011
Coupe d'Ecosse de football 35 2011 33 2009
Coupe de la Ligue d'Ecosse de football 14 2009 27 2007
Glasgow Cup 29 1982 44 1987
Drybrough Cup 1 1974 1 1979
Empire Exhibition Trophy 1 1938 0 -
British League Cup 1 1902 0 -

Le New Firm[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, les clubs du Aberdeen FC, dirigé par Alex Ferguson, et de Dundee United réussissent à faire jeu égal avec les deux clubs de Glasgow et à faire main basse à plusieurs reprises sur le titre de champion. Leur rencontre est nommée New Firm, selon le modèle de l’Old Firm. Les deux clubs rentrent rapidement dans le rang et le terme est abandonné.

Un second New Firm voit le jour au début des années 2000 mais, de manière quelque peu surprenante, cette fois au Danemark. En effet, la mainmise des deux clubs de Copenhague, le FC Copenhague et le Brøndby IF, sur le championnat danois et leur rivalité féroce rappellent la situation de Glasgow.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Javier García, Robert McElroy, « Rangers FC vs Celtic FC since 1888 », sur www.rsssf.com,‎ 22 juin 2004 (consulté le 4 octobre 2011)
  2. Celticmaster, « C'est quoi le Old Firm ? », sur celticglasgow.fr,‎ 10 octobre 2007 (consulté le 16 octobre 2011)
  3. The Glasgow Observer, 29 septembre 1894, cité par l'institut Pierre Renouvin
  4. a et b Celticmaster, « Et ça dure depuis un siècle... », sur celticglasgow.fr,‎ 16 octobre 2007 (consulté le 16 octobre 2011)
  5. Géraldine Vaughan, « The Old Firm ou la rivalité des clubs Celtic et Rangers à la fin du dix-neuvième siècle », sur ipr.univ-paris1.fr,‎ 2 octobre 2003 (consulté le 6 octobre 2011)
  6. « Rangers et Celtic : L’histoire d’une rivalité peu commune »
  7. Celticmaster, « Rangers et Celtic : L’histoire d’une rivalité peu commune », sur celticglasgow.fr,‎ 23 octobre 2007 (consulté le 22 octobre 2011)
  8. a et b Celticmaster, « Ibrox, quarante ans après », sur celticglasgow.fr,‎ 5 janvier 2011 (consulté le 26 octobre 2011)
  9. Celticmaster, « Le Old Firm est-il soluble dans la Premier League ? », sur celticglasgow.fr,‎ 10 octobre 2007 (consulté le 16 octobre 2011)

Article connexe[modifier | modifier le code]